AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I heard great things about you. Fergus - Flora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité






MessageSujet: I heard great things about you. Fergus - Flora   Sam 29 Oct - 16:33



Fergus & Flora


I heard great things about you.

Le paysage qui s'offrait à elle était des plus somptueux. Les Abercromby n'avaient peut-être pas la plus grande des terres écossaises, mais elle valait le détour. Un sourire se place sur le visage froid de Flora, et elle avance vers la grande demeure devant elle. Avec beaucoup d'insistance elle avait réussi à persuader son Laird et protecteur de l'envoyer donner les félicitations du Clan Douglas à Janet Fraser et son nouveau fiancé, Fergus Abercromby. L'excuse parfaite même si en vérité elle voulait plus revoir son amie qu'autre chose. Elle était parvenue à ses fins après avoir évoqué la situation dans laquelle sa propre mère avait été remariée. Sujet toujours sensible pour la jeune femme. Et son Laird le savait. Janet avait réussi à éviter un mariage arrangé avec un vieux barbu. Toute cette histoire était des plus sales surtout pour les Fraser, entre le duel et la fuite de Janet. Mais au final, elle restait son amie. Et même si ce qui s'était passé faisait beaucoup parler, au moins son amie avait évité un mariage bien triste et surement abusif. Non, Janet s'en était bien sortie. Et elle avait été si ravie quand son amie lui avait dit qu'elle était la bienvenue le temps que sa lettre arrive pour indiquer le jour où elle arriverait et elle était déjà en toute. Elle frappa c'est sur une jolie petite rousse que la porte s'ouvrit. Elle indiqua la raison de sa venue ainsi que son identité et sans attendre elle fut amenée dans un petit salon. Elle n'était pas sure de qui allait la rejoindre. Son amie? Ou son fiancé? Elle était un peu stressée sur ce dernier point. Elle avait entendu parler du massacre de ces deux frères. Cela l'avait révolté. Elle se souvenait à Edimbourg entendre deux tuniques rouges rigoler du sort de cette pauvre famille. C'est surement à ce moment-là qu'elle était devenue plus sure de ces idées, plus décidée et plus jacobite. Au grand malheur et de son protecteur et Laird. Le salon était modeste mais était aménagé avec beaucoup de gout. Flora ne pouvait que s'en rendre compte. Elle lissa les plis de sa longue robe violette et s'impatienta un peu tout en fixant la porte du salon. La patience n'était pas vraiment l'une de ces qualités au grand malheur de Lady Donna son ancienne professeur. Elle finit par s'asseoir sur l'un des petits fauteuils. Pourtant elle n'attend que depuis deux minutes. Mais c'est un trait de caractère que la jeune femme à bien du mal à combattre. Et puis, elle est impatiente, de revoir son amie, de rencontrer celui qui à toute les raisons de se battre avec les jacobites. Elle enlève les gants qui lui tenait chaud dehors et les poses sur le petit meuble à sa gauche. La porte s'ouvre et c'est le fiancé de son amie qui est face à lui, ça ne peut être que lui, il est exactement comme Janet le décrit dans ces lettres. Flora se relève en hâte et le salue d'un mouvement de tête.

"Latha math ! C'est un plaisir de vous rencontrer Lord Abercromby. Je suis Lady Flora MacDonald de  Clanranald. "


Janet lui avait surement parlé d'elle, mais mieux valait se présenter deux fois qu'une.

(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 542
♛ Chardons en poche : 549
♛ Mon allégeance va à : Aux vrais prétendants !


MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Dim 30 Oct - 12:50



Flora & Fergus
   I heard great things about you

U
ne journée des plus normale sur les Terres Abercromby débutait. Janet  avais désiré se rendre à Edinburgh pour la journée, j'ignore trop pourquoi, surement une histoire de femmes. Madame Innes, la gouvernante de la maison l'avait accompagné si bien que je dus faire mon porridge tout seul, enfin non c'est Cao qui l'a fait simplement parce que si je me mettais en cuisine, je pense que nous serions mort aux retour de Jenny et Madame Innes, je suis une bon guerrier mais un piètre cuisinier. Je suis partisan de ne pas mélanger tous les métiers. Pour la sauvegarde du clan.

Après le petit déjeuner je montai dans le bureau de Père qui était désormais le mien, jamais je n'aurais cru que cela possible d'ailleurs. On m'aurait dit, il y a un an et demi que je serais un jour Laird Abercromby des Lowlands, j'aurais ris. Car je n'étais que le troisième héritier derrière Murtagh et Angus, Angus étant né quelques minutes avant moi d'après Madame Innes. Murdina Innes, faisait partie des murs de ce chateau, elle est entrée au service de mon père il y a un trentaine d'année il me semble et elle a toujours été là pour nous. Ses bannocks sont d'ailleurs l'oeuvre du diable, j'en suis certain, tant ils sont délicieux. Elle avait été engagée en tant que nourrice puis avait pris l'intendance de tout le reste du chateau à la mort de Madame MacLeod, bref, c'est une Sainte et un jour sans elle et je me sens perdu !

« Mo Bràthair, une femme du nom de Flora MacDonald souhaite te rencontrer, je l'ai installée dans le petit salon »


Je relevais la tête vers ma soeur qui venait d'entrer dans le bureau ou je faisais les comptes des terres. J'hoche la tête en la remerciant. Je ne connaissait pas Flora, je connaissait bien entendu le clan MacDonald qui était un grand clan des Highlands mais j'ignore qui était cette jeune femme et surtout ce qu'elle voulait. Après avoir terminer d'écrire ce qui nous restait de malte pour le brassage de la bière je déposai ma plume arrangeai ma veste et mon kilt afin d'être présentable puis descendis dans le petit salon.

« Lady MacDonald »
J'inclinai la tête « La plaisir est partagé »

Je lui proposais de se rassoir alors qu'elle s'était levée pour me saluer. Je profitai pour servir deux verres du whisky Abercomby et lui en tendis un.

« Puis-je connaitre, Madame, les motifs de votre visite ? »
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Jeu 3 Nov - 21:15



Fergus & Flora


I heard great things about you.

Elle se rassoit comme le lui propose d'un signe de tête celui qui est destiné à son amie. De belles boucles rousses. Un visage à l’air tendre et fort à la fois. Des traits fins, et des yeux perçant. Elle doit reconnaître que le fiancé de Janet n'est pas des plus déplaisants. Et celle-ci n'exagérait en rien la prestance de Fergus. Non il était imposant, et avait l'allure d'un vrai Laird. C'était certain.


« Puis-je connaitre, Madame, les motifs de votre visite ? »


Flora haussa un sourcil, ce serait-elle trompé dans la date? Elle est sure que non. Ou alors Janet et elle se seraient-elles mal comprises. Dans ce cas elle s'imposait, pas très "éduqué " tout ça. Mais la jeune femme ne céda pas à ces doutes. Non, elle n'était pas comme ça.

"Oh, je vois que Janet n'a pas fait part de ma visite. J'avais espéré le contraire étant donné qu'elle m'a invité à séjourner ici cette nuit. Je suis une amie d'enfance de Janet, nous échangeons depuis notre plus jeune âge. Nous ne nous voyons pas souvent parce que je résidais à Edimbourg jusqu'à récemment. Elle m'a fait part du projet de mariage qui avait été fait pour elle et de..et bien de votre projet de mariage désormais. Je viens de la part de mon Laird, Ranald MacDonald de Clanranald vous donner les félicitations du clan. Et par la même occasion je rends visite à mon amie et à son promis qui fait tant parler de lui. "


Oui elle venait donner les félicitations du clan, même si c'était fait un peu en cachette. Grâce à l'aide de Ranald fils, elle avait pu venir ici, il avait persuadé son père de jouer sur les deux tableaux. Féliciter le jeune couple tout en discrétion pour ne pas froisser le clan du futur marié, mais sans le crier sur tous les toits pour ne pas s'attirer les foudres des Fraser, puisque eux aussi soutenaient la couronne, comme le clan de Flora, enfin, comme le Laird de Flora seulement. Elle porte enfin le verre de whisky à ses lèvres, et alors que le liquide lui brûle la gorge une pensée lui vient " c'est bien du breuvage d'écossais" Oh, oui, une tunique rouge pleurerait en buvant l'alcool. Fort, trop fort même. Mais Flora à l'habitude, Ranald lui fait souvent goutté les pires, ou les plus forts whiskies qu'il trouve. Alors elle se contente de sourire, avant de jeter un autre coup d'œil autour d'elle. Décidément elle aime beaucoup la pièce. Les tableaux sont authentiques, comme Fergus, à en croire les dires de Janet. D'ailleurs, l'impatience se fait sentir en elle. Où est son amie?


"Sans indiscrétion, pourrais-je savoir comment se portes Janet? Et hum... est-elle ici? "



(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 542
♛ Chardons en poche : 549
♛ Mon allégeance va à : Aux vrais prétendants !


MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Dim 6 Nov - 22:16



Flora & Fergus
   I heard great things about you

M
e voilà bien ennuyé, en effet, Janet avait totalement omit de me parler de cette visite et je crains qu'elle-même m'avait oublié puisqu'elle n'est pas présente aujourd'hui. Je passais une main sur mon menton avec un sourire gêné aux lèvres, parce que oui, j'étais gêné. Je glissai une main dans ma nuque avant de me racler la gorge.

« Ma fois, Lady MacDonald vos félicitations me vont droit au coeur. Vous êtes, vous et votre clan le premier à le faire. Les Fraser de Lovat sont tellement mécontents de cette unions qu'il font en sorte d'isoler mon clan. Apprendre que l'on a des alliés est toujours d'un grand réconfort. »

Il est vrai que savoir que j'avais l'appuis de certains membre du clan MacDonald était réconfortant. Je n'était pas dupe, les grands clans des highlands étaient pour la plupart neutre ou alors du côté de la couronne pour s'éviter des pertes innombrables. Pour moi, ce n'étaient que des couards. Je pris place en face d'elle en faisant tourner mon verre entre mes doigts avant de boire une longue gorgée qui me ramona les sinus. Rien de tel qu'un bon whisky écossais pour guérir un rhume ou tout autre maladie d'ailleurs. Mon père en était convaincu, ma soeur, un peu moins. Cao étant la devenue la guérisseuse du clan.

« Vous me voyez affligé de vous apprendre que Janet semble avoir omit de me prévenir de votre visite et je crains également qu'elle l'ai elle-même oublié elle s'est rendu à Edinburgh avec notre gouvernante pour des emplettes concernant le mariage il me semble, j'avoue que je n'étais pas très attentif lorsqu'elle m'a décrit ce qu'elle allait y faire. Elle sera de retour dans la soirée. Je doute d'être d'aussi bonne compagnie que ma future épouse cependant je me permets de vous proposer ma présence pour vous distraire jusqu'à son retour. »

Lui proposais-je aimablement. Heureusement, je savais que la chambre d'ami était prête ainsi elle pourra, si elle le souhaite se reposer et faire un brin de toilette.


WILDBIRD

_________________


A mhic un de diabhoi. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Lun 7 Nov - 15:40



Fergus & Flora


I heard great things about you.

Flora baissa la tête. Les MacDonald ne sont pas vraiment des alliés des Abercromby...si elle est ici c'est seulement parce qu'elle a réussi à convaincre son Laird de jouer double jeux. Parce que jamais son Laird ne ferait quelque choses contre les Fraser, après tout ils se considèrent tous deux pour la couronne. Contrairement à Flora. Et son cousin. Et tout le reste du clan.

"J'ai bien peur de devoir vous avouer que mon Laird n'était pas pour cette initiative. Mais il connait mon amitié avec Janet et il m'a donc autorisé à venir vous présenter, discrètement malheureusement, les félicitations du clan.  "


Enfin Fergus lui confirma ce qu'elle craignait, il n'était pas au courant. Elle était embarrassée au plus haut point, et elle n'hésiterait pas à le faire savoir à son amie. L'avoir mise dans une telle situation! Et en plus de cela, elle n'était même pas là. Voilà que Flora aurait de quoi sermonner gentiment son amie d'enfance. Mais si elle était embrassée, elle ne put s’empêcher d'être un peu déçue. Il lui tardait vraiment de la voir et elle repartait déjà le lendemain dans la soirée, elle voulait profiter le plus possible de son amie. Fidèle au caractère et à la gentillesse que lui décrit Janet, le Laird se propose de lui tenir compagnie. Elle prend une gorgée du liquide écossais avant d'offrir un beau sourire au futur époux de Janet.

"Vous m'en voyez ravie Lord Abercromby, si les dires de Janet sont vrai, je ne peux rêver d'une meilleure compagnie que la vôtre. Et avoir quelqu'un aux mêmes idées me changera, en bien, des idées de certains MacDonald. Nous sommes un grand clan, mais malheureusement, nous n'avons pas de...grand Laird. Pour l'instant. "


Comme elle l'avait appris si longtemps à Edimbourg elle venait de lancer une conversation sans l'obligée à son interlocuteur. L'art de parler, l'art de laisser le choix. Elle le maîtrisait à merveilles. Elle le savait. Que trop bien puisque son protecteur le lui répétait sans cesse, ajoutant que c'était l'une des meilleures qualités qu'une femme puisse avoir. Baliverne. L'art donc de parler, d'aller sur un sujet tout en laissant le choix à l'interlocuteur d'en changer. Bien qu'elle espérait parler du mouvement écossais qui se faisait plus vifs chaque jour. Après tout Fergus était jacobite comme elle. Et elle était bien curieuse de savoir sa pensée sur tout ce qui se passait en ce moment dans leur très chère terre alors qu'il avait subi les foudres des anglais, pas si longtemps auparavant. Pas assez longtemps auparavant sans doute.




(c) black pumpkin

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 542
♛ Chardons en poche : 549
♛ Mon allégeance va à : Aux vrais prétendants !


MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Jeu 17 Nov - 20:13



Flora & Fergus
   I heard great things about you

H
a Janet, Janet, Janet l'idée du mariage lui embrouille l'esprit. Qu'elle oublie de me prévenir, peu m'importait, je veux dire qu'elle était ici chez elle et que si elle souhaitais recevoir (tant que ce n'est pas des anglais) je ne m'y opposerais jamais. Elle étais déjà bien loin de chez elle, qui serais-je si je lui défendais de voir ses amies. Et puis la situation était plutôt cocasse finalement.

« Ne lui en veuillez pas Madame, je crois que notre mariage occupe tout son esprit, elle est très impatiente et il me semble que si elle est allée à Edinburgh c'est pour des rubans ou quelques chose de la sorte, je n'y connais pas grand chose vous m'excuserez »

Parler chiffon n'était pas vraiment mon point fort, même si j'ai commandé pour elle une robe de Paris, c'est là la seule chose que je puisse faire. En ce qui concerne les coiffure, chaussures ou bas ou encore la corseterie. Je suis perdu. Tout ce que je sais c'est que Madame Innes devra laver le kilt de mon père pour l'occasion et que l'alliance que je lui offrirais sera en argent. Pour le reste je la laisse faire ce qu'elle souhaite, en la freinant un peu bien sûr car je suis secrètement absolument pas pressé contrairement à elle.

« Hm je vois ce que vous voulez dire, je me permets de croire de plus en plus que plus le clan et grand et riche, plus leurs dirigeants craignent de perdre le pouvoir et la richesse qu'ils ont accumulés si bien qu'il ne se prononcent pas. Alors que ce qu'il ne comprennent pas c'est que l'appuis des grand clans highlander serait un ajout majeur et nous gagnerons sans peine car un écossais faut bien dix anglais, vous en conviendrez. »

Il est évident qu'il nous fallait avoir l'appuis des grands clans si nous voulions tenter de nous soulever à nouveau contre l'usurpateur. Mais avant de penser à la guerre le chemin est long et semé d'embuche. Il faudrait être assez sûr de notre nombre pour aller en Italie et retrouver le vieux prétendant en exile, lui dire que nous somme prêt à reprendre les armes et que cette fois il n'y aura pas d'aube pour l'Angleterre !

« Je sais que les Fraser, après ce que j'ai fait, nous avons aucune chance de le rallier, pas tant que le vieux renard veille sur sa tanière en tout cas. Janet m'a avoué que son petit frère et hériter supportait notre cause. Les Mackenzie...ils sont jeunes et convolent encore. Il ne se soucie donc pas du reste du monde quand au clan MacDonald pensez-vous qu'il y ai moyen ? »

Dès que des discussions politiques étaient lancée j'étais passionné et il était fort difficile de m'arrêter. La cause jacobite, n'ai pas seulement une cause idéologique pour moi mais bien le seul moyen pour moi d'obtenir justice pour ma famille


WILDBIRD

_________________


A mhic un de diabhoi. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Mer 23 Nov - 15:43



Fergus & Flora


I heard great things about you.

Flora ne put s'empêcher d'échapper un petit rire avant de répondre joueuse.

"Oh mais je ne lui en veux point, mais je vous avouerais que je me ferais un plaisir de la réprimander! Choisir des morceaux de tissus plutôt que son amie, c'est un choix qui va lui faire du tort"


Une petite rigolade. Une petite phrase lancée pour inspirer confiance, et puis aussi pour ne pas rester dans cette ambiance étrangère. Cette ambiance où aucun des deux interlocuteurs ne sait trop quoi dire. Le silence n'est pas un des amis qu'elle apprécie particulièrement. Contrairement au rire, et à la vie, aux discussions éclairées. Discussion éclairée qu'elle venait de lancer, en deux mots. Et elle était ravie de voir que Fergus était déjà en plein dans la conversation. Au moins il n'y avait pas de doute sur un point, elle ne passerait pas un mauvais moment.

"Je crois malheureusement que la plus part des chefs des grands clans...pensent protéger les vies présentes dans leur clan. Vous avez raison, il y a le pouvoir et la richesse aussi...mais mon parrain, et protecteur le Laird MacDonald ne se prononce pas selon moi à cause des vies dont il à la charges et qu'il ne veut pas perdre. Il pense protéger son clan, et c'est devenu une priorité plus grande que l'Ecosse. Je ne pourrais point dire qu'il ne nous protège pas, il épargne surement des vies. Mais. Je vous rejoints sur le fait que si les Ecossais cessait de se faire la guerre et qu’ils s’unissaient enfin. nous aurions enfin une chance contre ceux qui se croient chez eux dans un pays qui n'est pas le sien. "


Elle écoute attentivement son interlocuteur. Il est censé. Il ne rêve pas. Il est réaliste, et contrairement à Ranald il observe tout avant de vouloir se lancer. Elle entend évoquer le clan Mackenzie. Les jeunes convolent. Oui. c'est un grand mot. Elle pense un instant à Frances qui a encore du mal à faire le deuil de son petit frère, et à Sybil, qui doit affreusement manqué à Janet, comme ces frères. Flora se doute bien qu'avec ce qu'il s'est passé elle ne doit avoir aucune nouvelle de sa famille.

"Eh bien. Les Mackenzie reçoivent régulièrement les anglais. La sœur du Laird, Frances Mackenzie est une de mes grandes amies, elle est tout autant révoltée que moi. Et dans mon clan... Les gens sont majoritairement pour la cause. Excepté le Laird, et sa famille. Excepté son fils. Ranald. Il fera un très bon chef de clan. Et vous pouvez avoir beaucoup d'espoir quant à son ralliement à la cause, puisque à ce que je sais il y est déjà. Mais pour l'instant même s'il a l'amour de tout le clan, et la loyauté, plus que son propre père même, il n'est pas le Laird. Mais quand le temps viendra..."



C'est étrange. Elle espère que Ranald sera bientôt Laird, il gérerait toute cette question bien mieux que le fasse son père. Pourtant Ranald père a toujours fait le meilleur pour son clan, pour elle. Il l'a éduqué et il l'a toujours aimé comme si elle était sa fille. Et en même temps elle espère que jamais Ranald ne deviendra Laird, parce que la mort du Laird actuel serait perdre le dernier parent qu'il lui reste.

(c) black pumpkin

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 542
♛ Chardons en poche : 549
♛ Mon allégeance va à : Aux vrais prétendants !


MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Dim 11 Déc - 23:46



Flora & Fergus
   I heard great things about you

L
e vieux prétendant et sa famille était en Italie, caché, depuis le drame du premier soulèvement le vieux chef pense ses blessures, protéger par sa Sainteté à Rome et pendant ce temps-là, au lieu de de nous unir contre l'envahisseur nous nous disputons voir nous entre-tuons pour un lopin de terre ou une chèvre. Non par moment j'avais un peu honte de mon propre peuple. Je ne pouvais pas sincèrement imaginer que les écossais fraternisant avec les anglais les appréciaient vraiment. Ils ont simplement peur de leur résiste. Il faudrait leur prouver qu'un guerrier écossais vaut mieux que dix anglais. Seigneur nous avons toutes nos chance de réussir mais les guerres coûtent affreusement cher et avant même l'évocation de contacter les Stuart en Italie il nous faudrait des fond, de l'argent pour financer cette guerre car en plus d'être en exile le vieux rois n'a plus un sous en poche, enfin j'exagère peut être un peu mais il n'a certainement pas de quoi lever une armée pour faire face à ces anglais qui se prétendent meilleur guerrier du monde. Nous verrons cela lorsque leurs armées seront en déroutent sous le son des cornemuses !

J ne pensais pas autant apprécier "divertir" une amie de Janet mais cette jeune lady était très intelligente et semblait avoir des opinions bien tranchée sur comment devait fonctionner notre monde, j'appréciais cela chez une femme s'était particulièrement séduisant, ce n'est pas pour rien que j'ai demandé Janet en mariage. Entre autres évidemment. Disons que je dois me marier mais que le fait qu'elle aie cette personnalité m'a convaincu de la choisir elle et pas une autre. Je conçois cependant que par moment je trouve Janet trop intelligente pour son propre bien.

« Qu'est-ce qu'une vie si l'on doit la vivre à genoux. Je crois que je préférerais encore être pendu ! »

Assurais-je en me levant pour me resservir un verre de whisky, remplissant le verre de Lady MacDonald sans vraiment prendre le temps de lui demander si elle en désirait encore. Peu importe le whisky c'est l'essence même d'un écossais c'est avec cette boisson que l'on fonctionne. C'est grâce à elle que l'on sait vivre, bien mieux que ces foutu anglais qui ne boivent que du thé et de la bière.

« Etre Laird en ses temps troublé et fort délicat malgré tout. Mon clan n'est pas d'accord avec moi en tout cas pas tous. Il est très difficile de contenter tout le monde, les gens ont peur. Le soulèvement de 1715 reste dans les têtes des anciens et les jeunes sont terrifié à l'idée de ne pas être à la hauteur. C'est une conviction personnelle qui m'a encouragé à embrasser la cause. Si ce drame injuste pouvant la cruauté du peuple anglais, je ne suis pas sûr que je me rebellerais comme je souhaite le faire aujourd'hui car j'ai conscience que je mets en danger mes méteyers et toutes les personne vivant sur mes terres. »

Je ne voulais pas forcément défendre ses gens qui ne prenait pas parti mais je pouvais sans aucun mal les comprendre. Faire la guerre signifie être loin de chez soit, quitter femme et enfants et peut être ne jamais revenir, plus jamais. Mourir dans la pisse et la merde, se faire piétiner, se vider de son sang en terres étrangères. Non je comprends que les hommes aspirent à quelque chose de bien mieux que cela et je ne les blâme pas. Si la guerre éclate, je ne serais pas rassurer de quitter Janet, même si je ne l'aime pas comme je le devrais, je me suis néanmoins beaucoup attaché à elle et entre aller me battre et risquer ma vie et rester auprès d'elle je la choisirais elle si ce qui était arrivé à ma famille ne s'était jamais produit. Le souci c'est que cela c'est produit et que rien n'y changera plus jamais rien.


WILDBIRD

_________________


A mhic un de diabhoi. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: I heard great things about you. Fergus - Flora   Mer 11 Jan - 12:41



Fergus & Flora


I heard great things about you.

Flora fut un peu surprise par l'élan de courage de son interlocuteur. Connaissant le sort qu'avait eu ses frères elle n'aurait jamais pensé entendre le mot "pendu" aux côtés de cet homme. Elle tacha de ne pas montrer sa surprise en buvant une gorgée de ce breuvage si écossais.

"Fergus, je n'aurais pu dire mieux. En tant que femme, je ne peut rien faire; Je me contente de rester là, de faire passer parfois certaines lettres, où d'aider mon cousin à aller voir d'autres compagnons sans que son père ne s'en rende compte. Mais l'implication que je peux avoir, ou que toutes les femmes peuvent avoir, reste tout de même limité. Ce que je veux vous dire c'est que peut être est-ce une tâche qui peut s’avérer difficile parce que vous prenez des décisions qui effectivement mettent la vie de vos gens en danger..mais au moins vous pouvez les prendre ces décisions, vous pouvez les prendre et vous y tenir. "

Elle n'était pas sûre d'avoir vraiment fait comprendre au jeune roux son but en disant cela. Mais elle ne savait même pas quel était son but au final. Elle baissa la tête un instant, se disant que son petit discours brouillon aurait fait secouer négativement la tête de Lady Donna, et sans prendre guère attention au contenu de son discours elle le lui aurait fait modifier et corrigé pour être une phrase, une phrase courte, mais pleine de sous entendu et d'habilité. Oui, c'était raté pour l'habilité et les sous entendu, tout était clair.

"Vous savez, j'ai vécu depuis mon enfance à Edimbourg. Quand je suis arrivée c'est envers les Highlander que j'avais une haine, l'un de nos cousin ayant kidnappé ma chère mère. Et puis au fur et à mesure de mon enseignement les tuniques rouges étaient de plus en plus présentes. Nos beaux tartans ont été petits à petits éclipsés par le rouge vifs des anglais dans les rues, ensuite, avec des amis nous avons entendus des histoires, des exécutions, des traitements injustes, et je me suis mises à penser autrement. Je n'étais pas vraiment sure cependant de vouloir en savoir davantage sur le mouvement écossais. Et un jour ma préceptrice est rentrée avec l'histoire de trois frères, d'un jeu et de deux exécutions effarante. C'est cette réalité qui à fait évoluer la haine que j'avais pour l'homme qui a enlevé ma mère, en haine pour ce rouge qui  se promènent sur nos campagnes et nos villes. "

Elle pouvait sentir que ces joues étaient devenues rouges, rouges comme le feu qui l'animait. Tout en étant discrète elle n'avait pas un doute sur le fait que Fergus reconnaîtrait l'histoire de sa famille. Cependant la fervente jacobite en elle se terra à nouveau dans la jeune fille très bien élevée qu'elle était et tout innocemment changea de sujet.

" Comment Janet se porte elle ici? Elle n'avait jamais quitté ses terres et ses gens, j'imagine que que cela ne doit pas toujours être facile pour elle?"


(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
 
I heard great things about you. Fergus - Flora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs
» [Disney Channel] The Great Mouse Detective - The Series (201?)
» Message d'Alice Ley (Flora)
» [Hume, Fergus] Le mystère du Hansom Cab
» The Great War en 10 mm : Armée allemande 1918

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Lowlands :: The North :: ♛ Les Clans du Nord :: ♛ Terres Abercomby-
Sauter vers: