AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité






MessageSujet: LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire   Dim 26 Mar - 16:34


 
 
Lowlands are coming

« Chère Sorcha, j’ai décidé de t’envoyer chez ta future famille les Farquharson pour quelques semaines, afin que tu puisses t’imprégner de leurs coutumes et les rencontrer avant ton mariage. Tu pars demain au petit matin. Bon voyage. » avait lancé le laird du clan Wemyss avant de congédier la jeune fille, devenue aussi pâle qu’un mort sous le coup de la nouvelle. Bien sûr, elle savait depuis l’annonce de ses fiançailles qu’elle allait bien devoir se rendre chez sa future famille, mais elle avait espéré que cela se fasse bien plus tard. Plus le temps passait, plus l’échéance se raccourcirait et plus elle prenait conscience de la réalité de son mariage, qui jusqu’alors ne lui avait paru être qu’un mauvais rêve. Néanmoins, Sorcha n’était toujours pas prête à se laisser abattre. Elle n’allait rester là-bas que quelques semaines et reviendrait sur les terres de son enfance auprès de ses parents, de ses frères et de David. Ah ! que n’aurait-elle fait pour épouser son cousin, certes jacobite, plutôt qu’un lointain inconnu ! Tout aurait été plus simple pour elle. Or, le sort en avait décidé autrement et elle avait pour devoir entant que femme de se plier aux exigences des hommes du clan et en particulier de son laird. Alors, oui, elle épouserait ce sauvage du nord, mais au grand jamais elle ne porterait un de ses enfants. Plutôt mourir. Et tant pis si cela déplaisait au comte James.

La route jusqu’aux terres du clan Farquharson fut longue et éprouvante. Il fallut traverser presque tout le pays dans une voiture des plus inconfortables. De toutes évidences, le bien-être de Sorcha importait bien peu à ses cousins. De toute manière, n’allait-elle pas bientôt devenir qu’un simple souvenir au sein du clan ? Elle n’était, après tout, que la fille d’un cousin lointain du laird et c’est son sexe, et le manque de femmes chez les Wemyss, qui lui avait permis de côtoyer les fils du laird et d’espérer un mariage avec un de ces derniers. Or, jamais James Wemyss n’avait imaginé une union telle que celle-ci. Sorcha devait lui servir pour d’autres desseins, bien moins glorieux tels que servir d’engagement pour un contrat avec un clan du nord. Elle n’avait dans toute cette histoire que le seul statut de marchandise et de ça, elle en était pleinement consciente. Par ailleurs, le temps du voyage lui avait laissé le loisir de réfléchir sur sa vie future. Elle craignait la vie des Highlands et les paysages qui défilaient sous ses yeux au fur de l’avancée ne faisaient que renforcer ses peurs. La température se rafraichissait quand bien même la chaleur de l’été faisait rage. Puis, deux jours plus tard, elle et les deux gardes l’accompagnant pénétrèrent enfin sur les terres Farquharson. Inconsciemment, voir cet imposant château au loin lui réchauffa le cœur. Les auberges, ce n’était vraiment pas pour elle. Sorcha préférait de loin le confort d’un château, quand bien même celui-ci s’avérerait être une prison.
Avant d'entrer dans la cour, elle se refit discrètement une beauté afin d’être présentable devant les Farquharson. Une fois l’attelage à l’arrêt, un des gardes de son cousin l’aida par la suite à descendre. En relevant sa tête, elle jeta un rapide regard d’ensemble et put apercevoir les personnes présentes. Parmi elles, Sorcha reconnut la Lady du clan : Claire Farquharson. Elle n’avait jamais eu l’occasion de lui parler, mais elle l’avait déjà croisé à diverses occasions. Le bâtard Magnus était également présent et à ses côtés une jeune femme à la peau de porcelaine et à la chevelure de feu. Et enfin, deux femmes, l’une plus âgée que l’autre. Sûrement l’épouse de l’ancien laird et sa fille, pensa Sorcha. En effet, la ressemblance de cette dernière avec Francis était frappante. Néanmoins, elle avait beau chercher, ni son promis, ni le laird n’étaient présents pour l’accueillir. Une chance ? Certainement, quoique la jeune femme se sentit bien plus indésirable qu’elle ne l’aurait imaginé. Ces Highlanders, quels sauvages !
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 493
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: Re: LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire   Dim 26 Mar - 21:04

Sorcha Wemyss arriverait aujourd’hui à Invercauld Castle. Pauvre petit des Lowlands ; Magnus doutait que Francis lui confère la moindre affection un jour. Le batard du clan Farquharson se souvenait lui aussi de son arrivée dans cette demeure, à l’âge de treize ans. Comme cela sera le cas pour Sorcha, il y avait eu des absents. Fiona et John n’avait pas été là pour l’accueillir. Quant à Moira et Francis, il lui avait réservé un accueil froid quand il avait franchi la porte, à côté de son père.

Les absents du jour à l’entrée du château était Francis – sans surprise, puisqu’il se répugnait à devoir épouser la Wemyss – et John – le décisionnaire de ce mariage, qui subissait les foudres de son frère à intervalles de plus en plus régulières ces derniers jours et qui devait sans aucun doute être trop énervé par les derniers reproches et « manques de respect » de son cadet pour venir faire bonne figure. Magnus savait aussi que la détestable Fiona n’était là que par politesse, et que ce mariage ne l’enchantait pas, – pour une fois que John et sa mère n’était pas d’accord tout les deux, c’était vraiment une grande première -, quant à Claire, elle était l’épouse de John et appuyait toute les décisions de celui-ci. Elle était en fait la seule personne de la famille présente à l’entrée de la demeure, soutenant ce mariage puisque je n’étais pas vraiment de la famille et que je n’étais pas vraiment favorable ou défavorable à l’idée de John (plutôt défavorable tout de même puisque cela déplaisait à Francis), et que Laoghaire…faisait encore moins partie de la famille que moi.
Dans d’autres circonstances, John m’aurait sans doute reproché le fait de me présenter à Sorcha Wemyss en présence de ma belle rouquine. Ceci dit, il n’était pas là et ce n’était même pas moi qui tenait à ce que Laoghaire soit présente. Certes, Sorcha allait vivre avec nous désormais, et se rendre compte bien assez vite de la présence de Laoghaire. Mais surtout, c’était presque si on ne m’avait pas demandé, entre les lignes, de l’amener avec moi pour agrandir le comité réduit et sans doute, donner l’impression d’un accueil plus chaleureux que Claire Farquharson devait presque assurer toute seule.

Laoghaire était elle aussi nouvelle au château. Il serait donc peut être très bien pour Sorcha d’être au courant de sa présence afin d’y trouver un soutien éventuel quand elle se sentirait rejeter par tous à l’exception du couple presque royal en ces lieux et de moi-même, qui avait autre chose à faire que rejeter les gens, en ma qualité de batard du clan.

Alors que la jeune fille - joliment apprêtée ce qui malheureusement ne toucherait pas le moins du monde son futur époux - approchait sur la cour, son regard passa d’un visage à l’autre. Elle s’arrêta et semblait perdue, ne voyant ni son promis, ni le laird. Elle devait se demander ce qui clochait. Elle était encore trop loin pour que l’un des membres du clan engage la discussion, mais aussi trop prêt d’eux pour que la situation n’en soit pas gênante. La jeune fille repris sa marche jusqu’à eux et Magnus remarqua que la robe qu’elle avait choisi n’était guère idéale pour les Highlands. Claire attendait sans doute que Fiona parle en premier, ce qui n’arriverait guère, et Fiona attendait probablement l’inverse. Avant qu’un silence ne s’installe et ne devienne trop gênant, Magnus, ayant quelque peu pitié pour elle, alla à sa rencontre. Il savait qu’elle entrait dans un monde qui lui était assez hostile et qu’elle devait se sentir particulièrement anxieuse et inquiète, il ne pouvait rester de marbre et assister à son humiliation les bras croisés.

« Lady Wemyss prenez mon bras je vous prie, le chemin est quelque peu boueux, il ne faudrait pas que vous glissiez et que vous tombiez, surtout avec une si charmante toilette. J’espère que vous avez fait bon trajet !», lui dit il. Une fois qu’elle eut posé sa main sur son bras, il poursuivit « Je me nomme Magnus Farquharson, je suis le fils illégitime de feu le laird Francis et donc le demi-frère de votre fiancé. Je suis enchanté de faire votre connaissance. », dit il, lui offrant un baise-main selon les convenances. Ils arrivèrent face aux quatre femmes qui constituaient le reste du comité d’accueil ; Claire, Fiona, Moira et Laoghaire. « J’imagine que vous reconnaissez Lady Claire, l’épouse de notre laird, Lady Fiona, sa mère et Lady Moira, sa sœur. Je me dois en revanche de vous présenter Laoghaire, ma bonne amie, pour qui ce château est aussi un lieu tout à fait nouveau. », dit il. Il avait préféré le terme "bonne amie" à courtisane pour ne pas mettre la jeune lady mal à l'aise.
*
NB : Je trouvais qu'une dispute entre Francis et John pouvait être un super moyen de justifier leur absence à tout les deux, et créer une ambiance encore plus tandis que ce soit du côté de Claire ou de Fiona. J'éspère que vous appréciez l'idée :)

_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 171
♛ Chardons en poche : 323
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire   Mar 28 Mar - 0:08


La matriarche du clan Farquharson fulminait. Elle faisait les cents pas dans sa chambre se triturant les doigts. Aujourd’hui arrivait Lady Wemyss, la petite écervelée des Lowlands. Un temps, Fiona avait lutté face à son fils. Les cris avaient fusé entre la mère et le fils. Fiona était contre ce mariage, contre cette alliance et contre le fait que son fils est osé prendre une décision sans même la consulter. D’ailleurs, c’était peut-être cela qui dérangeait le plus Lady Farquharson en plus du mariage en lui-même. Fiona rageait à l’idée d’accueillir Lady Wemyss et la seule idée de l’avoir bientôt comme belle-fille lui donnerait presque la nausée. Mais Fiona devait faire bonne figure. Elle portait une robe simple, bleu nuit. Elle attacha un peu ses cheveux et se pomponna très légèrement.

Prête pour accueillir la jeune femme, elle se dirigea vers le bureau de son fils et Laird. Elle frappa doucement et entra sans même attendre la réponse de John. Mais la mère ne prononça pas un mot. Fiona avait en face d’elle un jeune homme bien contrarié. Elle s’avança et s’installa dans le fauteuil qui lui tendait presque les bras. « Vous ne viendrez pas accueillir votre future belle-sœur ? » John ne répondit pas alors que sa mère braquait son regard sur lui. Fiona se releva et lissa sa robe. « Soit. Dois-je en conclure qu’une nouvelle dispute a eu lieu. » hochement de tête de John et Fiona lâche un soupire. Bon Dieu mais quand ses enfants cesseront donc d’être aussi… enfantins. Elle avait pourtant tout fait pour qu’ils deviennent des hommes, de fière guerrier et chef de clan. La matriarche tourna les talons. « Faites donc comme bon vous semble, mon fils. Mais je vous rappelle que c’est vous-même qui avez décidé de ce mariage et que je n’étais point d’accord, et votre frère non plus. Restez donc dans votre mutisme. Mais sachez une chose. Vous portez peut-être désormais le titre de Laird, mais vous restez mon fils et j’exige de vous un peu de tenu. N’allez donc pas accueillir Lady Wemyss maintenant, mais je vous ordonne de lui présenter vos hommages et de la recevoir sous peu. » Le Laird fixa sa mère, la lionne des Highlands portait toujours aussi bien son nom. Une lutte silencieuse se joua et finalement John inclina la tête. Fiona avait gagné, pour cette fois. Elle quitta la pièce et se dirigea enfin vers l’extérieur du château d’Invercauld.

Dehors, Fiona était entourée de Claire, sa belle-fille, de Moira sa fille et de… Magnus. La mère du Laird avait failli avoir une attaque lorsque son fils lui avait dit qu’il serait présent. Et pour couronner le tout, il était accompagné d’une pauvre fille, Laoghaire. Fiona ne savait pas trop quoi en penser. Elle n’aimait certes pas l’idée d’avoir une pauvresse, une paysanne une fille qui sortait d’on ne savait où, ramener un beau matin par le bâtard de son défunt époux. D’un autre côté, réussir à marier le rejeton de son époux à cette fille sans avenir digne des Farquharson était un avenir qu’elle appelait de tous ses vœux. Alors Fiona tolérait la jeune fille, bien plus que le garçon qui était traité comme un héros et qui restait malgré tout, un bâtard, ni plus ni moins. Et alors que la jeune Lady commençait à s’approcher d’eux, Fiona resta de marbre - Elle prenait déjà assez sur elle pour ne pas faire tout bonnement demi-tour - Elle jeta un léger coup d’œil à Claire, cherchant à l’inciter à prendre la parole en premier. Fiona était certes la matriarche, la doyenne de cette maison et la mère du Laird, dans les présentations officielles, elle considérait qu’elle n’avait plus à tenir le rôle de Lady Farquharson. Enfin, quand cela l’arrangeait évidemment. Et à cet instant très précis, dire que cela l’arrangeait était probablement un euphémisme. Un silence pesant tomba comme une chape de plomb entre la pauvre jeune femme venue des Lowlands et les membres du clan Farquharson. Et finalement, ce fut Magnus qui brisa rapidement le silence en allant au-devant de la Lady. Il l’aida à arriver jusqu’aux quatre femmes et présenta chacune d’elle. Fiona fronça légèrement les sourcils. Etait-ce parce qu’elle constatait avec d’un air déconcerté la toilette de sa future belle-fille, ou parce qu’elle avait entendu le terme bien trop flatteur qu’avait employé le bâtard de son époux pour désigner la jeune femme qui les accompagnait, elle ne savait pas trop elle-même. Peut-être un peu des deux. Quoi qu’il en fût, elle se décida finalement à prendre la parole.

« Bienvenue sur les Terres Farquharson, Lady Wemyss. »

C’était simple, concis et d’une neutralité à faire peur. Une simple phrase dont le ton qui l’accompagnait suffit à refroidir un peu plus l’atmosphère. Fiona n’était pas ravie de voir débarquée cette femme des Lowlands et le message était parfaitement clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 175
♛ Chardons en poche : 270
♛ Mon allégeance va à : Elle-même, son mari ainsi qu'à Liam, son fils, le futur Laird


MessageSujet: Re: LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire   Mar 28 Mar - 20:55



LOWLANDS ARE COMING
FT. FARQUHARSON, SORCHA, LAOGHAIRE
Droite devant son miroir à pied, dernier cadeau en date de John, fabriqué par des artisans français; Claire laissait ses servantes apporter les dernières touches à sa tenue. Elle portait une robe frappée aux couleurs et armoiries des Farquharson. Elle soupira tant à la raison du pourquoi elle avait du sortir sa tenue d'apparat des placards...Aujourd'hui, le clan accueillait Lady Sorcha Wemyss. Une fille des Lowlands qui deviendrait l'épouse de Francis... Claire n'avait rien dit, elle avait soutenu le projet de son mari qu'une fille du sud rejoigne leur clan du nord, elle comprenait l'intérêt de cette alliance.
Le clan Wemyss était riche et glorieux...Avoir des alliés par des liens aussi importants que ceux du mariage n'était pas négligeable. Surtout en ces temps incertains. Mais elle n'en pensait pas moins...Les Farquharson n'étaient-ils point censés se marier entre eux?
Mais bon...Rien que pour la tête de Francis ça en valait la peine!

Elle posa ses mains sur son ventre et pria pour que l'être qu'elle abritait sous ses rondeurs de grossesse était un garçon. Il fallait absolument que le clan aie un chef si il arrivait quelque chose à John. Elle aimait son époux...Elle ne voulait pas qui lui arrive quelque mais Claire restait lucide. En ces temps incertains, il était probable que des drames arrivent. Elle savait que ce n'était pas Francis et la jeune Sorcha qui s'en chargeraient. Son beau-frère avait été clair: jamais au grand jamais il ne toucherait sa femme! Il n'aurait pas de continuité de leur clan par ces deux-là. Et si Sorcha tombait enceinte...Cela ne serait pas les enfants de son mari...Ce serait de ses amants et il était hors de question pour Claire que le prochain Laird soit un bâtard et, ce, même si il sera élevé comme si ce n'était pas le cas. Heureusement, elle savait d'avance qu'elle pourrait compter sur sa belle-mère, Fiona. Il n'y avait qu'à voir comment elle traite Magnus. Le clan Farquharson aura toujours un Farquharson à sa tête.

Mais bon...Laissons les idées noires de côté. Apparemment, l'attelage de la future Farquharson était en vue! Passant un châle sur ses épaules, elle sorti et se dirigea vers la cours.
La première chose qui la frappa aux yeux fut Francis et John...Qui brillaient par leurs absences! Elle soupira. Venant de Francis, cela ne l'étonnait guère vu la joie évidente avec laquelle il avait accueilli ses futures noces avec, elle cite et en reprenant les termes de son très cher beau-frère, la "dinde des Lowland". Elle avait entendu elle-ne-savait-combien-de-disputes entre son époux et Francis.
D'ailleurs, ils s'étaient disputés pas plus tard que ce matin! Les cris l'avaient réveillés en sursaut... A l'aube! Claire avait, d'ailleurs, pensé "et c'est reparti!". Comment commencer la journée dans la joie et la bonne humeur!

Ce fut donc pour cette raison que John était également absent. Mais quel idiot! Claire insultait rarement son époux mais, là, c'était mérité! C'est lui qui convoquait Sorcha Wemyss et il était même pas fichu de venir l'accueillir! Dans un même temps, un serviteur s'approcha d'elle pour lui donner un bouquet de fleurs des champs. Un cadeau de bienvenue qu'elle avait prévu pour leur invitée. Elle s'approcha, bouquet en main, de Magnus, Moira et Laoghaire. Elle les salua d'un mouvement de tête et, se tournant vers Magnus, demanda: savez-vous où est mon mari?

Peu de temps plus tard, Fiona les rejoint. Il était temps car voilà le carrosse frappé aux armoiries Wemyss qui entrait dans leur cours! Sorcha Wemyss sorti de son moyen de transport. Claire observa d'un œil critique la tenue de sa future belle-sœur. Elle devait avoir froid. Certes, ils étaient en été mais les températures des Highlands étaient loin d'être clémentes!

Un silence pesant s'installait. Elle eu le projet de parler en première quand,soudain, elle eu la tête qui lui tournait et du prendre sur elle pour ne pas s'écrouler en ce moment stratégique. Concentrée pour ne pas s'évanouir, elle ne capta pas le mouvement de tête de sa belle-mère.Elle revint à la réalité aux premiers mots de Magnus.
« Lady Wemyss prenez mon bras je vous prie, le chemin est quelque peu boueux, il ne faudrait pas que vous glissiez et que vous tombiez, surtout avec une si charmante toilette. J’espère que vous avez fait bon trajet !» Comment ce bâtard osait prendre la parole en premier? Avant Fiona? Ou, surtout, avant elle?
Son malaise précédent fut de l'histoire ancienne tant son énervement est grand. De toute façon, cela devait être sa grossesse. Elle avait souvent fait des malaises dus à un manque d'énergie et manque de sommeil. Son enfant avait de l'énergie et la lui pompait.

Elle reprit une façade de convenance quand Magnus, Sorcha à son bras, présenta à cette dernière les représentantes féminines du clan.  « J’imagine que vous reconnaissez Lady Claire, l’épouse de notre laird, Lady Fiona, sa mère et Lady Moira, sa sœur. Je me dois en revanche de vous présenter Laoghaire, ma bonne amie, pour qui ce château est aussi un lieu tout à fait nouveau. » Claire lui sourit tandis que Fiona prit la parole d'un: « Bienvenue sur les Terres Farquharson, Lady Wemyss. »

D'ac-ord...! Nous dirions que cela aurait pu être plus chaleureux comme accueil! La pauvre petite devait se demander où était la sortie la plus proche. Voulant protéger les projets de son époux et s'armant d'un sourire d'étiquette, mais se voulant chaleureux, Claire s'avança au devant de tous et fit une légère révérence de bienvenue à Sorcha: Lady Wemyss, je vous souhaite - au nom de notre clan - la bienvenu dans les Highlands, elle lui tendis le bouquet veuillez accepter, en gage de notre future alliance et profonde amitié, ces quelques fleurs.

Une fois fait, Claire se tourna vers tout le monde, une main sur son ventre et dit à la cantonade: j'attends de tous un chaleureux accueil à Lady Wemyss, n'oubliez pas qu'elle fera bientôt partie de la famille! d'un ton qui ne voulait aucune réplique. Et si nous entrons prendre le thé pour faire plus amples connaissances?
Dit-elle en présentant la porte d'entrée.

Tandis que tous entraient dans le château, une servante s'approcha. Claire lui dit: essayez de convaincre mon époux de se joindre à nous chuchota t'elle. Et Sir Francis? Je me contrefiche de Francis! Je m'y attendais! Et Lady Wemyss ne semble pas plus pressée que ça de rencontrer son futur époux de toute façon. Allez me chercher John! Immédiatement!
La servante acquiesça en faisant une courbette et en s'éclipsant. Claire rejoint, avec un sourire, le groupe et, prenant Sorcha à part, dit: j'espère que vous excuserez l'absence de mon époux et de votre promis...Ils avaient des affaires de dernières minutes à régler...Oui, la plus ancienne affaire du monde pour Francis. Elle se l'imaginait déjà dans les bras de sa maîtresse (comment s'appelait-elle déjà?) qui porterait, peut-être, les futurs bâtards Farquharson. Heuuurk! Rien que l'idée de savoir que leurs couloirs seraient bientôt hantés de bâtards lui donnait envie de vomir! Quelle horreur!
Elle garda, cependant, une attitude digne continuant à sourire à Sorcha.
code by bat'phanie

_________________
John & Claire
C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde


Dernière édition par Claire Farquharson le Jeu 4 Mai - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 156
♛ Chardons en poche : 356
♛ Mon allégeance va à : Je n'ai plus d'allégeance survivre est ma priorité


MessageSujet: Re: LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire   Jeu 6 Avr - 20:23



Eux & Laoghaire
   Lowlands are coming

C
ela faisait quelques semaine à peine que j'étais arrivée au bras de Magnus à Invercauld Castle.  Il me présenta aux siens comme sa courtisane. C'était vrai, certes, cependant je reconnais que je ne me sentais pas particulièrement à l'aise dans ce rôle et le regard des autres membres de la famille n'étaient pas des plus agréables. J'étais une rien du tout et tout le monde le savait et me le faisait comprendre en plus de cela.  La matriarche et la lady ne m'adressaient même pas un regard. Elles pensent certainement être mieux que moi, elles ont tors. Tout est une question de naissance et je sais au fond de mon coeur que ses deux femmes ne valent pas mieux que moi, je les verrais bien avec un arc pour rire un peu. Non je ne les aimais guère et Magnus m'a surtout dit de me méfier. Tout comme je devais me méfier du Laird. Ah lui des regards il m'en adressait c'est certain mais j'aurais préféré qu'il m'ignore complètement. Pour ce qui est de Francis, Magnus m'a dit que je pouvais lui faire confiance. C'était une bonne chose, enfin quelqu'un avec qui je pourrais discuter au dehors de Magnus. C'est ce que je me suis dit avant de le rencontrer. Lorsque ce fut fait, j'ai décréter qu'il m'était impossible d'être seule dans la même pièce que lui, cet homme ressemblait physiquement bien trop à Malcolm si bien que je n'ai aucune envie de connaitre cet individu. Il me restait donc les servantes avec qui échanger, les cheveux et les chiens. Ma fois je préfère la compagnie des chiens à celle de Fiona Farquharson et sa belle-fille.

« Pensez vous vraiment que votre belle-soeur et Lady Fiona verront d'un bon oeil que je sois présente ? »

Ai-je demandé à Magnus alors qu'il m'annonçait vouloir que je vienne pour accueillir la jeune promise de Francis. Cela grossira le comité d'accueil selon lui, car d'après ce que j'ai compris, ni le futur époux ni son frère ne seront présent. Voilà qui est fort impoli et très humiliant pour la jeune demoiselle venu des Lowlands.

Comprenant que je n'aurais guère le choix, j'enfilais une jolie toilette qu'il m'avait offerte à mon arrivée et coiffait ma longue chevelure avant de le rejoindre devant les portes du château. Je fit en sorte d'être en retrait bien entendu, je voulais être invisible, vraiment. Je ne me sentais absolument pas à ma place.

La petite arriva dans une tenue qui était tout à fait "lowlander" voir anglaise et pas le moins du monde adapté aux terres sauvages des Highlands. Je ne pouvais que la comprendre, dans une autre vie, je m'appelais Laoghaire Douglas. J'ai l'impression que cela faisait si longtemps ! Je revins au présent lorsque j'entendis mon nom de la voix de Magnus.

« C'est un plaisir de vous rencontrer Mademoiselle Wemyss. »

Dis-je en m'inclinant devant la nouvelle arrivante. Il est vrai que nous étions toutes deux nouvelles au château, cependant, j'ignore encore si nous pourrons être amie.

WILDBIRD

_________________


Little dove with broken's wings. + Happiness can be found in the darkness of times If one only remember to use a candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LOWLANDS ARE COMING • les farquharson + laoghaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One, two... Freddy's coming for you...
» Coming Soon
» Coming Out
» application coming next 1.32
» Bi Rain ~ I'm Coming

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Highlands :: The North :: ♛ Les Clans du Nord-
Sauter vers: