AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frances & Flora - Long time without news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité






MessageSujet: Frances & Flora - Long time without news   Ven 4 Nov - 23:04



Frances & Flora


It's been a long time, but to me, it's like it was

yesterday.



23 Janvier 1741



Chère Frances,

Voilà un moment maintenant que nous n'avons plus de nouvelles l'un de l'autre. Je crois que nous ne nous sommes jamais envoyée de lettres auparavant. Mais voilà un peu plus d'un an que je suis rentrée sur l'île des MacDonald, et cette année pour la première fois depuis 8 ans, nous ne passerons pas plusieurs semaines ensemble. Je crois bien d'ailleurs que c'est l'une des seules choses que je regrette profondément d'Edimbourg. Savoir que vous alliez venir, et que nous passerions des semaines à se promener dans la ville, étudier avec Lady Donna, et parler à la lueur de la bougie une fois que Lady Donna et son mari dormait.

Comment allez-vous? Je ne sais rien de votre vie depuis un an, je suppose que vous avez bien des choses à me raconter? Comment vont vos frères? Soignez-vous toujours autant Nicholas? Ou s'est-il assagit? Et vos autres frères?

Ma vie au sein du clan est bien différente de celle d'Edimbourg. J’instruis les jeunes du clan, certains sont très turbulents, mais je pense qu'ils apprécient découvrir le savoir. J'ai redécouverte mon cousin, Ranald. C'est quelqu'un de vraiment bien, et au moins avec lui nous pouvons parler politique. Ce qui n'est pas le cas de son père le Laird, celui-ci aide la couronne anglaise. Quelle déception. Mon Laird a voulu me marier six mois plus tôt, mais le prétendant à fini sous les coups d’une tunique rouge. Depuis Ranald se fait passer pour mon  promis. Ainsi personne ne va demander ma main au Laird, et cela me va follement bien.

La mauvaise nouvelle, c'est que Kenna n'est pas plus présente dans ma vie que quand j'étais à Edimbourg. Je ne saurais expliquer pourquoi. Cela m'attriste, mais je ne peux rien y faire. Je prie le ciel pour qu'il me rende la sœur dont j'avais tant de bons souvenirs.



J'attends avec impatience de vos nouvelles,
Votre très dévouée amie,
Flora MacDonald




(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 514
♛ Chardons en poche : 818
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Lun 7 Nov - 12:49



Long time without news





15 Février 1741
Chère Flora,

Vous n’imaginez pas à quel point votre lettre est une bouffée d’air frais !
Je suis enchantée d’avoir de vos nouvelles. Nos mois passés ensemble me manquent également, surtout nos discussions et nos paisibles promenades. Etre entourée que de présences masculines n’est pas toujours une mince affaire.

En tous les cas, je suis contente d’apprendre que vous allez bien et que tout se passe bien pour vous. Je vous avoue que j’ai eu une petite crainte en lisant que vous étiez rentrée chez les MacDonald. Je sais bien que c’était prévu ainsi, mais connaissant la vie en clan, je craignais qu’on ne vous accueille pas convenablement ou que vous soyez molestée. Je suis rassurée de vous savoir finalement entre de bonnes mains. C’est d’ailleurs très aimable et honorable de la part de votre cousin Ranald de vous aidez ainsi. Je suis toujours d’avis que nous devrions avoir le droit de choisir notre futur aimé et époux. Hélas, c’est une coutume qui n’est pas prête de changer dans l’immédiat.
Aussi, l’important est que vous ayez trouvé votre place au sein du clan. J’aime à vous imaginez transmettre aux plus jeunes le savoir que nous avons appris. Persistez et continuez. Pour vos jeunes turbulents, pourquoi ne tenteriez-vous pas une sortie extérieure ? Vous souvenez-vous de ce que faisait Lady Donna lorsque nous n’arrivions pas à nous représenter ou à comprendre ce qu’elle nous expliquait, comme pour l’étude des étoiles ? Cette nuit était mémorable et magique.

De mon côté, j’ai la chance que mon frère et Laird, Kenneth, n’ai pas d’idées de mariage en tête. Il est trop occupé à gérer le Clan et à côtoyer les forces royalistes. Nos deux Lairds semblent opter pour la même voie. Je partage votre déception. Avec Ronald, Nicholas et même mon cousin George nous essayons de lui faire entendre raison, mais je constate de jour en jour que la volonté de Kenneth de nous protéger et de ne pas faire couler notre sang est plus forte. Je ne peux l’en blâmer. Pourtant, je n’abandonne pas l’espoir de lui faire changer d’avis. Et vous imaginez la réaction de Nicholas ? Il est encore plus imprudent et fougueux qu’avant. Encore hier il est venu me voir le bras ensanglanté. Il avait chuté d’un arbre et atterrit sur une pierre, vous imaginez ? Il est intenable, mais toujours aussi attachant. Cependant, toutes ces dangereuses actions il le fait pour la cause jacobite et les conflits entre lui et Kenneth sont de plus en plus fréquentes. L’ambiance est un peu difficile et lourde comme vous pouvez vous en douter, mais au vue de la position de votre Laird, je suis sûre que vous voyez de quoi je parle.

Les temps changent et ne semblent pas en faveur de notre précieuse Alba. Toutefois, je suis surprise d’apprendre que votre relation avec Kenna n’est pas comme vous l’espériez. Vous êtes plus proches en terme de distance, j’avais pensé que cela aurait été plus aisé pour vous deux et faciliter les choses. Je suppose que vous lui avez posé la question ou proposez de passer du temps ensemble ? A-t-elle décliné ? Il serait bon que vous puissiez vous voir et parler en dehors des grandes réunions et événements des Clans. Je sais que les liens fraternels sont très forts et perdurent dans le temps. Ne désespérez pas. Sachez que je suis là si je puis vous venir en quelconque aide.

Votre très dévouée amie,
Frances Mackenzie.



Code by Sleepy

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Lun 7 Nov - 19:53



Frances & Flora


It's been a long time, but to me, it's like it was

yesterday.



22 Février 1741




Chère Frances,

Quelle joie votre lettre m'a apportée! J'attendais avec impatience un retour de votre part. Vous lire est un grand plaisir et réconforte mon cœur bien triste en pensant que pour la première fois, nous ne passerons pas deux mois ensemble. Vous rendez vous à Edimbourg cette année ?

Mon retour m'effrayait un peu aussi. Mais je vous avoue que je m'attendais à avoir le soutien de ma sœur, ce qui allégeait ma frayeur. La vérité est tout autre puisque c'est grâce à Ranald en vérité que j'ai réussi à ne pas être trop perdue. Il m'est d'une aide précieuse. Greer aussi. C'est une femme du clan, elle est très gentille et m'aide beaucoup. Et puis cela fait du bien d'avoir une femme autour de moi. Je suis sure que vous pourriez l’apprécier.

Nous nous connaissons si bien Frances, quelques jours plus tôt j'ai effectivement fait le cours dehors, loin de la vieille bibliothèque de notre Laird, les enfants étaient ravis. Et moi aussi. Je leur ai montrés comment se repérer, où était le nord, la façon dont la terre bouge. Si Edimbourg a du charme, je tombe amoureuse de nos rivages. Bien que le vent ne nous épargne pas. Mais le paysage est somptueux et nous rappelle à tous ce pour quoi nous nous battons: la grandeur de nos terres, nos coutumes, nos racines. Quel souvenir vous me ramenez en mémoire! Cette nuit des étoiles...l'un des meilleurs souvenirs que j'ai d'Edimbourg, la magie nous entouraient partout. Et je me souviens encore de vos yeux pétillants, et de la voie solennelle mais bienveillante de Lady Donna.

Je suis de votre avis. Pourquoi les hommes devraient ils épouser la personne qu'ils souhaitent, c'est deux vies qui sont liés lors du mariage, pas seulement celle de ceux qu'ils appellent "le sexe fort". Lady Donna nous a peut-être trop instruit sur ce sujet-là, je le crains. Mais son mariage à elle était parfait. Et j'ose espérer que John et moi auront la même chance. Un jour. Je n'ai pas de nouvelles de lui depuis un moment maintenant... Je sais bien que vous ne l'avez pas souvent vu... mais vous savez comment notre relation à évolué, et j'ose espérer qu'un jour je pourrais en parler à mon Laird. Peut-être que lorsque Ranald sera Laird, je pourrais lui en parler. Vous avez tout à fait raison. Nous étions dans un monde de femme et de savoir à Edimbourg, et ici, comme cela est étrange, tout est bien différent. Les hommes dominent, le savoir semble loin parfois aux milieux de ces rivalités, de ces phrases sans grands sens et sans pensées. Je me surprends parfois à hausser les sourcils en entendant certaines inepties. Mais vous connaissez comme moi la place d'une femme, donc je garde mes réflexions pour moi. Les hommes sont partout autour, mais je crois bien que je m'y fais. Votre cœur à t-il déjà choisi quelqu'un?

J'ose espérer que Nicholas se calmeras... Je calme aussi les ardeurs de Ranald, et je sais que cela peut être compliqué. Essayez de lui faire comprendre qu'il sera plus utile à notre cause s'il reste prudent, en vie, et en bonne forme pour combattre lorsque le temps viendra. Quelle chance il a d'avoir une sœur comme vous. Il ne peut pas rêver mieux. Mes prières seront avec lui, pour qu'il soit plus prudent, allégeant- je l'espère- un peu votre inquiétude. Je sais bien que cela n'est pas facile de voir quelqu'un s'éloigner ou ne pas être d'accord avec vous, voir faire tout à fait l'opposé de vos opinions, surtout quand c'est une personne auquel vous tenez. Mais je pense sincèrement que votre frère aîné ne le fait pas pour vraiment soutenir la couronne étrangère, mais parce qu'il pense mettre tout le monde à l'abri. Beaucoup de Laird font la même erreur. Et même si cela signifie qu'elle déplaît, c'est une erreur humaine, j'en ai bien peur...une erreur qui est faites pour nous protéger dans leurs esprits.

Kenna part le matin, revient le soir. Je ne la vois que très peu et lorsque j’arrive à passer du temps avec elle, elle semble dans un autre monde. Mais j'ose espérer que cela s'arrangera, notre Laird nous envoi toutes les deux rendre visite à la guérisseuse afin de compléter notre "éducation" à partir de la semaine prochaine tous les lundis. Peut-être que cela nous rapprochera!

Je dois vous laissez sur cette note pleine d'espoir, pour votre frère, vos frères, ma relation avec ma sœur, et bien sûr, pour notre doux pays.



J'attends avec impatience de vos nouvelles,
Votre très dévouée amie,
Flora MacDonald






(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 514
♛ Chardons en poche : 818
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Jeu 17 Nov - 10:44



Long time without news





1er Mars 1741
Chère Flora,

Cette correspondance est un vrai enchantement et un baume au cœur. Nous aurions du le faire plus tôt. Vous avez pris là une excellente initiative. J’avais bien l’expectative de séjourner quelques jours à Edimbourg à la fin du printemps pour quelques emplettes et rendez-vous en compagnie de mes frères. Je vous le reconfirmerai dans ma prochaine lettre. Ainsi, si vous avez une missive à transmettre à Lady Donna, je me ferrais un plaisir d’être votre messagère. Je suis certaine qu’elle serait ravie d’apprendre que ces enseignements portent leurs fruits. Je ne l’ai pas revu depuis tant de temps… Votre présence doit beaucoup lui manquer, mais elle doit être fière de vous Flora ! Je le suis. John doit l’être également. Pensiez-vous que je l’avais oublié? Il est important pour vous et vous l’êtes aussi. Il doit être aussi affligé que vous par cette situation. Je prie et j’espère de tout cœur que vous aurez cette chance. Pour ma part, mon cœur est toujours à prendre et je dois bien avouer que cela me convient pour le moment. Même si je ne vous cache pas ma crainte qu’un jour Kenneth ait l’idée de donner ma main à une tunique rouge… Je ne pourrais le supporter. J’ose espérer qu’une telle pensée ne traverse jamais son esprit !

Nicholas accapare toute son attention. Je dois le remercier pour cela même s’il est effectivement bien difficile de calmer les ardeurs des hommes défendant notre noble cause. Là est notre rôle de ramener un peu de sérénité, en toute subtilité et discrétion en effet. Ne dit-on pas que derrière un grand homme il y a toujours une femme? Merci Flora. Vous avez tellement raison. Les événements sont si compliqués. J’aimerai bien qu’elles le soient moins et que tout puisse s’arranger avec une simple discussion. Il semblerait tout de même que nos prières aient été entendu. Depuis quelques jours, Nicholas est resté dans notre fief et passe ces journées dans la bibliothèque. J’ignore ce qu’il étudie, mais il semble chercher quelque chose de précis. Peut-être a-t-il compris que les mots sont parfois la meilleure et la plus sage des solutions ? J’ose espérer que ce n’est pas une diversion. Ce serait tellement dans la nature de Nicholas !

Apprendre que vous avez une opportunité de vous rapprocher de Kenna est une magnifique nouvelle. Ces visites chez la guérisseuse est une excellente initiative de la part de votre Laird. Même si c’est pour soi-disant compléter votre éducation, c’est le parfait moment de partager une activité avec Kenna et d’engager des conversations. Certes, au début cela se rapportera sûrement que sur les plantes et leurs propriétés, mais avec le temps cela peu vous rapprocher. Nous en sommes le parfait exemple. Je suis confiante et je suis de tout cœur avec vous.



Votre très dévouée amie,
Frances Mackenzie.


Code by Sleepy

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Mer 23 Nov - 21:52



Frances & Flora


It's been a long time, but to me, it's like it was

yesterday.



5 Avril 1741




Chère Frances,

Encore une fois quel plaisir de lire votre lettre. Je vous répond avec peu de retard, j'ai été plus occupée que ce que je n'aurais pensée. Et voilà que au moment de prendre ma plume pour vous répondre un mois s'est déjà écoulée! N'ayez craintes, je ne vous ai point oubliée, loin de là.

Je suis si heureuse de savoir que vous allez la voir. Elle me manque affreusement. J'en viens a regretter ces cours sur les bonnes manières, et vous savez à quel point je les détestait...même si elle avait raison, dans ce monde d'homme cela m'est bien utile. Mais l'entendre me dire qu'il n'est pas convenable pour une lady comme moi de rentrer alors que le soleil est tombé me manque plus que je ne l'aurais souhaitée. Si vous pouviez simplement lui dire ça.. je suis certaine que ça représenteras beaucoup pour elle. Merci beaucoup, vous êtes un ange.

Je craint que nous n'aurons jamais cette chance, John et moi. Du moins pas tant que mon parrain est le Laird, il cherche bien trop un jeune homme de la haute sphère. Mais j'ai le soulagement de savoir que même s'il est du côté de la couronne, il ne me vendra pas à l'une de ces tuniques rouges qui déambulent sans gêne aucune sur des terres qui ne sont pas les leurs. J'espère que l'homme qui sera choisit pour vous sera un homme bien, que vous aimerez, et qui vous meriteras. Pour ma part..j'ose espérer que Ranald réussira à freiner suffisamment son père. Lorsqu'il sera Laird, je sais qu'il me laissera épouser qui je souhaite. Mais ce temps là me semble être dans un éternité. Confortez vous, Nicholas ne vous laisseras jamais épouser un anglais.

Derrière tout homme il y a une femme. Vous avez tellement raison. Vous êtes la femme derrière votre famille. N'en doutez point.Je suis soulagée d'entendre que Nicholas suit vos conseils. Ce doit être un tel soulagement pour vous. Faites tout de même attention les hommes savent parfois caché leur jeux. Mais j’espère que ça n'est pas le cas ici.

Les cours chez la guérisseuse ne m'ont rien apporté. D'une parce que vous ne m'avez que trop bien partager votre savoir. Et ensuite parce que Kenna, après une discussion avec le Laird ne vient pas. Elle passe son temps je ne sais où si ce n'est loin de moi. J'était très en colère, parce que j'avais l'impression que encore une fois j'étais la seule à me soucier de l'autre, alors nous nous sommes disputé. Je dois vous avouer qu eje le regrette, c'est moi qui est allumé l'étincelle et aujorud'hui une large fumée séjourne entre nous deux. Je crains que la soeur que j'ai eu un jour soit bien loin desormais. Mais je vous ai vous, et Janet, et Greer. Et tant d'autres personnes. Peut être qu'au final je dois juste abandonner pour Kenna.

Frances je m'excuse pour cette courte lettre, mais comme je vous l'ai dit au début, je ne sais plus où donner de la tête en ce moment, entre la guérisseuse, les leçons au jeunes, et le Laird qui s'est mis en tête de me présenter à tous les visiteurs qui viennent dans notre clan...

Je penses à vous et attend de vos nouvelles avec impatience.



J'attends avec impatience de vos nouvelles,
Votre très dévouée amie,
Flora MacDonald






(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 514
♛ Chardons en poche : 818
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Lun 28 Nov - 18:13



Long time without news





27 Avril 1741

Chère Flora,

Pardonnez cette longue attente sans nouvelles.
Ce n’est point une excuse, mais ce mois de mars –si habituellement joyeux et rempli de renouveau à l’arrivée du printemps- a été des plus triste et difficile.

Je suis si affligée de vous apprendre une telle nouvelle… Mon jeune frère… Nicholas, nous a quittés. C’est encore si soudain pour moi que je suis toujours chamboulée par l’émotion à l’instant même où je vous écris. Excusez mon écriture. Encore aujourd’hui, j’ai du mal à le croire et je l’imagine franchir la porte de ma chambre, blessé, comme d’habitude… En toute confidence… Flora, j’ignore ce qui s’est passé. Je n’arrive pas à concevoir un tel accident, une telle fin… Son corps à été retrouvé près du lac de notre propriété. Noyé, nous a dit le médecin. Il savait nager pourtant et il connaissait les environs depuis enfant. Que faisait-il là-bas à l'aube? Je l'ignore et je ne comprends pas. Kenneth m’a dit que le fort brouillard de ce néfaste jour a dû lui jouer des tours… Ce doit être ça, mais il était si jeune Flora… La vie est parfois si injuste et cruelle!

Comme vous vous en doutez, toute sortie à Edimbourg ou ailleurs a été annulé. Je suis navrée de ne pouvoir visiter Lady Donna et de lui remettre votre message en personne. Je suis sincèrement désolée, mais se serait mensonge que de vous dire que j’ai toujours envie d’aller à Edimbourg après cette tragédie. C’est comme si toute force et joie m’avait quitté. Depuis, tout est si sombre et sans vie…

Pour savoir désormais ce que cela fait de perdre un être cher, que l’on aime et qui fait partie de la famille, je vous conseille de ne pas abandonner ni pour John ni pour Kenna. Même si cette dernière semble être désespérément inaccessible, tenez bon. Tout peut se terminer si vite… Accrochez-vous, veillez à n’importe quelle opportunité et lorsque celle-ci se présentera et que vous serez aux côtés de votre sœur, vous serez prête. Ne lui cachez rien de vos sentiments. A ce moment-là, dites-les lui tant qu’il en est encore temps.

Flora, je m’excuse de vous écrire une lettre avec aussi peu d’enthousiasme. Je dois vous laisser, Kenneth et Ronald m’attendent, mais ne croyez pas que je vous oublie. Je ferrai de mon mieux pour répondre au plus vite à la réception de votre lettre. D’ici là, prions de tout cœur que l’avenir ne soit pas d’aussi mauvais augure que le mois dernier.


Votre très dévouée amie,
Frances Mackenzie.



Code by Sleepy

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Dim 11 Déc - 15:25



Frances & Flora


It's been a long time, but to me, it's like it was

yesterday.



5 Mars 1741


Ma chère Francès.

J'ai reçu votre lettre il y a quelque minute, et je suis horrifié d'avoir dû lire ce que vous m'avez écrit.

Je ne peux vous dire à quel point je suis désolée, à quel point toutes mes pensées et mes prières joignent votre peine. Je ne peux imaginer ce que vous traversait, mais sachez que si vous avez le moindre besoin je ferais tout ce que je peux vous vous être d'une quelconque aide.

J'espère vous réconforter un peu en vous disant ces quelques mots: si Nicholas ne viendras plus jamais pour vous réclamer quelques soin, il sera toujours là dans votre cœur, et près de vous à veiller sur vous, à vous assurer une vie que vous méritez. Il n'y avait personne de plus important que vous pour lui, et je suis persuadée que de là où il est, tous ces efforts et ces pensées seront, comme moi, tournée vers vous. Séchez vos larmes, si son corps n'est plus, son âme est éternelle. J'ai conscience que cela est peut-être plus facile à écrire qu'à lire...

Ne pensez pas à Lady Donna, ni à moi, ce n'était pas urgent, et je n'ai qu'à lui envoyer une lettre. Je vais lui en envoyez une de suite d'ailleurs, je suis certaine qu'elle se joindra à moi dans votre deuil. Je peux vous assurez que même si je ne connaissais pas votre frère, je porterais le deuil ces deux prochaines semaines, je vous soutiens Frances.

Je n'abandonnerais pas, à une condition: promettez moi que vous n'abandonnerais pas non plus, ni la vie, ni vos frères qui demeurent, ni votre beau sourire, et encore moins votre caractère enjouée.

N'abandonnez rien Frances.

Je vous laisse Frances, j'ai bien peur qu'aucun de mes mots ne soit d'un réel réconfort. Si vous avez besoin de vous éloigner, sachez que le clan MacDonald à ses portes grandes ouvertes pour vous.

Ma chère amie, toutes mes pensées vous accompagnent.



J'attends avec impatience de vos nouvelles,
Votre très dévouée amie,
Flora MacDonald






(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 514
♛ Chardons en poche : 818
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Ven 23 Déc - 11:26



Long time without news





28 Mai 1741


Chère Flora,

Votre lettre m’est d’un grand secours et réconfort en ces temps si funestes, détrompez-vous.

Merci pour vos mots et votre soutien. Ils me vont droit au cœur et me touchent. J’ai bien reçu une lettre de Lady Donna, elle m’a d’ailleurs prodigué des conseils pour tenir les mois à venir. Je vous remercie de lui avoir envoyé une lettre.

Plus les jours passent, plus je me rends peu à peu compte de la dure réalité dans laquelle nous vivons. Nicholas me manque tant, mais vous avez raison. Il est toujours là dans un sens. Même si c’est dur, je vous promets que je n’abandonnerai pas non plus. Je n’ai toujours plus goût à sortir, à vrai dire je ne suis pas la seule. Mes frères le montrent moins que moi, mais je les connais, ils sont affligés également, je vois bien qu’ils ont considérablement réduit leurs sorties ainsi que les visites. Je vous avoue que ce dernier point, m’arrange bien. Je n’aurai pas supporté voir une seule tunique rouge dans notre demeure alors que nous pleurons toujours la mort de Nicholas.

Malgré tout, la vie continue, n’est-ce pas ? Je tiendrai bon. Il faut juste laisser le temps faire son œuvre. Je ne souhaite pas ternir nos précieux échanges par mes sombres pensées. Racontez-moi plutôt. Avez-vous prévu quelque chose pour cet été ? Ma dame de chambre a entendu dire que ces trois prochains mois risquaient d’être particulièrement chauds cette année. Si cela s’avérait exacte, ce serait un temps parfait pour se promener près des côtes et sentir l’air marin. Cela fait si longtemps…

Que ferais-je sans votre si chère amitié Flora ? Je me répète, mais de tout cœur, merci. Merci pour tout.


Votre très dévouée amie,
Frances Mackenzie.

Code by Sleepy

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Dim 5 Fév - 17:27



Frances & Flora


It's been a long time, but to me, it's like it was

yesterday.



30 Juillet 1741



Chère Francès,

Je suis désolée pour mon absence. Je pensais pouvoir l’écrire bien plus tôt, mais les choses de la vie m’ont poussé à ne l’écrire que maintenant seulement, je m’en excuse platement. Quelle amie je fais..

Je suis ravie d’entendre que Lady Donna vous a envoyé une lettre. Vous savez à quel point elle vous a dans son cœur. Elle a toujours attendus vos visites avec beaucoup d’impatience. Comme moi d’ailleurs. La vie vous met un dur obstacle sur votre chemin, j’en suis bien consciente, mais avec votre grâce, votre gentillesse, et votre intelligence, je suis persuadée que vous passerez au-dessus. Je n’en doute pas un instant. Vous en ressortiez plus forte. Jamais Nicholas ne quitteras vraiment votre cœur, mais il vous rendra plus forte.

Frances, j’ose espérer avoir bien compris vos dernière ligne, si vous souhaitez passez quelques jours dans les terres MacDonald, vous êtes la bienvenue, même mon Laird et Parrain me l’assure. L’air marin vous souhaitera la bienvenue de la plus belle des manières, et je me joindrais à lui sans hésitation. Et peut-être que quitter justement les terres de vos frères vous feront du bien. Prendre du recul, pour mieux avancer. Je suis coincée dans mes terres, mais votre visite me serait d’une grande joie. N’en doutez pas un instant.

Je suis certaine que vos frères sont aussi touchés par la disparition de votre frère. Sans aucun doute. Je suis soulagée de lire que ses satanées tuniques ne vous tournent pas autour alors que vous devez faire face à cet événement. Peut-être que la disparition de Nicholas fera revoir à Kenneth sa position... qui sait... certains événements aussi malheureux soient ils peuvent avoir des conséquences parfois inattendues...  

J’attends avec impatience de vos nouvelles ma chère Frances, je vous embrasse de tout cœur,




J'attends avec impatience de vos nouvelles,
Votre très dévouée amie,
Flora MacDonald






(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 514
♛ Chardons en poche : 818
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   Mar 7 Fév - 18:37



Long time without news





16 Août 1741


Chère Flora,

Je suis si contente d’avoir de vos nouvelles. Ne vous excusez pas, je comprends tout à fait, avec l’arrivée des beaux jours il y a toujours beaucoup à faire.

Ici, la morosité plane toujours un peu, malgré le soleil bien présent sur nos terres et les prometteuses récoltes. C’est une bonne nouvelle au moins. Comme Lady Donna me l’a conseillé, je tente de ne retenir que les bonnes choses même si, en effet, Nicholas ne quitte pas mon esprit. J’espère encore le voir surgir dans les couloirs du château… Et il m'est encore impossible d'aller près du lac où il a perdu la vie.

Pour l’instant, Kenneth semble avoir mis de côté les tuniques rouges, mais je pense que ce n’est que temporaire. Le temps du deuil dirons nous. D’ailleurs, il s’inquiète, mais je suis heureuse de lire vos mots et de constater que Kenneth pense la même chose Flora. Je ne souhaite pas m’imposer, mais il pense également que se serait une bonne chose de s’aérer l’esprit, de voir et de penser à autre chose pour reprendre vie petit à petit. Rester cloîtrer n’est pas la bonne façon de faire, je m’en rends compte au quotidien. Si votre proposition tient toujours et que Laird MacDonald est toujours d’accord, j’aimerai beaucoup vous rejoindre et passer quelques jours sur vos terres. Merci. Merci beaucoup.

En espérant vous voir très bientôt.

Votre très dévouée amie,
Frances Mackenzie.

Code by Sleepy

FIN

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Frances & Flora - Long time without news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frances & Flora - Long time without news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votez pour Long Time To Lay A Track
» Long Time Dead
» A girl for all time - nouvelles poupées anglaises
» [Tuto] Multi Boot
» C'est ma p'tite présentation ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Un monde de l'esprit :: Correspondances-
Sauter vers: