AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ANIMATION N°2 « Edinburgh's darkness »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 258
♛ Chardons en poche : 1081
♛ Mon allégeance va à : Mon propre camp


MessageSujet: ANIMATION N°2 « Edinburgh's darkness »   Sam 21 Jan - 20:19


Edinburgh's darkness


Edinburgh mai 1742 Le jour du mariage approchait à grand pas pour Janet, la jeune fiancée ne tenait plus en place. Alors que son futur époux préférais la chasse au préparatifs La jeune femme s'était rendue seule à la capitale afin d'acheter les dernières choses qui lui manquait une pair de bas des chaussure accordée à la robe qu'elle venait de recevoir de Paris et elle souhaitait également acheter une nouvelle chemise à Fergus la dernière ayant été tachée lors du bal donné en l'honneur des Princes et il était hors de question que son époux se présente à leurs noces avec une chemise qui n'était pas d'un blanc immaculé.

Prise par ses emplette la jeune femme ne s'était pas rendu compte qu'un petit groupe d'homme la suivait...

Kenneth MacKenzie s'est rendu seul à Edinburgh pour affaires. Prévoyant un été sur les routes de ses terres pour la collecte des loyer avec son épouse il souhaitait lui offrir une nouvelle monture.

Janet et Kenneth se retrouvent tout deux dans la même ruelle avec un groupe d'hommes mal intentionné entre eux.

Info ♛ Voici donc votre base de rp vous pouvez répondre le nombre de fois que vous désirez je passerais peut être ici et là pour pimenter le jeu

« Loterie des RPs : Edinburgh's darkness »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 273
♛ Chardons en poche : 556
♛ Mon allégeance va à : Fergus Abercromby, mon laird et époux, dont je porte l'enfant.


MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Edinburgh's darkness »   Mar 24 Jan - 21:13

Mai 1742.
(avant le mariage de Fergus et Janet & après l'event II)

Ce n’était plus qu’une question de jours avant que Janet Fraser devienne Janet Abercromby, lady du clan Abercromby et épouse du Laird. Sa vie avec Fergus lui apparaissait cependant moins idyllique qu’elle l’avait imaginé les premiers jours. Il était toujours aussi charmant avec elle, mais si distant. Les moments qu’ils passaient ensemble étaient devenus si rares et furtifs. Pourtant, Janet n’avait pas osé lui demander pourquoi. Les hommes n’aiment pas les femmes qui leur courent après, leur demandent des comptes…Cela leur donne l’impression désagréable d’être surveillé. Et après tout, Fergus ne faisait rien de mal ; il était simplement plus distant. Janet ne pouvait lui reprocher cela, même si ça lui brisait le cœur. Elle n’était pas tombée sur un mauvais mari. Elle le savait en ayant connu des hommes comme Donald ou Keith…Ou même son propre père qui avait été un si mauvais mari pour sa seconde épouse, la mère du petit Archibald, le protégé de Georgina. En plus de cela, à chaque fois qu’elle pensait à l’idée de lui en parler un tout petit peu, il se montrait si charmant qu’elle se demandait si elle n’était pas complètement paranoïaque…pour finalement redevenir tout aussi distant.

Quoiqu’il en soit, Janet allait épouser Fergus. Elle ne pouvait pas reculer en arrière après avoir fui avec lui, contre le désir de son père. De toute façon, elle ne le voulait pas non plus. Même avec cette distance qu’il avait mis entre eux pour l’instant, Janet savait qu’elle ne pourrait trouver meilleur mari que Fergus. C’était un homme bon, le problème devait sans doute venir d’elle…Si elle redoublait d’effort pour être une épouse idéale aux yeux du laird Abercomby, leur mariage serait heureux et sans encombres. C’est ce qu’elle se répétait sans cesse. Parfois, elle flanchait vers des pensées plus inquiétantes, se demandant s’il n’était pas peut être épris d’une autre femme, comme la belle Moira…Mais elle chassait toujours rapidement ces pensées. Parce qu’elles étaient insensées…Ou par déni…Ou un peu des deux…

Janet devait compléter sa tenue de mariage et se rendre, pour cela, dans la grande ville d’Edimbourgh. Fergus lui avait proposé de l’accompagner quand l’avait informé de son attention mais elle avait bien vu qu’il ne le faisait que par politesse, ayant prévu d’aller chasser. Il avait besoin de se retrouver seul avant de franchir cette étape qu’était le mariage, elle le savait. Et elle se devait de lui laisser cette liberté. La future mariée avait donc décliné avec le sourire, disant qu’il ne fallait pas que l’époux voit la tenue de sa future épouse avant le jour J, ni un seul élément de celle-ci.

Après avoir acheté quelques accesoires, Janet sorti de la boutique et dut emprunter une étroite ruelle. C’est là qu’elle entendit des bruits de bas derrière elle. Elle se retourna et se retrouva face à plusieurs hommes qui avaient tout l’air de brigands avec leur dents manquantes, leurs cheveux si sales et leur odeur d'alcool. Seule contre plusieurs, elle ne pouvait rien faire même si elle savait où frapper chez un homme pour le mettre à terre…


_________________
« She's a strong lady »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 12/12/2016
♛ Messages : 295
♛ Chardons en poche : 300
♛ Mon allégeance va à : A mon clan les MacKenzie et dans l'unique but de protéger mes hommes j'ai prêté allégeance au roi anglais George II


MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Edinburgh's darkness »   Mar 31 Jan - 22:41



Janet & Kenneth
   Edinburgh's darkness

E
dinburgh, une ville bouillonnante, vivante mais lointaine. Vraiment lointaine. J'avais promis à ma jeune épouse de lui montrer mes terres, que dis-je nos terres. La jeune femme m'avait avoué se sentir perdue et dépassée. Tous lui semblait bien différent des Lowlands, je la comprends aisément cela ne doit pas être évident d'être déracinée du jour au lendemain, arrivant sur des terres totalement inconnues, peuplée de personne qui n'ont pas les mêmes idées et valeurs que ceux que l'on a connu jadis, non sincèrement, je pouvais comprendre son sentiment.

En apprenant cette détresse, je lui proposai de venir avec moi récolté les loyers des métayers sur toutes nos terres, cela nous prendrait un bon mois d'après mes estimations. Elle m'avait semblé enchantée, seulement, il lui faudrait une monture solide et docile. Elle avait bien un cheval mais je doutais qu'il puisse tenir la distance. Il lui fallait donc une nouvelle monture avant l'été afin qu'elles puissent s'habituer l'une à l'autre paisiblement.

Voilà donc pourquoi je me suis rendu à Edinburgh en cette fin du mois de mai. Je m'y suis rendu seul. Je savais que Frances aurait eus envie de m'accompagner. Mary aussi d'ailleurs, mais j'avais vraiment envie de lui faire la surprise, de lui choisir moi-même son cheval.

Suite à un contre-temps regrettable j'étais arrivée plus tard que prévu à la capitale. J'avais laissé ma monture à l'auberge, décidant qu'il était un peu tard pour visiter les écuries, je pris la décision de profiter de l'effervescence d'une vrai ville, je n'en n'avais pas vraiment l'habitude finalement, Leod était plutôt isolé  et il n'y avait pas de ville sur mes terres, quelques villages, mais surtout des hameaux  avec une église et une auberge ou les gens se retrouvaient et c'était quasiment tout. Voir autant de monde courir partout, sentir ses odeur de pisses, transpiration et de pourriture n'était vraiment pas quelques chose dont j'avais l'habitude, ce n'était pas spécialement agréable mais le changement était néanmoins bienvenu !

Ma curiosité piquée, je pénétrais dans une petite ruelle plutôt sombre, rien de bien avenant mais qui sait à la fin de celle-ci il y avait peut- être quelques chose à voir. Cette ville réveillait mon esprit aventureux. Cette ruelle était en effet différente. Un petit groupe d'homme sous l'emprise d'un peu trop de whisky se montrait très grossier envers une jeune dame un peu plus loin. Mon sang de fit qu'un tour.

« Messieurs ! Je vous prierais de laisser cette jeune dame tranquille »

Dis-je très poliment mais néanmoins sèchement ne voulant pas qu'ils entendent dans ma voix la moindre hésitation. L'un d'eux ricana venant vers moi. Il était passablement grand et le fit remarqué à ses compères qui rièrent à gorge déployée.

« Et qu'est-ce tu va faire p'tite merde d'highlander ? » Je ne souhaitais pas lancé les hostilités, la violence engendre la violence, cependant ce genre d'insultes ridicules avaient le dont de me faire sortir de mon gons. d'un coup de pied je fis tomber le premier. Le second, je lui envoyais un coup de coude dans le nez et je sortis mon épée pour le troisième

« Je vais répété plus lentement pour que vos esprits lents comprennent. Laissez. Cette. Dame. Tranquille. Tout. De. Suite. »

WILDBIRD

_________________

MacKenzie shines, not burns
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ANIMATION N°2 « Edinburgh's darkness »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castlevania: Legacy of Darkness - N64 - 1999
» Castlevania Curse of darkness
» Image par seconde sur une video "Stop Animation Catch"
» Animation FIAT Sobredia à Rennes
» Edge of Darkness (mini-série BBC 1985)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Lowlands :: Edinburgh-
Sauter vers: