AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When I woke up this morning - ft. Laoghaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 556
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Dim 14 Mai - 0:53

[
Magnus & Laoghaire

Aout 1542.
Magnus partageait depuis plusieurs mois sa chambre et son lit avec Laoghaire. Il n’avait jamais vécu une telle relation auparavant. Laoghaire était son amie et son amante en même temps. C’était une femme remarquable et il partageait de plus en plus de choses avec elle. En étant avec elle, il ne pensait plus aux problèmes. Il se sentait bien.

Magnus s’était endormi après une nuit de chaleur auprès de Laoghaire. Depuis qu’ils partageaient cette vie à Invercauld, le fils illégitime de feu Francis Farquharson n’avait pas une seule fois pensé à tromper la belle rousse. Ils ne qualifiaient pas leur relation avec des étiquettes, ils n’étaient pas engagés l’un à l’autre et pourtant, l’attachement qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre était perceptible. Pour le plus grand plaisir de Fiona, d’ailleurs, qui, contre toute attente, était ravie de la présence de Laoghaire. Elle apprécierait beaucoup de voir Magnus l’épouser  pour qu’il ne puisse, dès lors, épouser une femme de bonne famille, ce qui réduirait sa crédibilité au sein du clan.

Magnus s’était déjà demandé si finalement, il aurait dû réfléchir à une autre couverture pour Laoghaire. Il n’était pas des plus heureux de voir qu’elle devait s’accommoder de ce terme de « courtisane personnelle », mais qu’aurait il pu faire d’autre ? Et puis, après tout, il était facile, en les voyant ensemble, de comprendre que Magnus n’exploitait pas Laoghaire et que l’amitié et l’affection qu’ils avaient l’un pour l’autre était sincère et non forcée.

Le batard du clan était toujours plongé dans les bras de Morphée, ce matin là, et n’avait pas remarqué que Laoghaire s’était réveillée et avait quitté son étreinte. Il ne s’en rendit compte, à vrai dire, que lorsqu’elle se décida à le réveiller, visiblement paniquée. Il émergeait seulement de son sommeil, et eut du mal à assimiler ce qu’elle lui disait. Il l’entendit prononcer le nom de Malcolm, lui dire de venir voir à la fenêtre…Il n’avait pas encore tout compris qu’il était déjà sorti du lit, à sa demande visiblement importante, pour regarder ce qui se passait dehors. Le soleil du petit matin l’aveugla, mais il ne vit qu’une seule chose dehors : Francis qui s’entraîna à l’arc de bon matin, de ce même air de colère qu’il arborait tout le temps.


« Mais, enfin Laoghaire, qu’est ce qui se passe ? »,
demanda-t-il en se retournant vers elle.

_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 176
♛ Chardons en poche : 435
♛ Mon allégeance va à : Je n'ai plus d'allégeance survivre est ma priorité


MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Mer 24 Mai - 22:26



Magnus & Laoghaire
   when I woke up this morning

J
e commençais à prendre mes marques à Invercauld c’était très grand, trop grand je me perdais encore parfois mais c’était plutôt chaleureux. Je m’entendais bien avec Moira, la sœur de John. Celui-ci, je l’évitais ou lorsqu’il m’était impossible je faisais une petite révérence la tête baissée attendant qu’il passe avant de me remettre en chemin, avec sa femme c’était pareil. Elle semblait bienveillante pourtant, mais Magnus m’a dit de me méfier d’elle qu’elle n’était pas mon amie malgré ce qu’elle pourrait laisser paraître. Je m’entendais bien sûr beaucoup mieux avec les domestiques on jactait pareil, contrairement aux maitres avec qui je devais sens cesse faire des efforts pour être bien vue. La maitresse de maison, Lady Fiona, Magnus m’avait dit qu’elle risquait de ne pas m’aimer, pourtant il y a de cela deux semaine elle m’avait offert des étoffes avec lesquels j’ai pus me coudre une robe elle s’enquière régulièrement de ma santé et aussi de mes cycles ce que je trouve plutôt bizarre. Pourquoi une grande dame comme elle voudrait savoir si j’ai saigné ce mois-ci ? Mais Je ne posais pas trop de question je ne jurais que par ma nouvelle robe. Lorsque je l’avais terminée j’avais ennuyer Magnus au moins un quart d’heure en tournoyant devant lui pour lui montrer comme elle tournait bien et aussi comme le tissu était riche et beau et comme au soleil elle changeait de couleur par rapport à l’obscurité, pauvre Magnus ! Mais il a enduré cela avec beaucoup de gentillesse en allant dans mon sens et en me complimentant sur mes talents (limités) de couturière.

La seule personne que j’évite vraiment comme la peste dans ce château, c’est Francis. Je ne devais pas me méfier selon Magnus c’était son ami, cependant Francis avait le regard glacé les cheveux presque noir, la mâchoire comme une enclume… Il ressemblait beaucoup à Malcolm Quoi que Malcolm était taillé bien plus large que Francis, mais cela ne fait rien, ce visage me terrifiait. Je l’évitais donc soigneusement et de toute façon je crois qu’il se fiche pas mal de moi alors heureusement.

Invercauld avait été comme le reste de l’Ecosse, frappé par la maladie. Ça avait commencé par la Lady juste après son accouchement, tout le monde avait cru qu’elle allait trépassé, ce ne fut pas le cas. Magnus en sembla contrarié d’ailleurs ce qui m’avait fait rire. Puis ce fut le tour de Lady Fiona pauvre femme à son âge ! Elle est encore alitée semble-t-il mais elle va mieux d’après sa femme de chambre avec qui je discute parfois dans les cuisines. Tant mieux le noir n’ai pas ma couleur. Tout le monde ce demandait qui serait le prochain, moi y compris. Tout ce que j’espérais c’est que ce ne soit pas Magnus, je ne saurais que faire s’il n’était plus en mesure de me protéger.

Ce ne fut pas Magnus. En me réveillant ce matin j’avais étrangement froid, je claquais des dents alors que nous étions au début du mois de septembre. Mais j’étais en sueur c’est normal. La première chose qui me vint à l’esprit était que j’étais enceinte. De ce que je savais tout se détraquait lorsqu’on attendait un enfant. Je me suis levée, mes jambes tremblaient et peinaient à me porter jusqu’à la fenêtre et là horreur : Malcolm !
Je ne sais pas comment, la peur sans doute mais je couru vers le lit, secouant Magnus comme un pauvre prunier.

« Il est là il est là protège moi il est venu me chercher ! »

M’égosillais-je en larme retournant dans le lit, tout au fond, dans le coin tirant la couette sur moi jusqu’au menton. Sa réplique me fit pleurer de plus belle comment ça qu’est ce qui ce passe, il connaissait mon histoire pourtant.

« Mais c’est Malcolm il est dehors il vient pour moi !!!! »

Insistais-je en serrant les draps au point que mes phalanges en devinrent blanches.


WILDBIRD

_________________


Little dove with broken's wings. + Happiness can be found in the darkness of times If one only remember to use a candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 556
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Lun 29 Mai - 12:41

[
Magnus & Laoghaire


Magnus ne comprenait pas. Laoghaire était retournée dans le lit qu’ils partageaient et s’était cachée sous la couverture, tremblante, terrifiée alors que dans la cour intérieure, il n’y avait personne à part à Francis. De qui parlait elle ? Qui diable était soit disant venu la chercher ?

« Mais c’est Malcolm , il est dehors il vient pour moi ! », s’exclama-t-elle.
Elle serrait les draps comme une pauvre enfant effrayée, comme si ces draps étaient son seul bouclier pour faire barrière à ce qui lui faisait si peur.
« Leary… », dit Magnus en s’approchant, d’une voix qu’il voulait calme et rassurante. « Malcolm est mort. Il ne reviendra plus jamais te faire de mal. Fais moi confiance. »
Il s’assit sur le bord du lit et la prit par la main.

« Tu as sans doute fait un cauchemar », dit il en l’amenant près de la fenêtre. « Regarde, il n’y a personne de dangereux dehors. »

Au contraire de ce qu’il pensait, Laoghaire parut non pas rassurée mais à nouveau effrayée en regardant par la fenêtre. Francis devait se sentir observé car il leva les yeux vers eux avant de bander son arc. Magnus leva brièvement la main pour le saluer. Laoghaire parut à nouveau terrorisée et recula de la fenêtre. Le fils batard de l’ancien laird prit alors entre ses mains le visage de son amante et la força à le regarder dans les yeux avant qu’elle ne s’emporte à nouveau dans ses craintes insensées.

« Leary ! Leary, s’il te plait. Ce n’est que Francis. Mon frère, Francis, Francis Farquharson. Il a toujours cette expression de colère, il est ainsi fait. Mais il ne te fera rien, jamais. Ce n’est pas Malcolm, c’est juste Francis. »
, dit-il.
Il la serra ensuite dans ses bras, dans une étreinte qui se voulait rassurante.

« Tu n’as rien à craindre, je te le promets… », dit-il en lui caressant les cheveux

_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 176
♛ Chardons en poche : 435
♛ Mon allégeance va à : Je n'ai plus d'allégeance survivre est ma priorité


MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Lun 12 Juin - 23:17



Magnus & Laoghaire
   when I woke up this morning

J
’étais au fond du lit contre la pierre qui, avec la chaleur ambiante était tiède. Je serais les pauvre drap de coton jusqu’à sentir la trame sous mes ongles. Ce qui me faisait peur n’était pas tant Malcolm en lui même mais plus tôt la certitude que je l’avais tué je me souviens avoir vérifié avant de quitter notre cottage. Un éclair très rapide de lucidité peut-être , enfin quoique je ne saurais le dire. Magnus était tendre et pourtant j’avais l’impression en ce moment qu’il était contre moi qu’il voulait me donner en pâture à Malcolm qu’il ne ferais rien pour me sauvé, la preuvre étant qu’il me força à revenir vers la fenêtre pour le voir. Il me tenait alors les hanches pour évier que je ne parte mais cela ne m’empêcha pas de m’éloigner de la fenêtre. J’étais sur le point de lui hurler dessus en pleurant de lui dire que c’était cruel que je ne méritait pas cela que s’il n’appréciais plus ma compagnie il n’avait qu’a me le dire et que je serais partie, que de faire venir Malcolm pour qu’il me batte était la punition la plus terrible qui puisse exister. Je ne savais pas par ou commencer je savais que je voulais crier et d’ailleurs les larmes coulaient déjà sur mes joues brûlante. Magnus saisi ce brève instant de perplexité pour m’attraper le visage. Je n’eus pas le temps de le retirer. J’avais l’impression que mon cerveau ne fonctionnait plus très bien. Je me rendais compte que j’avais mal à la tête et que mon corps tout entier était affreusement lourd.

Il m’expliquait ce c’était Francis, mais non je savais que ce n’était pas Francis, non, non c’était Malcolm je connaissais le visage de ce monstre cruel par cœur pour l’avoir vu si souvent au dessus du mien, un sourire sadique aux lèvres. Pourquoi cherchait-il à m’embrouiller, je commençais à ne plus rien comprendre et il me fallut un certain temps avant de pouvoir articuler une réponse qui était simplement un appel de désespoir

« P… pourquoi tu… me fais ça… je te suis tot…totalement dévouée.

Sur ce je clignai deux ou trois fois des paupière comme pour essayer de me raisonner, de retrouver mes esprits mais je me sentais totalement abandonnée de toutes mes forces et finis par tout simplement m’effondrer dans ses bras, surpris, sans doute sentis la fraicheur du sol sur ma cuisse puis plus rien. J’avais du être portée ou que sais-je, il y avais juste un grand vide noir et abyssale du moins pour le moment. Je gardais Malcolm dans un coin de ma tête, il était là tapit dans l’ombre attendant le moment propice pour torturer ma pauvre âme délabrée.


WILDBIRD

_________________


Little dove with broken's wings. + Happiness can be found in the darkness of times If one only remember to use a candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 556
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Ven 16 Juin - 18:53

tyle="width: 466px;text-align: justify; ">
Magnus & Laoghaire


Laoghaire s’était évanouie, paniquée, refusant toujours de croire que l’homme dans la cour intérieure n’était autre que Francis.  Magnus l’avait rattrapé avant que sa tête ne heurte le sol. Par chance, ils n’avaient été que deux dans la pièce. Si une autre personne s’était trouvée là, à l’entendre trembler de peur devant un certain Malcolm, son secret aurait pu être en danger. Après tout, elle avait tout de même tué quelqu’un. La belle dans ses bras, Magnus ouvrit la porte d’un coup de pied et cria à l’aide dans le couloir. Cela tombait bien, il y avait une guérisseuse dans la maison pour le moment.
Il retourna ensuite dans la chambre et posa son amante sur le lit. Il ne connaissait rien à l’art de guérir. Il ne savait pas ce qu’il devait faire. Mais très vite il comprit ce que cela était. Il avait mis en garde Erlina, sa sœur de cœur, à ce sujet ; une épidémie courait, les gens du peuple en parlaient. Plus récemment encore, la sœur du Laird Abercromby des Lowlands s’était penchée sur le cas de Claire, après son accouchement. Elle était probablement elle aussi atteinte de ce mal, l’ergotisme. L’épouse du Laird demeurait donc allongée pour l’instant, aux bons soins de Caoihme. Quant à son enfant, c’était un garçon. Dommage, avait pensé Magnus. Francis ferait meilleur laird qu’un enfant élevé par Claire et John.  L’enfant risquait d’être chétif, cependant. Après tout, sa mère était malade durant la fin de sa grossesse. Mais Magnus ne lui souhaitait pas malheur, il ne fallait pas se méprendre.

Alors que Caoihme examina Laoghaire, Magnus en vint à la conclusion que c’était sans doute en fréquentant Claire que Laoghaire avait attrapé la maladie. Bon sang ! En colère d’abord, il leva les bras au ciel et fit les 100 pas. Il lui avait dit de rester loin de Claire pour l’instant. Mais bien sûr, un enfant attire les visites, et une jeune maman aussi. Sans compte que Claire voulait plaire à Fiona et que Fiona faisait tout pour que Laoghaire se sente bien à Invercauld, espérant voir Magnus l’épouser. Alors, évidemment, Claire faisait la conversation à Laoghaire, de temps à autre. Il ne pouvait en être autrement…

Le bâtard demeura près du lit de son amante, inquiet. Il craignait pour sa santé, pour sa vie. Les maladies étaient les pires choses que Dieu avait créées. Il l’avait vu quand cela avait atteint sa mère. Dieu n’est pas miséricordieux. C’est sans doute un mensonge que l’on disait aux gens pour les rassurer sans quoi les maladies n’existeraient pas.
Quand Laoghaire finit par ouvrir les yeux, faiblement, Magnus était toujours dans la chambre. Il s’approcha du lit en la voyant remuer faiblement et s’installer sur le bord.
[color=#ff9900]« Leary… »
, dit-il simplement, en replaçant ses cheveux correctement autour de son visage. Ces cheveux, c’était ce qu’il l’avait démarquée des autres femmes au premier regard. « Tu te sens mieux ? Tu t’es évanouie, tout à l’heure. »

Magnus soupira. « Je t’avais dit de ne pas fréquenter Claire et son enfant pour l’instant…Je sais que tu as été voir l’enfant. Caoihme me l’a dit…Pourquoi tu ne m’écoutes pas ? » Il ne parlait pas sur un ton de reproche mais plutôt de regret. Voilà qu’elle était malade, maintenant… « Tu sais que j’essaie de te protéger et que lorsque je te conseille quelque chose, c’est pour te protéger ? Ahhh, Leary… », soupira t il à nouveau, approchant son visage du sien pour l’embrasser sur le front.

Il avait eu peur pour elle. Et c’était toujours le cas. Tout le monde ne mourait pas de l’ergotisme. Mais tout le monde n’y survivait pas. Et devant la maladie, les murs de pierre des châteaux sont impuissants. Après tout, ils n’avaient pas sauvé Lord Farquharson père.

_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/01/2017
♛ Messages : 176
♛ Chardons en poche : 435
♛ Mon allégeance va à : Je n'ai plus d'allégeance survivre est ma priorité


MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Ven 23 Juin - 13:11



Magnus & Laoghaire
   when I woke up this morning

P
ourquoi il ne le voyais pas il était dans la cour, il tirait à l’arc, chose étrange car Malcolm ne sait rien faire d’autre que boire et tuer des moutons, la chasse me revenait, enfin ça c’était dans le secret marital, si j’en parlais il risquait de me battre. Mais le voir avec une arme autre que ses poings, le rendait encore plus effrayant. Puis, plus rien le noir. C’était comme les limbes interminable c’était peut être le purgatoire ? Je l’ai toujours imaginé plein d’instrument de tortures  mais en fait la pire torture c’est bien d’être seule dans le noir. Etais-je morte alors ? Avais-je abandonné Magnus ? Non, non je n’espère pas, il est si bon avec moi, je ne veux pas qu’il soit triste par ma faute.

Après plusieurs minutes, je clignais des yeux. Je sentais les draps sur moi et sous la paume de ma main. J’entendais même les battements de mon propre cœur, ils en étaient même assourdissants. Je geignis en grimaçant avant que Magnus ne parle. Il me faisait des reproches mais je ne suis pas certaine qu’il me reproche vraiment quelque chose. Je commençais à le connaître et le ton de sa voix n’était pas fâché.

« Si j’étais une gentille fille docile et obéissante je t’aurais lacé très vite. »

Dis-je d’une voix enrouée et fatiguée mais c’est vrai j’avais été voir le bébé, il était tout joli. Chétif, certes, mais heureusement qu’il était né ici et pas dans une ferme. Ici, ces parents ont les moyens d’engager des gens prendre soin de lui.

« Mais si un jour j’ai des bébés j’espère qu’ils seront plus forts »

Ajoutais-je à haute voix, cela devais sembler décousu mais je pensais à ce tout petit bébé dans son berceau et ouais j’avais pensé alors que si un jour j’avais un bébé qu’il serait plus fort car l’Ecosse n’est pas un pays pour les faibles ici on est fort ou on crève. Premièrement à cause du climat qui, mise à part entre juin et août, est rigoureux. Deuxièmement, les gens les écossais sont des gens brutaux. Je ne parle pas vraiment d’expérience je n’ai pas voyagé, mais c’est ce qu’on dit.

« J’vais mourir Magnus ? »


Demandais-je après un petit moment de silence.


WILDBIRD

_________________


Little dove with broken's wings. + Happiness can be found in the darkness of times If one only remember to use a candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 26/01/2017
♛ Messages : 184
♛ Chardons en poche : 556
♛ Mon allégeance va à : Officiellement, à son clan et la cause jacobite. Officieusement, à l'Angleterre...?


MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   Dim 25 Juin - 20:53

Magnus & Laoghaire

Laoghaire avait intelligemment répondu à Magnus qu’il se serait lassé d’une fille trop docile. C’était sans doute vrai. Cependant, concernant les conseils qu’il lui donnait pour préserver sa santé, il préférait qu’elle le soit.

Après qu’il se soit assis à ses côtés, au bord du lit, Laoghaire inquiète, lui demanda si elle allait mourir.  Magnus se souvenait de sa mère, Mary. Lorsqu’elle était malade, elle lui avait dit que non, elle n’allait pas mourir, qu’il n’avait pas à s’inquiéter. Il se souvenait s’être persuadé que cela n’arriverait pas, pour se rassurer, sans doute, et d’avoir dit qu’il ne la laisserait pas mourir, de toute façon. Pour garder espoir, sans doute. Puis, son état s’était dégradé et elle était morte malgré tout.
C’était hypocrite de dire à une personne qu’elle n’allait pas mourir, qu’on ne la laisserait pas, alors qu’on n’en savait rien, et qu’on ne pouvait rien y faire. Pourtant, que pouvait-on dire d’autre ?

« Non… »,
se contenta de répondre Magnus à Laoghaire. Il sentit cependant que ce n’était pas suffisant et sut qu’il devait ajouter quelque chose. « Je ne te laisserais pas. », fut la seule phrase qu’il trouva à dire.

Il ne la laisserait pas, s’il avait un quelconque pouvoir là-dessus. Mais il n’en avait pas. La seule chose qu’il pourrait faire était veiller sur elle et chercher à ce qu’elle obtienne les meilleurs soins. Cependant, il savait bien que cela n’était pas toujours suffisant. La maladie emportait les paysans comme les seigneurs. On ne pouvait jamais faire des paris sur qui vivrait et qui mourrait.

_________________
    xxx xxx
    MAGNUS, from the latin « great » | the lucky bastard
    When I came back from England, I had a strange though walking through Invercauld's doors. « Anyway», I though « It is still good to be home». Was it ? Surprised by my own thinkings, I've asked myself. « Is Invercauld my home ? I've never felt at home in Invercauld, have I ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: When I woke up this morning - ft. Laoghaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
When I woke up this morning - ft. Laoghaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Happening] Good Morning/Merry Christmas Walt Disney Studios
» Morning glory de Roger Michell
» [J-Pop] Morning Musume
» [Le grand projet du moment?] Maji Desu Ka Ska! des Morning Musume [ 3 F. Wow. ]
» Good Morning England

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Highlands :: The North :: ♛ Les Clans du Nord :: ♛ Terres Farquharson-
Sauter vers: