AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 171
♛ Chardons en poche : 323
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Ven 10 Mar - 23:28



Fiona Farqharson




TON PERSONNAGE

NOM & PRÉNOM(S) ♛ Fiona Farquharson, fille, épouse et mère de Farquharson
ÂGE ♛ Fiona est âgée de 55 ans
DATE DE NAISSANCE ♛ Elle est née au cœur de l'hiver, le 15 janvier 1687.
ORIGINE ♛ Elle est écossaise
SITUATION FAMILIALE ♛ Depuis 1741 elle est la veuve de Francis Farquharson
MÉTIER(S)  ♛ Lady Farquharson, veuve Farquharson et mère du Laird mais extrêmement respectée et crainte en tant que "matriarche" du clan Farquharson
GROUPE  ♛ Les Tartans déchirés
CRÉDITS  ♛ échos des plaines

LE JOUEUR

PSEUDO WEB ♛ Elynore
ÂGE ♛ toujours le même
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ♛ à moi hahahah (TC d'Agnès & Hannah)
TON PERSONNAGE EST-IL FICTIF
OU HISTORIQUE ♛
Clan réel mais le personnage est fictif me semble-t-il
AS-TU PRIS UN SCENARIO, PV
OU INVENTE ♛
un magnifique PV
AVATAR  ♛ Michelle Fairley


Prête allégeance à ton Laird



QUE PENSES-TU DES HIGHLANDERS ? ♛ Ce que je pense des Highlanders ? Mais les Highlanders sont les vrais écossais, ceux qui se préoccupent réellement de l’Écosse. Nos coutumes sont anciennes et ne sont pas prêtes de s'éteindre. Qu'un seul être ose dire que les Highlanders sont des sauvages et je jure devant dieu qu'il regrettera ses maudites paroles. Je suis une Highlanders et j'en suis très fières, jamais je deviendrai une anglaise même si la vie nous pousse parfois à revenir sur nos positions les plus originelles.


QUE PENSES-TU DE L'INVASION ANGLAISE EN ÉCOSSE ? ♛ Invasion, ce n'est pas une invasion mais une conquête ni plus ni moins voilà ce que j'en pense. Jamais l’Écosse n'est tombée plus bas et il est temps que la grande Écosse redevienne ce qu'elle était. Cette invasion est intolérable et je suis prête à aider ceux qui veulent bouter les anglais hors de notre sol. Mais plus que tout, je ferai tout pour protéger les miens, ceux de mon clan. Le vent des Higlands m'en est témoin, le sang coulera s'il le faut.


LE ROI JAMES STUART DEVRAIT-IL RÉGNER SUR L’ÉCOSSE SELON TOI ? ♛ Le roi James Stuart, par ses ancêtres devrait bien évidemment régner sur l’Écosse. L’Écosse doit revenir au Stuart. C'était ce que je pensais, ce que je voulais. Mais depuis quelques années, ma foi envers les descendants de Marie Stuart tend à s'effriter. Comment vouloir qu'un homme préférant vivre en exile deviennent mon roi ? Plus jeune, je me serai encore battue pour le faire revenir, maintenant il m’indiffère.


« une citation badass ici »


Dernière édition par Fiona Farquharson le Ven 17 Mar - 19:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 171
♛ Chardons en poche : 323
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 0:11


La lionne se fait parfois chaton


La lionne des Highlands, ainsi est appelée Fiona Farquharson.

Fiona, la matriarche du clan Farquharson fêtait ses 55 ans en ce mois de janvier 1742. Le clan aurait pu organiser une fête digne des plus grands Lairds des Highlands. Mais Fiona avait refusé aussi sec. « Croyez-vous que cela soit le moment ? » avait-elle rétorqué avec force. Les siens n’avaient pas osé insister. Jamais ils n’auraient osé, sauf peut-être John, son aîné. Il était le seul à lui tenir tête là où les autres s’inclinaient. Il avait son caractère à n'en point douter. Il fallait dire que la Lionne des Highlands avait son caractère et dès sa plus tendre enfance, ils avaient tous appris à craindre ses cris et ses colères. Fiona, la matriarche, celle que l’on considère encore comme la chef de clan alors même que le Laird que tout le monde respect est John Farquharson, son fils, son aîné, son premier né, celui à qui elle aura donné le plus d’affection dans la mesure de ses capacités.


Fiona Marie Farquharson a vu le jour dans les Highlands sur les terres Farquharson. Elle poussa ses premiers cris le 15 janvier 1687 sous le règne de Jacques II, roi d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande.En ces temps de relative splendeur, le pacte d'Union n'avait pas encore eu lieu. Elle était la fille de Jane et Rupert Farquharson. La jeune fille aux cheveux de feu était le second enfant de la famille et pourtant l’unique aux yeux de sa mère. Seule enfant désirée, aimée, et choyée, contrairement à son frère aîné. Francis, portrait de son père rappelait sans cesse le cauchemar d’une mère, d’une femme salie et trahie par son propre époux. Francis, le fruit de ce viol commit par un époux sur sa propre femme. Jane ne l’a jamais pardonné à son mari, pourtant Laird du clan Farquharson. Et alors que le garçon était éduqué et élevé comme devait l’être le futur laird, Jane fit de sa fille un être pire que les hommes.  Parce que les hommes étaient de fait respecté, Fiona devait gagner le respect de tous. Sa mère fit en sorte que la petite Fiona apprenne tout ce dont elle aurait besoin pour devenir, un jour, un chef de clan digne de ce nom. Stratégie, équitation, les valeurs du clan Farquharson, les valeurs de l’Écosse tout, elle devait tout savoir. Et surtout Jane fit en sorte que sa fille apprenne l’art des combats. Sa fille ne serait pas une vulgaire poupée se soumettant à son époux. Fiona était une Farquharson, une vraie. Jane en fit une lady, une meneuse et une femme ambitieuse. La petite Fiona pourtant aimante, généreuse et souriante, apprit rapidement à camoufler son affection.


*********

Mai 1701,

Cher journal,
aujourd’hui est un grand jour, mon frère Francis va épouser Solange, une cousine à nous. Francis, si seulement je pouvais lui dire que je ne le jalouse pas. Mais mère m’a interdit de le faire. Elle m’a dit que la jalousie forgeait les hommes. Que s'il croyait que je voulais sa place, il n’avait que ce qu’il méritait. Je crois qu’elle ne l’aime pas, qu’elle ne l’a jamais aimé. Mais je ne sais pas pourquoi. Mère ne veut pas m’en parler.

Aujourd’hui est un grand jour oui, Francis se marie et mère m’a annoncé que j’y trouverai mon époux. Je ne sais pas de qui il s’agit mais je prie Dieu pour qu’il ne soit pas comme père. Père me fait peur.



******

Juin 1704, Fiona portait une robe blanche et avançait dans la nef de la chapelle. En cet année 1704, Fiona Farquharson épousait un cousin, Francis Farquharson. Un homme aux cheveux bruns et au regard clair. La Farquharson avait 17 ans et son futur époux 19 ans. Il s’agissait du frère de Solange. Francis était un guerrier des Highlands, un homme courageux et valeureux. C’était un homme dur mais qui étrangement se montra rapidement doux et aimable envers sa femme. Il fallait dire que Fiona ne se laissa pas diriger comme aurait pu le faire une femme du sud. Fiona était une lionne, une femme de caractère, une femme tempétueuse mais aussi douce et câline dans l’alcôve de leur chambre. La lionne se faisait alors chaton et répondait avec ferveur aux attentes de son époux. Elle s’entendait aussi à merveille avec sa belle-sœur Solange. Une femme bien plus délicate et douce que ce que Fiona pouvait être. Mais elle savait calmer ses excès et l’incitait toujours un peu plus à montrer ses sentiments au grand dam de sa belle-mère Jane, qui finit par détester cette belle-fille qui détruisait petit à petit tout ce qu’elle avait construit. Oui Jane ne pouvait le supporter et un jour elle lui ferait payer. Et pendant dix ans, Jane se réjouit en partie, de ne voir venir d’héritier. Pendant un peu plus de dix, ni Solange, ni même Fiona n’annoncèrent la venue prochaine d’un enfant. Dix ans de silence et de prières en vain. Dix ans pendant lesquelles, les rumeurs commencèrent à circuler. Des murmures étouffés dans les couloirs du château. De sombres histoires rejetant la faute sur Jane et son époux, surtout son époux. Des commérages circulant entre les murs du domaine des Farquharson. Des histoires qui n’échappèrent pas à l’oreille bien trop exercée de la lionne des Highlands. Des histoires qui la firent trembler et fléchirent pour la première fois. Il se disait que son père avait pris de force sa mère et que de cette union non souhaitée était né un héritier. Les réponses à toutes ses questions étaient enfin dévoilées. Il se disait que Dieu se vengeait et que c’était pour cette unique raison que les femmes Farquharson n’arrivaient pas à concevoir. Que Solange et Fiona étaient maudites. Mais Solange fit taire ses rumeurs absurdes deux mois avant la révolte d’octobre 1715. Elle attendait enfin un enfant. Et ce jour-là, Fiona vit les traits de sa mère s’étirer en un sourire hypocrite et faux qui n’existait que pour cacher tout son mépris et sa haine. Et ce jour-là, Fiona eut réellement peur de sa mère. Un sentiment semblable a celui qu’elle éprouvait parfois en voyant son père.

Octobre 1715, la révolte était en marche et les Farquharson répondirent évidemment à l’appel des clans. Comment aurait-il pu en être autrement. Eux, les membres d’un des clans les plus encrés dans les traditions et parmi ceux qui n’avaient jamais accepté le Hanovre comme roi. Rupert, son fils et son beau-fils menèrent leurs hommes pour bouter hors de l’Écosse, leur belle Écosse ces maudits anglais. Il y avait les hommes, et une femme, une seule parmi les cavaliers des Farquharson, Fiona qui avait réclamé son droit à accompagner son époux, son frère et son père. Mais la révolte fut vaincue, matée et jamais la lionne ne pourraient oublier le visage ensanglanté de son frère Francis. L’héritier était tombé, un homme sacrifié parmi tant d’autres. Elle n’oubliera jamais non plus que John Campbell avait combattu aux côtés des anglais. Maudite rébellion qui aurait pu briser Fiona. Mais la rouquine resta debout, pour elle, pour son frère et surtout pour Solange qui allait devoir mettre au monde son enfant seule. Maudit début d’année pour les Farquharson que les premiers mois de l’année 1716 et ceux jusqu’aux printemps. Rupert rejoignit le seigneur au mois de mars 1716 et Solange mit au monde son fils premier né en mai. Elle l’appela John mais la mère ne survécut que trois semaines à cet accouchement. Fiona attendrit le confia à une nourrice. Horreur absolue que ce petit être aux yeux de Jane Farquharson. Elle avait tout fait pour éloigner Solange de sa fille et maintenant son petit-fils rendait la lionne aussi inoffensive qu’un chat. Cela en fut trop pour elle et elle prit grand soin d’empoisonner le nouveau-né en empoisonnant la nourrice. John mourut deux mois après sa naissance et Fiona prit enfin la succession de son frère en tant que Lady et Francis devint Laird du clan Farquharson. Dans sa cruauté, Jane informa sa fille de son acte, laissant Fiona en proie au dégoût et à l’amertume. Sa mère, l’être en qui elle avait le plus confiance et le plus d’amour n’était qu’un monstre d’ambition.

Trois ans plus tard, naissait leur premier fils que Fiona prénomma John en l’honneur de son neveu disparu. Jane folle de rage fit une crise d’apoplexie et décéda cette même année 1719. Pleinement maîtresse du clan Farquharson, Fiona dirigea tout ce petit monde d’une main de fer. Elle adorait son premier fils. Et les premières années, Fiona lui témoigna beaucoup d’affection. La Farquharson n’avait pas oublié les précieux conseils de son ancienne belle-sœur et amie Solange. Une tendresse et une générosité que peu lui connaissait. Mais une servante en était pourtant témoin. C’était le mois de novembre 1719. Une des servantes du clan Farquharson trouva une pauvre jeune femme, transit de froid sur les terres de ses maîtres. Petite chanceuse qu’elle était. La servante la ramena auprès de Lady Farquharson et du laird leur laissant la décision de la garder ou non. La jeune femme avait des cheveux couleur corbeau. Fiona dans ses élans maternels, accepta de prendre sous son aile l’inconnue et lui offrit même la possibilité d’être à son service. Elle s’appelait Mary. Mais cette générosité et cette bienveillance s’effaça bien vite. Fiona était une femme aux grossesses compliquées et le caractère orageux de la nouvelle future mère ne fit que s’amplifier les premiers mois de sa grossesse. Fiona avait annoncé la nouvelle au cours du mois d‘août 1720, alors enceinte de deux mois et souffrant de nausées matinales intempestives. La jeune Mary annonça à Fiona sa propre grossesse quelques mois plus tard. Les deux femmes menèrent leurs grossesses en parallèle et parfois, Fiona donnait quelques conseils à la future mère. Il fallait dire qu’elle l’aimait bien la jeune Mary, du moins à sa manière.

Mais cela changea du tout au tout lorsqu’un jours, Mary, après d’innombrables questions de la part d’une Fiona irritée par la grosseur de son ventre et de ses hormones, mais aussi par des allés et venu de son mari auprès de la jeune femme, lâcha enfin la terrible vérité. Choquée, Lady Farquharson accoucha deux jours plus tard, le 26 février d’un second fils qu’elle nomma Francis. Était-ce pour bien faire comprendre que son fils était le seul enfant légitime entre les deux enfants à naître ? Ou bien n’était-ce qu’une marque de tendresse inavouée et inavouable envers son propre frère décédé lors de la révolte de 1715 ? Surement un peu des eux aux yeux de la femme bafouée et trahie qu’était Fiona Farquharson. Par le choix de ce prénom, elle marquait clairement son territoire. Il s’agissait là d’un acte délibéré qu’elle agita sous le nez de son époux démasqué.

Mary donna naissance à son fils le 6 mai 1721. Elle lui donna le nom très symbolique de Magnus. Pendant quelques mois, Fiona toléra sa présence dans le domaine. Mais rapidement elle réclama le renvoi de la jolie Mary. Et si Francis était au départ contre cette idée, il s’avoua vaincu face à l’attaque toute virile que lui offrit sa femme. Fiona lui donna un ultimatum. Soit il renvoyait la mère et l’enfant, soit elle refuserait à jamais de partager à nouveau sa couche. Victorieuse, Fiona revint rapidement vers son époux et un an après la naissance de Francis naquit la petite Moira. La petite princesse de Fiona, son ange, sa poupée, Lady Farquharson garda sa fille auprès d’elle pendant six ans avant de la confier au bon soin d’une gouvernante prête à lui apprendre tout ce qu’une future lady devait savoir. L’éducation que voulait Fiona pour sa fille était stricte mais elle la jugeait nécessaire. Tout comme celles de John et Francis. Une éducation militaire évidemment mais aussi stratégique pour son aîné en accord avec son époux. Le temps passait, les enfants grandissaient et parmi eux, seule Moira semblait parfois comprendre sa mère. Et si le temps passait, Fiona n’oubliait rien. Et ses rageuses qu’elle débarqua dans le bureau de son époux après avoir eu vent de la nouvelle. Le bâtard n’allait tout de même pas revenir ? Treize ans, treize ans qu’elle l’avait éloigné des siens et voilà qu’il remontrait son odieux visage. Et si beaucoup de mots s’étaient bousculés dans sa tête lorsqu’elle avait traversé ls couloirs, ils demeurèrent enfermés, ne passant pas la barrière que représentaient ses lèvres. Elle ne souffla mot et e dit-on pas qui ne dit mot consent ?  Fiona fulminait à l’intérieur d’elle-même. Elle repensait à leur dispute il y a treize ans de cela.


Flashback, 13 ans plus tôt


« Vous pouvez m’expliquer ? Dites-moi que ce n’est pas vrai ? Vous n’espériez tout de même pas que j’accepte de voir cet… enfant grandir dans NOTRE demeure ?
- Et bien….
- Vous vous rendez compte de ce que vous me demandez ? Vous courrez la gueuse et la catin pendant ma grossesse ! Vous prenez soin d’en engrosser une et vous voudriez que je tolère le résultat de tout ceci ! JAMAIS !
- Fiona, voyons cela ne s’est pas vraiment passé ainsi.
- Pardon !
- Mary n’est pas une catin que je sache.
- Mais oui vous avez raison. Suis-je bête, vous la connaissez fort bien.
- Oh arrêtez, ma chère.
- Que j’arrête ? Que j’arrête. Moi vivant je ne tolère pas de les voir un jour de plus ici. Prenez vos dispositions je m’en moque.
- Fio…
- Ne dites plus un mot, Francis. Vous ne semblez pas percevoir avec quelle aisance vous avez piétiné nos serments. Mais je vous jure devant dieu qu’il vous faut faire un choix. »


Fiona Farquharson n’avait rien ajouté de plus. Mais le choix était évident. Mary ou Fiona, mais il n’avait pas les deux. Alors qu’elle serrait les points, son époux avait ajouté une dernière phrase. « Je vous connais, Fiona. Un jour vous céderez, parce que vous n’êtes pas aussi insensible que vous nous le faites croire. »

Flashback


Elle avait encore à l’esprit cette phrase. Et force était de constater que son mari avait vu juste. Fiona avait plié, elle avait mis un genou à terre. Mais elle n’était pas prête à accepter de voir le bâtard manger à la même table qu’elle. Et cela, Francis le comprit rapidement et y remédia dans le sens de sa chère épouse. Alors la vie reprit son cours. Fiona devant maintenant supporté la présence de ce bâtard, mit un point d’honneur à ne jamais croiser son regard. Il n’était pas de sa famille et ne le serait jamais. Il n’avait le nom de Farquharson uniquement parce que Francis avait commis une petite erreur. Mais il n’en serait jamais un peinent et elle veillait. Oh elle ne montait pas réellement ses enfants contre lui. Mais les regards réprobateurs qu’elle leur lançait parfois suffisait grandement à faire en sorte que chacun de ses enfants ne le voit que comme un bâtard, ce qu’il était après tout, ni plus, ni moins. Et cela resta ainsi même avec le mariage de son aîné John avec la douce et belle Claire en 1739. Fiona aimait bien sa belle-fille. Elle n’était pas trop vindicative, ou du moins point avec elle et au fond c’était tout ce qui importait à la lionne.

Malheureusement, le bonheur de ce mariage ne dura pas longtemps. Fiona dût à son plus grand désespoir, considérer au moins un temps Magnus Farquharson. Et cela parce qu’il avait sauvé la vie de son fils. Fort heureusement, il trouva le bon goût de se laisser faire prendre par les anglais. Et pour la première fois, elle fut ravie d’apprendre que les anglais avaient capturé un écossais. Elle, la combative, elle qui avait été au cœur des complots et des révoltes jacobites, elle qui détestait tant les anglais, ce jour-là, elle les avait appréciés.

Fiona déchanta pourtant rapidement. Malade, Francis Farquharson lui fit promettre de payer une rançon s’ils leur demandaient. Fiona acquiesça. Elle ne voulait pas se fâcher avec son époux alors qu’il était mourant. Pourtant, elle en avait déjà eu une qu’elle avait décliné avec un goût de victoire. Elle avait veillé son époux et avait laisser seuls un instant ses enfants à son chevet. Elle s’était quant à elle réfugier dans la chapelle qui résonna bientôt d’un cri de douleur des plus foudroyant lorsqu’on vint lui apprendre qu’il avait rendu son dernier soupir. Rapide, trop rapide, elle n’avait pu être réellement présente. Francis Farquharson, son tendre amour s’était éteint cette année 1740. Fiona Farquharson se releva une fois de plus et aida son fils et nouveau Laird à prendre ses marques. Mais elle ne se doutait pas qu’il lui tiendrait autant tête. « Un Farquharson doit épouser une Farquharson, John, c’est notre tradition ! » avait-elle crié dans le bureau de son fils lorsqu’elle avait appris qu’il venait de fiancer son frère Francis à une petite écervelée des Lowlands. Mais à cela, John avait rétorqué qu’il était le Laird. Et Fiona ne pouvait rien dire de plus, il avait raison. La lionne des Highlands n’avait plus qu’à se retirer de la vie politique. Elle lui avait tant pris. Son frère, son père, son époux aussi, mais elle veillerait jalousement sur le reste de son clan, quitte à s’allier avec l’ennemi d’autre fois pour le protéger. Fiona n’avait pas dit son dernier mot.

« une citation badass ici »





Dernière édition par Fiona Farquharson le Ven 17 Mar - 20:23, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 1:10

Re-bienvenue sur le forum future belle-maman
Hâte de voir ta fiche
Et Michelle est un EXCELLENT choix
Revenir en haut Aller en bas
Invité






MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 8:11

re-welcooome I love you

tu me réserves un petit lien de citrouille :p ?

I love you
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 156
♛ Chardons en poche : 356
♛ Mon allégeance va à : Je n'ai plus d'allégeance survivre est ma priorité


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 8:53

Ouaaaw comme tu vas nous envoyer du lourd ahahaha j'ai hate !

_________________


Little dove with broken's wings. + Happiness can be found in the darkness of times If one only remember to use a candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 175
♛ Chardons en poche : 270
♛ Mon allégeance va à : Elle-même, son mari ainsi qu'à Liam, son fils, le futur Laird


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 9:03

Belle-Maman? :D

re bienvenue!

_________________
John & Claire
C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 490
♛ Chardons en poche : 736
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 9:09

ohoh Les Farquharson prennent le pouvoir on dirait

Re bienvenue!

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 493
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 10:06

Belle-maman On va bien s'amizer :D

_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 10:59

Re bienvenue! Effectivement la famille Farquharson prend le pouvoir!
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 171
♛ Chardons en poche : 323
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 15:13

Frances > Evidemment que les Farquharson vont dominer le mondeeeeeeeeeeee !!!!

Sorcha : yeah ma future belle-fille :)
Claire chère belle-fille, j'espère que c'est un garçon hein *yeux inquisiteurs*
Magnus > Je ne répondrais pas au bâtard de mon époux... du coup pourquoi je te réponds en fait

Cao bien sûr on va se trouver un super lien :) et Lao t'inquiète pas je sis certaine on va bien s'entendre :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 15:26

On reconnait les faibles des DC :P
Bienvenue avec ce nouveau personnage
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 175
♛ Chardons en poche : 270
♛ Mon allégeance va à : Elle-même, son mari ainsi qu'à Liam, son fils, le futur Laird


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 16:32

C'est toujours en cours d'hésitation dans le cerveau de la joueuse xD

....je sais pas pourquoi j'imaginais Fiona en mamie gâteau xD

_________________
John & Claire
C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 171
♛ Chardons en poche : 323
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 17:09

Ahahha M-J :) il faut bien avouer que les pv sont géniaux mais on va s'arrêter à trois lol :)

Claire > c'est à discuter ça dépendra de la bouille du nouveau né :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 175
♛ Chardons en poche : 270
♛ Mon allégeance va à : Elle-même, son mari ainsi qu'à Liam, son fils, le futur Laird


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 17:23

Toutes les grands-mères craquent quand elles voient la bouille de leurs petits-enfants! Surtout que, si je me trompe pas: ça sera votre premier belle-maman :P

_________________
John & Claire
C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 19:09

Oh non, pas elle !
Mamie gâteau j'sais pas, mais maman gâteau sûrement pas, tiens !

Bon, sur ce bon courage pour ta fiche, la madre ! Je vais de ce pas terminer la mienne, et vivement les rps en famille
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 171
♛ Chardons en poche : 323
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 19:14

Mon filssssssssssss mais si je vous aime #mèreincomprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 24/02/2017
♛ Messages : 173
♛ Chardons en poche : 306
♛ Mon allégeance va à : La cause jacobite mais avant tout, le clan Farquharson


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 11 Mar - 19:46

Bon et bien alors re-bienvenue toi ! ^^
Et Michelle Fairley *-* super choix !

_________________
I'm lost in my own life.
I live for the jacobite cause. God, help me to survive, please, hear my prayers and forgive my sins.
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 24/01/2017
♛ Messages : 233
♛ Chardons en poche : 436
♛ Mon allégeance va à : la couronne anglaise évidemment, à mon époux


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Dim 12 Mar - 10:17

Merci Grizel ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 175
♛ Chardons en poche : 270
♛ Mon allégeance va à : Elle-même, son mari ainsi qu'à Liam, son fils, le futur Laird


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Dim 12 Mar - 13:54

Rien que pour la tête de Francis voyant sa mère faire les mamie gâteaux avec la progéniture de ses gosses, ça doit valoir le détour! xD

_________________
John & Claire
C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 493
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: Re: Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !   Sam 18 Mar - 13:41


Bienvenue!!


Tu es validée! Félicitation!

Tu vas pouvoir fêter ton arrivée parmi nous! Mais d'abord un peu de travail ! Tout d'abord il faut que tu ailles faire ta fiche de lien et de rps pour savoir sur qui tu vas taper et qui tu vas aider. Ainsi on pourras se ruer sur ta fiche pour te demander les liens plus étranges les uns que les autres.

Sur Flower of Scotland, nous avons un système de point qui permet à ton personnage de pouvoir dépenser des chardons en allant se faire une maison, ou obtenir des terres, ce système peut donner des avantages à ton personnage, il faut donc que tu te renseignes sur notre système de point.

Tu veux que tes vaillants compagnons te rejoignent ? N'hésites pas à aller faire ton scénario. C'est bon ? Génial ! Maintenant tu peux commencer à faire tes sujets ! N'oublie pas de t'amuser dans le FLOOD avec nous pour une meilleure intégration ! On t'attend !

« Il est des nôtres, il a bu son verre comme les autres! »




_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiona - Farquharson un jour, Farquharson toujours !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» boubou un jour, Boubou toujours
» motard un jour motard toujours!!!!
» Chasseur un jour, chasseur toujours
» Psychopate un jour, psychopathe toujours, psychopate d'amour
» Brodeuse un jour ,brodeuse toujours...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Craigh na dun :: Le rassemblement :: ♛ Bienvenue dans les Highlands-
Sauter vers: