AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Ecosse et l'Angleterre en 1742

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 262
♛ Chardons en poche : 1110
♛ Mon allégeance va à : Mon propre camp


MessageSujet: L'Ecosse et l'Angleterre en 1742   Ven 7 Oct - 7:18


L'Ecosse et l'Angleterre en 1742



L’Écosse et l'Angleterre... quels beaux ennemis...ennemis mortel. Et pourtant au 12e et 13e siècles leurs coexistence a été pacifique. Ils ne se sont jamais aimés, c'est chose certaine. Mais au moins ils vivaient paisiblement. Dès la fin du 13e siècle des guerres d'indépendances commencèrent, conséquences des invasions anglaises répétées en Écosse. A partir de ce moment-là une haine farouche se construit entre les deux nations. Deux nations avec des cultures, des traditions, des religions qui divergeaient de plus en plus. Dès lors l’Écosse à signée des traités d’alliances avec l'autre ennemie mortel des anglais, la France. Marie Stuart a été l'apogée de cette alliance, mais sa destruction aussi. Jusqu'à Élisabeth I, les anglais essaient sans cesse d'annexer l’Écosse, et l’Écosse, ce beau chardon, ce défend comme il le peu vaillamment et farouchement. A la mort de la Reine vierge, Jacques VII d’Écosse, et I d'Angleterre unifie personnellement l’Angleterre et l’Écosse sous le même Roi, mais l’Écosse reste indépendante du pays de la rose.
 
Depuis 1706 tout change avec l’Acte d'Union, après l'exil du Roi Jacques II à cause de sa religion, ces deux filles, Marie II et Anne I succèdent tour à tour leur père. Pour éviter une séparation des deux royaumes à la mort d'Anne, ce traité constitue une unification concrète de l'union entre l’Écosse et l'Angleterre. L’Écosse reste indépendante sur trois points: l'éducation, la religion, et le droit. Le parlement écossais siège désormais au parlement anglais à Westminster.
 
Seulement l’Écosse ou du moins une grande partie est catholique, et si les anglais ne voient pas le vieux prétendant et Bonnie Prince Charlie comme leur Roi légitime. Et non George II. Les anglais soutiennent et aiment leur Roi tandis que les Écossais espèrent un Stuart sur le Trône, d'ailleurs tout le monde se souvient des rebellions jacobites de 16992,1708 et 1715. Les écossais sont très souvent violemment critiqués par les anglais, ils sont des barbares, des gens qui ne sont pas civilisés. Mais la chose est vraie dans l'autre sens. Les écossais considèrent les anglais comme des opportunistes, des gens qui se prennent pour ce qu'ils ne sont pas, des prétentieux. les rapports ne sont pas bons entre les deux nations. Exceptés que certains clans, beaucoup venant des Lowlands à la frontière entre l'Angleterre et l’Écosse se sont au fil du temps rapprochés des anglais et ce sont mis à suivre les coutumes des anglais. Mais pour les beaucoup des Highlanders  il n'en est pas questions, l’Écosse à ces coutumes, ses traditions, et les tuniques rouges ne sont rien d'autres que des envahisseurs. L'écosse est une fleur, un beau chardon, mais un chardon ardent, et la rose n'est pas de taille.


« Ecrit par Cla. Source: Wikipedia »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch
 
L'Ecosse et l'Angleterre en 1742
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Achat en Angleterre...
» Ecosse
» Abbayes des Borders (Ecosse - Gérard Duchein) PC - Mac
» Collectionner les saveurs d'Ecosse
» Biscuits du Père-Noël (Ecosse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Le Chardon et le Tartan :: Flower of Scotland :: ♛ L'Ecosse du XVIIIème siècle-
Sauter vers: