AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité






MessageSujet: Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet   Mar 1 Nov - 13:04


Caoimhe

ft. Janet

Chapitre Un
 Je me lève après avoir eu un sommeil agité, toujours les mêmes rêves qui me tourmentent sans cesse. Peut-être qu'un jour, je ne referais plus ces songes mais pour l'instant, ils font partis de mon quotidien. Je soupire et je me dirige vers la fenêtre, j'admire le paysage. Le soleil commence à se lever, j'aime ce moment de la journée ainsi que le coucher du soleil. Je souris puis je me prépare pour cette nouvelle journée. Après que je sois prêtre, je descend les escaliers et je me rend en cuisine . J'ai une idée derrière la tête, en effet, je veux préparer les mets favoris de mon frère. Oui, je pense que cela lui fera plaisir que je pense à lui … Et puis, c'est un moyen de me racheter … Je m'en veux d'agir ainsi avec sa future épouse. Je marche en direction de la cuisine, je salue quelques passants.
J'entre dans celle-ci puis je vois Madame Innes, celle-ci prépare déjà le repas pour le midi. Je lui souris, cette femme est importante pour moi, elle m'a élevé. Je la regarde.

Madame Innes - Madainn mhath  ma petite, vous allez-bien ?

Caoimhe - Madainn mhath  à vous Madame Innes. Je lui offre un second sourire. Je vais bien merci et vous ? J'ai une idée pour faire plaisir à mon frère ! Dis-je avec une voix douce.

Madame Innes – Je me porte bien. Qu'allez-vous faire pour votre frère ? Dit-elle en s'arrêtant de pétrir la pâte.  

Caoihme – Je vais lui faire ces petits plats favoris. Enfin, si vous voulez bien ?

Madame Innes – Bien sûr. En revanche, nous n'avons pas de fruits de bois.

Je lui dit que ce n'est pas grave, je prépare les plats favoris de mon frère, le porrige matinal ainsi que d'autres plats. Ensuite, Madame Innes me dit que mon frère ainsi que sa future épouse sont à tables. Je me tourne vers ma nourrice et je lui souris.

Caoihme – Je vais apporter leur apporter le petit déjeuner.

Je leur apporte les porriges. Je souris à mon frère et à Janet. Mon frère me demande de m’asseoir et de déjeuner avec eux. Je m'assois à la table, nous mangeons. Je regarde Janet. Je dois faire des efforts et essayer d'être au moins sociale. Je sais que j'ai mal agis avec elle mais c'est difficile d'accepter une nouvelle personne dans sa famille quand on est un peu sauvage et qu'on a du mal à faire confiance à des nouveaux visages. Je pense qu'aujourd'hui, je dois passer du temps avec elle. Elle peut venir avec moi lors de mes visites à mes patients. Ainsi en m'accompagnant avec moi, je pourrais mieux la connaître et voir si elle correspond à une parfaite épouser pour mon grand frère. En effet, bien que j'ai soufflé l'idée à mon frère de se marier, je ne m'attendais pas qu'il choisisse une femme aussitôt … Il est donc de mon devoir de vérifier que Janet soit une parfaite épouse et une future Lady de notre maisonnée. Je souris et je me tourne vers ma belle-soeur.

Caoihme – Janet, je sais que je n'étais pas accueillante depuis votre arrivée ici mais je souhaite me racheter. Est-ce que vous accepter de venir avec moi pour rendre visite à mes patients ? Je pourrais vous montrer également les chevaux si vous voulez bien. Je me tais un instant. Je souris. Puis, je reprend. Vous en pensez quoi ?


caoihmethe heart wants what it wants
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 325
♛ Chardons en poche : 648
♛ Mon allégeance va à : Fergus Abercromby, mon laird et époux, dont je porte l'enfant.


MessageSujet: Re: Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet   Mer 2 Nov - 12:47

Janet avait essayé de discuter avec la petite sœur de son futur époux à plusieurs reprises mais celle-ci ne se montrait pas très bavarde. Désirant s’en faire une amie mais ne voulant pas non plus la forcer à subir sa présence si celle-ci n’était pas désirée, Janet avait finalement laissé la jeune fille aux cheveux roux vaquer à ses occupations sans la déranger. Elle pouvait comprendre qu’après tout ce que la famille Abercromby avait traversé, il lui faudrait du temps pour faire confiance à une étrangère.
Ce matin là, Janet était descendue à la salle à manger où elle avait rejoint le Laird des lieux, son Fergus, pour prendre le petit-déjeuner. La jeune sœur de Fergus s’installa avec eux, ce qui ravit Janet Elle avait même préparé un plat, qui fit le bonheur de son frère. Janet se dit qu’elle devrait peut être faire de même. Elle n’avait pas eu l’habitude de s’atteler à la cuisine, car il y avait bons nombres de serviteurs dans sa demeure d’origine, mais elle avait tout de même appris les bases, et cuisiner serait une bonne manière de se mêler aux gens de la demeure et de faire connaissance avec eux.

Une fois le petit-déjeuner terminé, Fergus fut le premier à se lever. Embrassant Janet sur le front, symbole de protection, il annonça qu’il avait à discuter de certaines affaires avec d’autres hommes du clan. Janet lui sourit tendrement et hocha la tête. La seconde fille de Simon Fraser se retrouva alors seule avec sa future belle-sœur. Celle-ci lui dit alors qu’elle souhaitait se racheter de ne pas avoir été accueillante depuis son arrivée et lui proposa de l’accompagner pour rendre visite à ses patients, ainsi que, pourquoi pas, lui montrer les chevaux.

Un grand sourire se dessina sur le visage de la jolie jeune femme aux cheveux noirs. Cela lui permettrait d’explorer un peu plus les terres et de rencontrer les gens du clan, dont elle serait bientôt officiellement la lady. Mais surtout, de se rapprocher de sa future belle sœur et de lui prouver qu’elle pouvait lui faire confiance.

« Je comprends que vous ne fassiez pas rapidement confiance à la première étrangère qui arrive dans votre demeure, ne vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas. Et c’est avec plaisir que j’accepte votre proposition. Il est bien temps que je rencontre les gens de ce clan ! », répondit Janet.

_________________
« She's a strong lady »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet   Ven 11 Nov - 13:39


Caoimhe

ft. Janet

Chapitre deux
 Après que mon frère soit parti, je me retrouve seule à seule avec ma future belle-soeur. Je décide de lui parler. Je lui déclare que je souhaite me racheter pour ma mauvaise conduite mais également qu'elle m'accompagne lors de ma visite chez mes patients et par la suite voir les chevaux. Par la suite, je lui demande son avis. Je remarque le sourire de ma future belle-soeur. Je souris également.

Janet -  Je comprends que vous ne fassiez pas rapidement confiance à la première étrangère qui arrive dans votre demeure, ne vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas. Et c’est avec plaisir que j’accepte votre proposition. Il est bien temps que je rencontre les gens de ce clan !

Caoihme – Je vous remercie. Dans ce cas, je vais chercher mes affaires et nous pourrions y aller. Attendez moi dehors devant la porte d'entrée, je ne serais pas très longue. Lui dis-je avec un petite sourire.

Je ne lui laisse pas le temps de répondre, je monte les escaliers et je prends mes affaires. Dans une sacoche, j'ai un cahier où j'ai annoté les fleurs ainsi que leurs utilisations pour soigner les malades. Ce petit carnet m'est précieux car il me permet de trouver facilement la plante et comment guérir un malade. Mais, pour certaines maladies, je ne peux me référer à ce cahier car pour l'instant, je n'ai pas encore trouver le remède pour guérir les personnes. Enfin, ce carnet a un passé, en effet, il s'agit d'un cadeau de mes parents quand j'avais une dizaine année. Ils me l'ont offert pour que je puisse écrire des mots dessus mais je n'ai jamais voulu écrire dans ce carnet. Je ne voulais pas au départ coucher sur ce carnet mes expressions, c'est bien plus tard que j'ai décidé de l'utiliser pour mon art de guérir. J'ai appris cet art avec Laoghaire, une ancienne guérisseuse. Elle m'a tout appris puis elle est morte. Bref, ce carnet est très utile pour moi. Il m'accompagne toujours pour aller chez mes patients. En plus de cet objet, j'ai un autre cahier, dans ce dernier, je marque la liste des patients que je dois voir le lendemain, ceux qui sont guéris ou encore la liste des soins que je dois administrer pour chaque patient. Je respire en continuant de me préparer, bien que j'ai ces deux objets, je me sens seule pour aider mon peuple. J'ai besoin d'autres mains pour les soigner. Je dois trouver une apprentie pour qu'elle puisse me seconder dans ces tâches, autrefois, c'était Donald. Mais, il n'est plus de ce monde. Je soupire. Maintenant, il est temps pour moi d'aller rejoindre Janet à notre lieu de rendez-vous. Je descends les escaliers, je croise Madame Innes, elle me sourit. Puis, je sors et je regarde Janet.

Caoihme – Je suis désolée pour l'attente. Je souris. Nous pouvons commencer la visite. Aujourd'hui, j'ai deux ou trois consultations à faire. Mais, il se peut que d'autres personnes aient besoin de notre aide. Je me tais. Chaque journée ne se ressemble pas, une visite peut durer quelques minutes ou quelques heures. De plus, il arrive que des personnes aient besoin de moi pendant que je soigne d'autres patients. Je souris.

Nous commençons à marcher. Puis, nous arrivons chez l'un des patients. La mère  de ce dernier est en train de préparer une tarte. Je regarde ma belle-soeur. La mère du patient nous invite nous asseoir à la table et nous propose de goûter à sa tarte après que j'ai présenté Janet. La future mère félicite Janet et lui promet qu'elle fera des prières pour elle et les futurs enfants d'elle et de mon frère. Je souris. Ensuite, nous n'avons pas le temps de répondre car une petite fille fait son arrivée dans la pièce. Elle se met à pleurer, elle tient à sa main, une poupée  de tissus qui a perdu son bras.

La mère – Ne pleures pas ma chérie. Je vais la recoudre quand j'aurais le temps. Dis bonjour à Caoimhe et Lady Janet.

La petite se rapproche de Janet. Elle ne répond pas et lui donne sa poupée.

Petite fille – Vous pouvez la réparer ? Lui demande-t-elle avec un regard d'enfant auquel on ne peut résister plus longtemps.

Mère – Fiona, n'importune pas Lady Janet, je le ferais.

Fiona – Non, je veux que ce soit elle.

Je n'ose pas intervenir face à cette querelle. Je regarde Janet, je respire doucement. Pouvais-je la laisser seule ici avec Fiona pendant que je soigne son grand frère ?


caoihmethe heart wants what it wants
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 325
♛ Chardons en poche : 648
♛ Mon allégeance va à : Fergus Abercromby, mon laird et époux, dont je porte l'enfant.


MessageSujet: Re: Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet   Lun 14 Nov - 17:13

Janet Fraser avait la beauté et l’élégance que se devait d’avoir l’épouse d’un laird et en plus de cela, elle était dotée d’une grande intelligence et était une femme qui savait se débrouiller. Et oui…Elle avait veillé elle-même à l’éducation de ses frères, avec tout ce que cela impliquait, puisque leur père, Simon Fraser, refusait de leur accorder de l’attention. Il en accordait bien à Alexander, quand c’était pour lui reprocher d’être venu au monde. Mais rien de plus.

Caoimhe lui avait expliqué qu’elle avait quelques visites à rendre dans la journée mais qu’il se pouvait que d’autre personnes aient besoin d’elle et la sollicitent.  Janet trouvait ça admirable que la petite sœur de Fergus se mette ainsi aux services des autres, ayant presque un métier à elle, ce qui était si rare pour une femme. Cela attirait la curiosité de Janet qui était ravie à l’idée d’apprendre du savoir de sa future belle-sœur. Après tout, soigner les gens était un talent des plus utiles.

Les deux jeunes femmes marchèrent jusqu’à la maison du premier patient en question. Caoimhe était une jeune fille mystérieuse, qui ne parlait pas beaucoup. Janet se doutait que ce qui lui était arrivé ne devait pas avoir arrangé les choses côté timidité. Fergus lui avait en effet appris quelques jours auparavant que sa sœur avait été violée. La jeune fille ignorait sans doute que Janet était au courant mais celle-ci ne trouvait pas séant d’aborder le sujet sans aucune raison car c’était un sujet sérieux et douloureux, et non une banalité du quotidien.

La mère de famille de la maison semblait ravie de rencontrer la future épouse du Laird que Janet était. Elle propos à la lady de gouter une tarte qu’elle avait elle-même préparé. Janet accepta avec plaisir, en souriant. Une petite demoiselle fit alors irruption dans la pièce. Une poupée de tissu décousue se trouvait entre ses petites mains. La petite demanda à Janet si elle pouvait la réparer. Avant que Janet ne put répondre, la mère intervint :

« Fiona, n'importune pas Lady Janet, je le ferais. »

« Non, je veux que ce soit elle. », dit la petite.

Janet comprenait cette insistance. Pour une petite fille du peuple, cela devait être impressionnant de voir une lady, futur épouse de laird qui plus est, même si la fille Fraser s’était vêtue simplement. Certes, les highlanders étaient bien plus proche de leur peuple, vu le système de clan, que les nobles français l’étaient de leur gens, ça c’était certain… Janet ne pensait pas qu’elle se serait beaucoup plainte si elle avait vécue parmi le peuple mais elle était reconnaissante de l’aisance dans laquelle elle était née, d’autant plus qu’elle aimait beaucoup lire et avoir le temps de s’intéresser au monde, ce que les gens plus pauvres ne pouvaient se permettre de faire. Lorsqu’elle avait été promise à Donald, elle avait souhaité de tout cœur être une autre femme, une femme du peuple, qui pouvait choisir son mari. Mais finalement, alors qu’elle s’apprêtait à épouser Fergus, tout semblait lui sourire.

« Ne vous inquiétez pas ma dame, je me ferais un plaisir d’aider votre fille. Fiona c’est ça ? C’est un très joli prénom. », dit Janet en prenant la poupée que la petite lui tendait. On ne pouvait dire non à un tel regard.  Et puis, Janet aurait l’occasion d’observer Cao à l’œuvre lors des prochaines visites de la journée. Elle invita donc la petite à s’asseoir à ses côtés et alors que la mère apportait une aiguille et du fil, elle lui proposa : « Je pourrais peut-être t’apprendre comment faire, qu’en dis-tu ? », proposa Janet.

_________________
« She's a strong lady »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet   Mer 30 Nov - 19:35


Caoimhe

ft. Janet

Chapitre trois
Aujourd'hui, je passe du temps avec celle qui allait devenir la châtelaine des terres d'Abercromby. Je ne connais pas réellement cette dernière et c'est pourquoi j'ai décidé de l'amener avec moi faire mes visites. Nous commençons par la suite la première visite. Ensuite, nous étions dans la maison de cette famille. Peu de temps après notre arrivée, une petite fille arrive en pleurant. En effet,  les larmes de l'enfant juvénile sont causé par un bras cassé de sa poupée. Après, l'enfant souhaite que Janet répare son jouet mais sa mère ne le souhaite pas. Je n'ose pas intervenir face à ce débat.

Janet  - Ne vous inquiétez pas ma dame, je me ferais un plaisir d’aider votre fille. Fiona c’est ça ? C’est un très joli prénom. » Dit-elle en prenant la poupée que l'enfant lui tendait. Je pourrais peut-être t’apprendre comment faire, qu’en dis-tu ? 

Le visage de l'enfant s'éclaire. Il est rayonnant. Elle s'assoit timidement près de Janet. Je souris.

Fiona – Merci my lady dit-elle d'une petite voix.

La mère ne dit plus rien et décide de continuer à faire la cuisine. J'observe l'échange entre Fiona et Janet. Ensuite, un petit garçon fait son apparition. C'est mon malade. Il se plaint souvent de mal de tête. Je viens régulièrement dans cette maisonnée pour lui donner de la camomille pour apaiser cette douleur. Mon petit patient sourit en me voyant. Il s'élance vers moi puis me regarde. Il ne bouge pas trop. Nous sommes seulement à quelques pas de Janet et Fiona.

Patient – Latha math !

Caoimbe - Latha math  Aeneas. Je te présente ma future belle-soeur, Lady Janet. Lui dis-je en présentant cette dernière. Je repose mon regard sur mon patient. Alors, Ciamar a tha thu?

Aeneas  - Ma lady, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer ! Il sourit. J'ai toujours mal à la tête Cao et j'ai du mal à dormir. Je fais que des cauchemars …

Je souris, je lui demande de s’asseoir à la table de la cuisine. Sa mère nous laisse un peu de place, je la remercie avec gentillesse.

Mère – Lady Janet, je vais vous chercher mon matériel pour recoudre la poupée de ma fille. Je vous remercie encore de vous en occuper. Dit-elle en s'inclinant.

Ensuite, elle nous laisse seule avec les deux enfants. Pendant mon échange avec Aeneas, Fiona ne dit rien. Je me met aux côtés de son frère en prenant une chaise, je regarde mon patient. Je ne pouvais regarder sa petite sœur, je suis concentrée sur mon patient. Je n'attends pas le retour de la mère.

Caoimhe – Pour ton mal de tête, je pense te donner encore de la camomille. Quand je me rendrais chez l’apothicaire, je demanderais s'il ne connaît pas une autre plante pour pouvoir calmer tes maux de tête. Concernant tes cauchemars, tu peux m'en parler ?

Aeneas – Merci beaucoup ! Je ne sais pas de quoi ça parle mais quand je me réveille, j'ai chaud.

Caoimhe – Je vois. Je me tais. Je lui souris. Je ne connais pas de plante qui te permettent de plus de faire de mauvais songe. Souvent, après un mauvais rêve, je vais me chercher du lait. Mais il m'arrive de raconter mon rêve à ma nourrice. Je me tourne Janet. Celle est derrière moi avec la petite fille. Janet, vous faites comment après un mauvais rêve ? Demande-je en souriant avec gentillesse.



caoihmethe heart wants what it wants
(c) black.pineapple


HJ : désolée pour le retard I love you tu peux jouer Fiona et la mère I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Unis par le même amour pour un être cher ❀ Janet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'amour pour tous les enfants de la terre
» Lettre d'Amour... (pour la St. Valentin)
» Paul Éluard. (1895-1952) VIII Mon amour pour avoir figuré mes désirs.
» Pour l'amour de Rose ( Cross-over) ( CSI NY/ Doctor Who)
» [08 janv.] pour l'amour d'un pere ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Lowlands :: The North :: ♛ Les Clans du Nord :: ♛ Terres Abercomby-
Sauter vers: