AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A deux on sera plus fortes [ft. Caoimhe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 24/02/2017
♛ Messages : 172
♛ Chardons en poche : 272
♛ Mon allégeance va à : La cause jacobite mais avant tout, le clan Farquharson


MessageSujet: A deux on sera plus fortes [ft. Caoimhe]   Lun 3 Avr - 10:51


Caoimhe

ft. Grizel

A deux on sera plus fortes

Grizel avait l'impression qu'elle n'aurait plus jamais de larmes dans son corps tant elle venait de pleurer. Des sanglots sans larme agitaient encore sa poitrine. Elle n'arrivait pas à croire et à réaliser ce qu'elle venait d'apprendre. Elle aurait volontiers tué Fergus de ses propres mains. Il était en vie alors que son jumeau était mort, et ça, elle n'arrivait pas à l'accepter. Il le faudrait pourtant, elle n'avait pas le choix. On lui avait enlevé Angus, il faudrait vivre avec désormais. Quand elle l'avait rencontré, elle n'avait pas pensé une seule seconde qu'il puisse devenir autre chose qu'un client. Il était d'abord devenu un client exclusif et puis Grizel avait fini par tomber amoureuse. Ils étaient bien ensemble, il l'aurait épousé malgré son métier. C'est ce qu'elle cherchait au début mais ses sentiments pour Angus était bel et bien présents. Elle l'aimait et les anglais l'avait tué. Elle qui avait toujours rêvé d'épouser un Highlander, finalement, elle avait été sur le point de se fiancer à un Lowlander. Ironie du sort.

Elle était sur les terres Abercromby depuis quelques temps. Fergus était venue la voir quelques heures auparavant pour lui raconter ce qui venait de se produire et surtout lui annoncer la mort de ses frères. Elle lui en voulait d'avoir gagné contre son jumeau. Elle n'avait pas envie de réaliser à quel point cela devait être horrible pour lui, ce sentiment viendrait plus tard. Elle voulait juste que tout ceci ne soit qu'un cauchemar. Et pourtant ce n'en était pas un.

Elle était à la fois en colère, triste, dégoûtée, désemparée et déterminée. En colère contre l'impulsivité de son amant et car il avait perdu contre son frère. Triste car cette nouvelle était la pire chose qu'elle avait entendu de sa vie, et pourtant, il lui semblait que Fergus serait celui qui comprendrait le mieux sa tristesse. Dégoûtée de réaliser ce que les anglais osaient faire aux écossais, qu'ils étaient lâches au point de tirer au sort la mort d'un des jumeaux. Désemparée car il lui semblait qu'elle ne saurait plus jamais quoi faire de sa vie, elle se le promit, elle repartirait rapidement sur les routes à la recherche de nouveaux clients, elle ne voulait pas rester sur les terres Abercromby plus longtemps, cela faisait trop mal. Et déterminée, car elle allait venger la mort d'Angus du mieux qu'elle le pourrait, elle avait énormément entendu parlé des jacobites et elle jurait devant Dieu qu'elle rejoindrait ce mouvement.

Elle n'avait pas dit grand chose à Fergus, s'était surtout effondrée. Elle ne voulait voir personne. Et pourtant, en apprenant le viol de Caoimhe, elle sentait qu'elle devait aller voir celle qui aurait pu devenir sa belle sœur. La jeune femme avait sans doute besoin d'elle et Grizel avait peut-être les moyens de l'aider.

Faible, perdue mais avec un élan de courage, elle avait demandé à Fergus où elle pourrait trouver sa sœur. Elle s'était ensuite rendue à l'église pour la trouver.

Poussant la lourde porte de bois, elle repéra bien vite la jeune femme. Elle essuya une larme solitaire qui avait roulé le long de sa joue.

-Cao ? appela-t-elle la voix nouée en la rejoignant sur le banc.

Elle avait tant de peine pour la jeune femme.

-Comment te sens-tu ? demanda-t-elle avec douceur.


(c) black.pineapple

_________________
I'm lost in my own life.
I live for the jacobite cause. God, help me to survive, please, hear my prayers and forgive my sins.
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/10/2016
♛ Messages : 1033
♛ Chardons en poche : 573
♛ Mon allégeance va à : à la couronne anglaise


MessageSujet: Re: A deux on sera plus fortes [ft. Caoimhe]   Mar 4 Avr - 19:36


caoihme

ft. Grizel

chapitre 1
 Depuis ce terrible jour, je n'arrête pas de faire des cauchemar. Comment pourrais-je oublier mon malheur, mon fardeau si mes rêves ne sont plus comme avant ? Oui … Autrefois, mes rêves étaient doux, chatoyant, maintenant … Ils ne sont que ténèbres. Tout cela à cause de ce maudit jour. Oui, pourquoi Dieu nous a fait subir cet événement ? Pourquoi ? Qu'avais-je fait de mal pour mériter ce sort ? Oui … Je ne comprend pas pourquoi notre doux Seigneur m'avait puni ainsi. Qu'ai-je fait pour mériter cette sentence ? Rien. De plus, je ne devrais pas seulement me plaindre de cette terrible tragédie. Non … Il n'avait pas que moi qui ait subi des dommages … En effet, Père, Mère avaient perdu deux fils. Fergus avait perdu son frère jumeau et Grizel avait perdu son fiancé.
Et tout ceci … Par ma faute. Je me sens si responsable de ce qui est arrivé, même si Fergus tente de me prouver le contraire, je me sens responsable du sort de ma famille … Si seulement … Oui, si seulement je n'avais pas hurlé et que je n'avais rien dit … Mes frères seraient en vie. J'aurais certes vécu … Ce moment mais mes frères seraient en vie.
Toutes mes pensées se bousculent dans ma tête, pourrais-je avoir un jour d'accalmie sans ces pensées destructrices ? Je l'espère …
Je continue de marcher sur nos terres avec mes pensées noires jusqu'au moment où j'arrive près de l'église familiale. Je devais y rentrer pour me confesser … J'avais besoin de parler à un homme de Dieu pour comprendre  ce qui se passe … Mais aurais-je le courage de le dire ? Peu de personne étaient au courant de cette sanglante affaire et je n'avais pas tellement envie d'en parler. En effet, la plupart de mes amies n'étaient pas au courant. Certes, ils savaient que mes frères étaient morts mais je n'avais pas avouer que j'avais subi un viol. Pourrais-je leur dire ? Je crois que ça serait douloureux, je ne me sens pas prêtre et pourtant je voudrais expulser ma colère, ma haine, ma tristesse, ma honte au monde entier mais je me sens pas capable pour l'instant. Un jour, je pourrais. Maintenant, je dois panser mes blessures et celle de ma famille.
J'entre dans ce lieu sacré, je me signe et je m'agenouille devant l'autel. Je suis seule. Enfin, seule avec le Seigneur. Je fixe l'autel.

Caoimhe – Pourquoi Seigneur ? Pourquoi tout ceci ? Ne suis-je pas votre fidèle fille ?

Plusieurs questions sans réponses … Devrais-je faire une pénitence ? Devrais-je me fouetter ? Je commence à devenir folle, je le sais. Mais je ne sais plus quoi faire pour oublier ce jour … Ni pour pour oublier qu'à cause de mort, ils sont morts. Morts. Tués.
Peut-être devrais-je vraiment faire ma confession ou trouver une personne à qui parler avant qu'il m'arrive de commettre irréparable. Devrais-je finir mes jours ? Devrais-je mourir pour réparer la souillure ? Je dois être forte mais si la force n'est plus … Que devrais-je faire ? Je soupire. Je ne sais plus quoi faire. Je me sens perdue, je me sens comme un oisillon abandonné par sa mère … Même si je ne veux pas parler de cette tragédie … Il me faut quelqu'un.
Puis, je décide d'aller m’asseoir sur un banc. Allais-je bien ? Je dois avouer que non. Certes, j'aurais pu rester prostré ainsi mais pour combien de temps ? Je l'ignore. Je m'assois donc sur un banc et je regarde en direction des scènes représentées sur les tableaux. Je les contemple sans rien dire. Par la suite, j’entends mon prénom. Puis quelqu'un qui s'assoit à mes côtés. J'observe la personne, il s'agit de Grizel, celle qui a faillit être ma belle-soeur mais que le farceur destin a choisi d'ôter son fiancé.

Grizel - Comment te sens-tu ?  

Caoimhe – J'aimerais dire que … Je vais bien mais je souffre. Et là, des larmes commencent à tomber sur mes joues. J'ai besoin de quelqu'un … Quelqu'un à qui parler. Je regarde cette dernière. Je … Pardon. C'est ma faute Grizel. Dis-je en baissant la tête. Je respire. Et …. Toi ? Demande-je en gardant la tête baissée.

Je me sens perdue, écartelée entre différentes pensées. Je ne suis plus comme avant, je ne suis plus pure, je suis devenue impure. Impure par le viol. Souillée. Personne ne voudra de moi. Je ne pourrais jamais épouser un homme. Jamais.
Et puis, une idée germe dans mon esprit détruit. Suis-je porteuse de la vie d'un enfant ? Un fruit du démon ?


caoimheà deux on serra plus fortes
(c) black.pineapple

_________________

❥ Rosemary Brandon
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 24/02/2017
♛ Messages : 172
♛ Chardons en poche : 272
♛ Mon allégeance va à : La cause jacobite mais avant tout, le clan Farquharson


MessageSujet: Re: A deux on sera plus fortes [ft. Caoimhe]   Ven 2 Juin - 12:26


Caoimhe

ft. Grizel

A deux on sera plus fortes

Grizel fini par trouver Caoimhe dans l'église et s'approcha doucement d'elle. La plus âgée demanda comment la jeune femme se sentait. Elle ne s'attendait pas à une réponse plaisante, loin de là. Grizel savait que Caoimhe serait brisée, détruite dans sa féminité, sa fierté, son honneur. Mais plus encore, Grizel savait que plus jamais Caoimhe ne serait la même. Sa confiance dans les hommes s'était sûrement envolée à l'instant même où un inconnu avait posé seulement le regard sur son intimité. La fille de joie pensait pouvoir comprendre la souffrance de celle qui aurait pu être sa belle sœur. Et pourtant, leurs histoires étaient différentes, Grizel n'avait jamais connu le viol. Certes elle n'avait pas forcément envie de coucher avec ses clients mais il le fallait, ce n'était pas vraiment un viol dans le sens propre du terme.

Quand les larmes de Caoimhe se mirent à rouler sur ses joues, Grizel posant une main qui se voulait réconfortante sur son bras. Elle écoute attentivement, les paroles laborieuses de la jeune femme, priant pour qu'elle se sente rapidement ne serait-ce qu'un peu mieux.

-Je suis là pour toi, si tu as besoin de parler, proposa Grizel. Je ne suis sans doute pas la personne de qui tu es la plus proche et notre différence d'âge peut te faire peur, peut-être que tu voudrais discuter avec des femmes de ton âge. Peut-être ne désires-tu pas te confier à une vulgaire traînée. Mais je suis là Cao...

Alors qu'elle s'excusait, le cœur de Grizel se serra dans sa poitrine. Aucune femme ne devrait avoir à s'excuser d'avoir été violée. La prostituée comprenait bien que Caoimhe parlait également du sort qui avait été réservé à ses frères suite à son agression. Et au fond de son cœur, Grizel ne pouvait pas accabler la jeune femme, ce n'était pas de sa faute.

-Ce n'est pas de ta faute Caoimhe. Les seuls fautifs dans cette histoire, ce sont ces barbares d'anglais qui n'hésitent pas une seule seconde à agir comme des êtres inhumains. Ce qu'ils t'ont fait, et ce qu'ils ont fait à ta famille n'est en rien de ta faute. Ne t'en sens pas responsable.

La respiration de Grizel se fit difficile quand la conversation se tourna vers elle. Elle avait envie d'exprimer sa peine et pourtant elle ne se sentait pas légitime de le faire. Pas maintenant, pas tout de suite, alors que Caoimhe avait été violée et avait perdu deux de ses frères.

-J'imagine que ma souffrance n'est rien comparée à la tienne ou à celle de ta famille, déclara la rousse. Je me sens triste et tellement en colère que j'ai l'impression que mon corps entier est devenu un brasier fumant, avoua-t-elle en serrant les poings.

Grizel fixa un moment l'autel face à elle en murmurant une prière pour son amant défunt. Au bout de quelques minutes, elle choisi de rompre à nouveau le silence de l'église.

-A quoi penses-tu? demanda-t-elle simplement.




(c) black.pineapple

_________________
I'm lost in my own life.
I live for the jacobite cause. God, help me to survive, please, hear my prayers and forgive my sins.
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A deux on sera plus fortes [ft. Caoimhe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» Une fille pour deux mecs...
» [Collection] Nous deux
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Un monde de l'esprit :: Flash Back-
Sauter vers: