AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au secours ! || Georgina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/03/2017
♛ Messages : 50
♛ Chardons en poche : 131
♛ Mon allégeance va à : Ma Georgie


MessageSujet: Au secours ! || Georgina   Lun 17 Avr - 14:50

Au secours !!
Archibald  & Georgina


 
Aujourd'hui, 9 heure du matin, je sens que cela va être une excellente journée. Il fait un soleil radieux et malgré qu'il soit encore assez tôt, la chaleur pointe déjà le bout de son nez, il fait une chaleur étouffante. Et qui dit chaleur dit...bêtise dehors. Bien évidemment qu'est-ce qu'un enfant de 9 ans ferait à l'intérieur par un temps assez radieux? Cela n'aurait absolument aucun sens. C'est donc avec une grande joie, qu'après avoir fait mes tâches dans la maison je cours vers l'écurie pour aller m'occuper des chevaux. Je m'avance assez rapidement dans la douche pour ne pas être interrompu ou appeler par je ne sais qui pour faire je ne sais qu'elle tâche. Non maintenant je veux m'amuser un peu et jouer avec les chevaux c'est une bonne idée. Avant tout, je commence à prendre soin d'eux. Puis je regarde un des animaux et je souris en coin. Celui-là, c'est le plus fougeux et le plus dangereux, je n'ai pas le droit de m'en approcher et encore moins de le monter.

" Allez viens là toi !" dis-je doucement en montant sur le cheval.
. Je soupire de soulagement en remarquant qu'il ne bouge pas d'un poil mais malheureusement cela ne dure pas longtemps. Celui-çi se met à hénir super fort et à se cambrer avant de sortir aussi vite que possible. Je m'accroche à lui en hurlant de peur.  

" Stop !!!!  Arrête toi !!!! Stoooop ! " hurlais-je pendant que le cheval galopait tout les sens pendant que je luttais pour tenir et ne pas tomber du cheval.
Malgré les mouvements du cheval j'avais remarqué que les habitants étaient sortis de leur maison en se précipitant et certains essayent même d'arrêter le cheval.


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 12/09/2016
♛ Messages : 539
♛ Chardons en poche : 486
♛ Mon allégeance va à : Au Clan Fraser et à mon père Simon Fraser de Lovat ensuite à mon fiancé Ranald MacDonald, fils du Laird MacDonald


MessageSujet: Re: Au secours ! || Georgina   Lun 17 Avr - 20:20



Archibald & Georgina
   Au secours !

R
anald était souffrant, il avais attrapé ce mal qui s'est emparé de notre pays et qui a tué bon nombre d'entre nous, évidemment après cela le mariage n'était plus d'actualité, il ne le sera peut être plus jamais ! Seigneur cette pensée me faisait monter les larmes. Il était hors de question de laisser mes sentiments éclore maintenant. J'était une Lady je devais me montrer parfaite. Mais il me fallait néanmoins me rendre sur les terres MacDonald afin de veiller au bon rétablissement de l'être aimé, il était hors de question qu'il en soit autrement de toute façon. Il n'avais pas le droit de mourir et m'abandonner juste devant l'autel de la sorte. Jamais je ne le permettrais et si par malheur il me désobéissait je le retrouverais en effet pour lui mettre la raclée de sa vie et en raclée je m'y connais.

J'étais assise devant ma coiffeuse, observant sans vraiment le faire un bijou que m'avait un jour donné Père en souvenir de Mère lorsque j'entendis des cris venant de la cour. Ma chambre donnant sur la lande, je sorti de celle-ci pour trouver la première servante qui passait

« Que ce passe-il ? » Demandais-je en l'attrapant par le bras.

« C'est Monsieur Archibald Madame son cheval est devenu fou ! »

J'en était sûr les domestiques savent toujours tout avant tout le monde à Beaufort. Je la lâchai en serrant les dents, retenant un mot fort peu approprié à mon rang. Je remontais mes jupes et dévalais les escaliers pour rejoindre la cour

« ARCHIBALD FAIT MOI LE PLAISIR DE REVENIR TOUT DE SUITE ! »

Hurlais-je le plus fort possible pour qu'il m'entende mais il était déjà loin, entouré d'hommes du château. Le maréchal-ferrant, deux palefreniers et plusieurs métayers. Le cheval cabrait méchamment surement affolé par tout ce monde autours de lui. J'en étais à me dire qu'il ferait mieux de se laisser tomber espiègle comme il est mais en même temps, tout le monde sais qu'un chut de cheval pouvait être mortelle. Mais alors que je me posais mille questions sur la façon de le faire descendre, mon jeune frère tomba. "Merde" Pensais-je avant de retrousser de nouveau mes jupes pour courir vers lui, peu importait le cheval fou.

« Archibald ! » Dis-je en arrivant à genoux prés de lui. « Tu vas bien ? Seigneur mais qu'est-ce qui t'as pris de faire cela ! » J'étais folle d'inquiétude, soulagée aussi et en colère car il savait qu'il n'avais pas le droit de monter cette bête-là. Il avait son poney qui était adorable et adapter à sa taille. Monter un étalon pareil. Mais dieu merci il était vivant et surtout hors de portée du dit étalon.


WILDBIRD

_________________


Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/03/2017
♛ Messages : 50
♛ Chardons en poche : 131
♛ Mon allégeance va à : Ma Georgie


MessageSujet: Re: Au secours ! || Georgina   Lun 15 Mai - 11:00

Au secours !!
Archibald  & Georgina


 
La journée commence assez bien, il fait beau, il fait chaud et je n’ai pas grand-chose à faire. J’ai fait toute mes choses à faire donc il faut que je me trouve quelque chose à faire. La première chose que je pense à faire, c’est bien évidemment aller dans l’écurie pour m’occuper des chevaux. Je commence à prendre soin, plus particulièrement de mon cheval. Le mien il est doux, petit et calme, un cheval pour enfant tout simplement. Mais moi, celui qui m’intéressait en ce moment c’était le cheval fougueux et imprévisible qui se tient dans le box en face de moi.
J’avais décidé de monter sur lui, comme un homme et je soupir de soulagement, le cheval d’habitude fougueux semble assez calme. Son air calme, dure malheureusement qu’une seconde. Le cheval se met à cambrer avant de partir telle une fusée. Je hurlais aussi fort que maintenant en m’accrochant au cheval. Je suis terrorisé. Pas mal de monde était autour de moi en train de chercher à stopper le cheval. J’entends ma sœur hurler, en me de revenir.  Pour être honnête, c’est exactement ce que je recherche.

Le cheval continu de se cambrer de plus en plus violemment et j’ai de plus en plus peur. Je finis par tomber en me faisant mal à la cheville mais rien de bien méchant. Au contraire je suis rassuré d’être enfin débarrassée de ce cheval. Je lève les yeux vers ma sœur, les yeux brillants de larmes.

«  Georgi…Je suis désolé. Je voulais juste m’amuser moi…Je suis désolé. »

Je ne bouge pas. A la fois soulagé d’être sorti d’affaire mais je ne savais pas ce que Georgina comptait faire. Je regarde toujours Georgina avec mes yeux brillants de larmes, la douleur à la cheville commençant à devenir de plus en plus présente.

« Ce cheval….Je pensais que si je le montais, je serai un homme. » dis-je doucement en sanglotant.  J’étais à la fois effrayé et vexé de ne pas avoir réussi à monter ce cheval correctement  ce cheval, comme un homme.


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 12/09/2016
♛ Messages : 539
♛ Chardons en poche : 486
♛ Mon allégeance va à : Au Clan Fraser et à mon père Simon Fraser de Lovat ensuite à mon fiancé Ranald MacDonald, fils du Laird MacDonald


MessageSujet: Re: Au secours ! || Georgina   Mer 24 Mai - 22:39



Archibald & Georgina
   Au secours !

D
’abord Ranald qui est souffrant maintenant Archibald sur une cheval fou, Seigneur pourquoi s’acharnait-on ainsi sur moi ? Je me précipite au dehors, mon cœur sur le point de lâcher en voyant mon bébé accroché à l’encolure du cheval qui se cabrait sans arrêt. C’était un cauchemar tout bonnement horrible. Archibald était plus que mon frère, il était parvenu à ouvrir mon cœur et je l’aimais de l’amour d’une mère. Je ne l’ai pas mis au monde, cela est vrai, je n’ai pas subi les douleurs de l’accouchement, pourtant je fus la premier à le tenir contre moi, dès cet instant, je sus, au fond de moi qu’Archibald serait spécial pour moi qu’il ne serait pas comme Simon ou Alex, je savais que lui, il m’aimerait et me comprendrait, c’est pour cela que je me suis autant investie pour lui que je l’ai défendu auprès de Père pour lui obtenir les meilleurs précepteurs, meilleur maître d’arme, meilleur maitre d’équitation… J’aurais bien besoin de lui tien, maintenant qu’il calme cette furie ! Je voulais l’aider, de tout mon cœur mais j’ignorais comment. Ce cheval était fou, tout bonnement fou furieux m’en approcher me faisait peur, tout le monde avait peur de s’en approcher, il était dangereux.

Lorsque je vis le corps de mon frère s’effondrer sur le sol, mon cœur se brisa, je serrais les lainages de ma jupe en les remontant pour pouvoir courir et m’effondrer à genoux auprès de lui, je le redressai en le serrant dans mes bras en oubliant presque qu’il pouvait être blessé. J’avais simplement vu sa poitrine s’élever et s’abaisser. Il était en vie. Seigneur merci, merci !

« Mon dieu mon Archi ! Mais qu’est-ce qu’il t’a pris mon cœur ! Tu m’as fait peur ! »

M’exclamais-je en l’écartant de moi pour le regarder dans les yeux quelques instants avant de le reprendre tout contre moi, glissant une main dans sa tignasse mal coiffée, comme toujours, il était impossible de lui faire mettre un peu d’ordre dans ses cheveux.

« Tu crois vraiment qu’être un homme se limite à monter un cheval pas dressé ? Chéri être un homme c’est réfléchir avant d’agir inconsciemment.

Dis-je sur un ton de reproche, car il avait tout de même fait une bêtise, je ne le dirais pas à Père, bien sûr. Je ne veux pas qu’il soit puni, pour autant qu’il comprenne la leçon. Je finis par le relâcher, doucement et le regarder plus longuement

« Tu as mal quelque part ? »

Demandais-je finalement plus doucement, restant à genoux près de lui, attendant de savoir s’il me faudrait le porter jusqu’à la maison ou s’il pourrait se lever et marcher lui-même jusqu’à sa chambre. Je me doutais cependant qu’il devait avoir mal quelque part car le connaissant s’il n’avait rien il se serait relevé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire juste pour montrer qu’il n’avait rien et qu’il n’était plus un bébé. Il était comme cela, fougueux et plein d’énergie. C’était mon petit frère, le fils que j’aurais pus avoir, que j’aurais aimé avoir en fait. En cela je n’ai jamais compris la décision de sa mère de partir, car même si mon mariage était un désastre, je n’aurais guère eus la force d’abandonner mon enfant.



WILDBIRD

_________________


Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/03/2017
♛ Messages : 50
♛ Chardons en poche : 131
♛ Mon allégeance va à : Ma Georgie


MessageSujet: Re: Au secours ! || Georgina   Dim 11 Juin - 17:29

Au secours !!
Archibald  & Georgina


 
[size=13]Le jeune garçon avait tout simplement voulu montrer qu’il devenait un homme en montant sur ce cheval. Il ne s’attendait pas du tout à tomber sur un cheval aussi fou. Enfin il savait au fond de lui que le cheval était dangereux mais c’était précisément ce qu’il l’attirait chez lui, ainsi si il arrivait à monter sur lui, peut-être que les gens pourraient le considérer comme un homme à présent. C’était comme cela que Archibald voyait les choses, pour lui, faire des choses dangereuses et totalement inconscientes montrait que l’on été brave et courageux mais ce n’est pas le cas, loin de là.

Après avoir subi la crise du cheval et avoir également subi la chute qui va avec, le petit garçon laisse sa grande sœur Georgina arriver vers lui, l’air inquiète. Elle le redresse et le sert dans ses bras pendant que lui, honteux, essaye de s’excuser. A la place de mots, sortent de sa bouche, des murmures incompréhensibles. Il pensait tout simplement que s’il arrivait à monter ce cheval, il serai un homme. Le jeune garçon regarde sa grande sœur d’un air peiné, elle a raison, son geste a été stupide et inconscient.

« Pardon Georgina …Je ne le referais plus, c’est promis. » dit-il le plus sincèrement possible. Elle a raison, être un homme ne se limite pas à faire des choses stupides mais à réfléchir avant d’agir et ce n’est pas du tout le cas pour Archibald qui passe son temps à faire des choses stupides sans penser aux conséquences. Résultat, il se retrouve souvent blessé où je ne sais quoi. Mais Archibald est comme cela, énergique, il ne tient pas en place, il a grandi comme cela et on ne peut pas le changer. Sa grande sœur lui demande si il a mal quelque part, il n’a pas envie de l’inquiéter mais peut-être serait-il plus intelligent de dire la vérité ? Pour ne pas aggraver la situation, il décide de lui dire la vérité, d’un air pas très fier.

« Oui…J’ai mal au poignet » dit-il tout doucement, limite un murmure comme çi il ne voulait pas que les autres entendent le fait qu’il se soit blessé dans sa chute. Il regarde sa grande sœur puis les autres autour, ils sont donc tous obligé de les regarder comme çi c’était un spectacle. Peut-être que certains s’était inquiéter pour Archibald mais tout va bien maintenant donc tout le monde peut reprendre ses activités. Pour montrer que cela va, Archibald leur offre un grand sourire et s’adresse à sa grande sœur.

« C’est juste quand je le pli en fait mais ce n’est pas grave du tout ne t’inquiète pas. »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 12/09/2016
♛ Messages : 539
♛ Chardons en poche : 486
♛ Mon allégeance va à : Au Clan Fraser et à mon père Simon Fraser de Lovat ensuite à mon fiancé Ranald MacDonald, fils du Laird MacDonald


MessageSujet: Re: Au secours ! || Georgina   Mar 13 Juin - 0:27



Archibald & Georgina
   Au secours !

Q
uel petit imbécile ou a-t-il bien pu pêcher une idées aussi stupide un homme n’est pas un homme s’il ne réfléchit pas un minimum avec sa tête ! Archibald n’avais pas réfléchit il avait fait l’idiot, l’intéressant. Il n’était pas Simon et encore moins Alexander. Déjà que je trouve que ses ainés ne sont pas encore vraiment des hommes et je prie Dieu que Archi ne leur ressemble pas qu’il soit plus fort, plus brave, mais pour cela il fallait d’abord qu’il réfléchisse avec sa caboche.

« Cesses de t’excuser cela ne changera rien apprends a te servir de ta tête tu en seras grandit. Un homme avant de savoir dompter des bêtes sauvage se sert de cela » Dis-je en lui tapant gentiment la tête. « Quand tu sauras t’en servir tu pourras monter des chevaux comme lui en attendant on va appeler le guérisseur pour ce poignet ! »

Je me contre fichais bien qu’il me dise que c’était rien. Ce n’était pas rien pour moi s’il avait mal c’est qu’il y avait quelque chose. Je l’aidais à se remettre sur ses pieds. Et l’aida à marcher vers le château

« N’ai pas cette mine si coupable devant les métayer Archi ni devant personne tu a fait un erreur tu l’assumes mais ne montre pas que tu regrettes soit fière, malgré tout »

Lui dis-je à l’oreille il était leur « petit » Seigneur il ne devais pas se montrer si contrit par une erreur qu’il a faite il devait l’assumer et toujours paraître fière face a ses gens. C’est comme cela que l’on se fait respecter. Après il ne faut pas exagéré il faut provoquer la crainte mais ne pas être tyrannique non plus. La subtilité est d’être craint mais aimé tout autant c’est cela qui fera d’un laird un bon Laird. Père n’est pas un très bon Laird il fait peur à tout le monde et tellement que personne ne trouve assez de raison pour l’aimer. Je ne serais pas comme lui quand je serais lady MacDonald.

« Je vais devoir aller sur les terres MacDonald, Ranald est tombé malade, toi je veux que tu reste ici à surveiller mes arrière d’accord ? »

Dis-je une fois arrivés dans les cuisines de Beaufort Castle pour qu’il puisse avoir un banock malgré l’incident. Je demandais à la cuisinière de faire quérir le guérisseur qui vivait au village afin qu’il vienne examiner ce poignet.



WILDBIRD

_________________


Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au secours ! || Georgina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au secours !!!! Gros soucis avec mon 40D...
» Médaille de la SSBM : Secours aux blessés militaires 1864-66
» AU SECOURS ! ELLE VEUT DES FRAISES... de Gaëlle Renard
» vitraux de notre dame de bon secours
» Bon-Secours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Highlands :: The South :: ♛ Les Clans du Sud :: ♛ Terres Fraser-
Sauter vers: