AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 16:40


 

 
Simon Fraser, le renard


 


   TON PERSONNAGE

   NOM & PRÉNOM(S) ♛ Simon Fraser
   ÂGE ♛ 75 ans
   DATE DE NAISSANCE ♛ 3 août 1667
   ORIGINE ♛ Écossaise, des Highlands
   SITUATION FAMILIALE ♛ Deux fois veuf, une fois divorcé, il en a fini avec le mariage et chérit son célibat officiel. Il a cinq enfants de sa deuxième épouse : Georgina, Janet, Sybil, Simon Jr et Alexander, et un dernier fils de sa dernière union : Archibald. Georgina, son aînée, tient le rang de lady du clan. Les alliances par mariage agrandissent sa famille, bien qu'il ne soit guère heureux de la fronde de sa deuxième fille.
   MÉTIER(S)  ♛ Laird incontesté du clan Fraser de Lovat
   GROUPE  ♛ Tartans déchirés
   CRÉDITS  ♛ Landofcasterly pour l'avatar, tumblr pour l'entête

   LE JOUEUR

   PSEUDO WEB ♛ Mrs X
   ÂGE ♛ On ne demande pas l'âge d'une dame voyons
   COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ♛ De liens en liens avec des partenariats de forums sur lesquels je n'étais pas mais que je consultais
   TON PERSONNAGE EST-IL FICTIF
   OU HISTORIQUE ♛
Historique
   AS-TU PRIS UN SCENARIO, PV
   OU INVENTE ♛
Un PV scénario ?
   AVATAR  ♛ Charles Dance the magnificent  


 
Prête allégeance à ton Laird

 


 
QUE PENSES-TU DES HIGHLANDERS ? ♛ Je suis un highlander et je suis fier de l'être. Ils sont la vraie âme de l'Ecosse, ceux qui ont forgé les traditions ancestrales et qui incarnent noblement les valeurs morales de ce peuple fier et libre. Nos terres sont sauvages, parfois même hostiles et elles nécessitent des hommes et des femmes forts, n'ayant pas peur de se battre contre vents et marées pour défendre leurs biens et leurs familles. Ici on n'a pas ce qu'on veut, mais ce qu'on mérite, et c'est notre volonté et notre courage qui font nos plus grandes forces. Il y a malheureusement un revers à ces apparentes qualités : nous sommes têtus, bornés et la division des clans, et parfois même au sein même des clans, nous affaiblit d'année en année.


 
QUE PENSES-TU DE L'INVASION ANGLAISE EN ÉCOSSE ? ♛ Je n'aime guère les anglais qui sont bien incapables de saisir l'essence même des écossais. Ce n'est pas leur faute, mais que voulez-vous, nous sommes trop différents... Ils tiennent à tenter de dompter des chevaux sauvages sans avoir d'abord appris à monter. L'invasion, ou la conquête plutôt, est une plaie béante dans le cœur même de mon pays qui a soif d'indépendance... et une épine dans mon pied. Ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas et prétendent nous mettre tous sous tutelle... Cela dit, parfois, quand on n'arrive pas à retirer l'épine de son pied, bien trop incrustée dans la peau, on apprend à marcher avec en essayant de souffrir le moins possible... Parfois, l'épine peut être utile et fatale pour mes ennemis, parfois, je peux avoir envie de la retirer d'un coup sec... Tout dépend des circonstances. Tel est mon parti, et je continuerai de louvoyer ainsi pour assurer ma position et la sécurité de mon clan par tous les moyens.


 
LE ROI JAMES STUART DEVRAIT-IL RÉGNER SUR L’ÉCOSSE SELON TOI ? ♛ Sincèrement, si je laisse mon cœur d'Highlander parler pour moi, il le devrait. Un roi anglais, bien trop loin dans ses basses terres du sud, ne peut décemment pas prétendre comprendre les écossais, leurs besoins et leurs envies. L’écosse est un peuple indépendant qui s'est toujours fièrement battu pour garder sa liberté et il n'y a pas de raison que cela change. Nous avions des rois et des reines et nous en sortions très bien ainsi. Les Stuart sont nos seuls vrais souverains, les seuls possédant une légitimité. Maintenant, cela ne veut pas dire qu'il le pourrait, et là, ma raison parle ainsi que mon instinct de survie. Le vent tourne, le monde change, même si cela ne me plaît pas, je n'ai pas le droit de négliger ce fait. Les rebellions ont échoué à plusieurs reprises, pourquoi une nouvelle permettrait de changer la donne ? L'avenir est plus qu'incertain, alors je préfère ménager mes arrières et essayer de m'entendre avec les deux côtés, le tout avec la plus grande des prudences... Je navigue en eaux troubles et compte garder une extrême neutralité jusqu'à ce qu'on ne me laisse pas le choix. Le principal à la fin est d'être dans le camp vainqueur, non ?  


 
« THERE IS NO GOOD AND EVIL, THERE IS ONLY POWER AND THOSE TOO WEAK TO SEEK IT »


Dernière édition par Simon Fraser le Ven 7 Juil - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 16:40


 
Power is not about chance.


It's about choice.

 

 


 
La fin justifie les moyens

 
La loi du plus fort est toujours la meilleure. Voilà ce que la vie m'a appris dès mes plus jeunes années. Soit vous vous battez pour ce qui vous revient de droit, soit vous vous laissez écraser. La seconde option est inenvisageable et inacceptable pour tout highlander qui se respecte, et par tous les moyens vous devez parvenir à vos fins pour assurer vos positions. La mienne était loin d'être évidente ni toute tracée. J'étais le second, le fils qui n'a pas autant d'importance que l'aîné et qu'on prépare surtout à suivre les ordres de son laird plutôt qu'à apprendre à commander. Oh je ne m'en plains pas, les choses étaient ainsi et j'étais tout à fait satisfait de cette position. Qui plus est, ma famille n'était qu'une branche secondaire du clan principal, mon père étant du sang de notre laird Hugh Fraser de Lovat. Rien ne me prédestinait à prendre un jour le contrôle d'un des plus puissants clans des Highlands, mais le sang qui coulait dans mes veines ne pouvait être plus écossais.

Je suis né de Thomas Fraser mieux connu sous le nom de Beaufort et de Sybilla MacLeod un soir du 3 août 1667, à côté de Beauly, quelque part dans les régions montagneuses des terres de Lovat, quelques trois ans après mon frère, Alexander. Mon esprit vif ne fit que s'aiguiser davantage grâce aux leçons de mes précepteurs et plus tard aux cours prodigués à la Grammar School d'Inverness où je fus envoyé pour renforcer mon éducation. J'appris avec plaisir le français, l'anglais, le gaélique et le latin, et me fit un point d'honneur à parler ces langues couramment. Mes professeurs me disaient brillant et appliqué... Pour moi, tout ceci n'était qu'un amusement que je pratiquais avec facilité et qui, je l'avoue, me rendait fier. Ma vie jusque là n'avait rien de bien extraordinaire, j'assistais mon père et mon frère dans la gestion de nos terres et de nos troupeaux et je faisais ce qu'on me demandait de faire.

Mais en 1688, les ennuis commencèrent. Pour moi, pour ma famille mais aussi pour tous les écossais. William d'Orange, époux de la fille de notre souverain, renversa le roi James et le contraignit à s'exiler. L'année qui suivit vit le peuple écossais se soulever contre cet usurpateur... ainsi que la mort de mon frère Alexander des suites de ses blessures lors de la bataille de Killicrankie. La rébellion fut finalement étouffée... et je me retrouvais soudainement héritier. J'avais 22 ans. Et mon père m'envoya alors à Aberdeen pour parachever mon éducation et mes connaissances dans le but d'être capable de prendre sa suite. Une nouvelle fois, je me montrais excellent élève et le nouveau poids qui pesait sur mes épaules m'enjoignait à travailler avec sérieux.

Mais ce ne fut que quelques années plus tard que ma vraie vie commença. En 1696, mon père fut déclaré héritier de Hugh Fraser de Lovat, qui n'avait pas de descendance et qui préférait laisser son clan à un Fraser issu du même sang plutôt qu'aux Murray (famille de son épouse) et aux MacKenzie, ces hyènes qui n'attendaient que la possibilité de prendre le pouvoir sur Lovat. Hugh mourut cette même année et mon père devint le laird et fit de moi l'héritier du titre le plus convoité des Highlands. Il était hors de question que je laisse cette perspective des plus alléchantes m'échapper, aussi, lorsque les Murray commencèrent à poser sérieusement problème en voulant me faire abandonner l'héritage, je répondis de la seule manière possible : la force. Et rien ne pouvait m'arrêter, pas même les actes les plus répréhensibles. La fin justifie toujours les moyens. Retenez bien ceci mes petits.


 
Patience et longueur de temps

font plus que force ni que rage


Il paraît que mariage forcé et obligation au devoir conjugal qui s'ensuit sont interdits par la loi. Soit. Cela ne m'a guère empêché d'accomplir ce que je devais pour m'assurer l'héritage du titre : je voulais épouser la fille de feu Hugh Fraser et Amelia Murray, pour faire les choses dans les règles, ces insupportables Murray n'ont pas voulu et malgré mes moyens de pression (il semblerait que prendre en otage le futur époux prévu et la levée d'une armée ne soient pas suffisant...), je n'ai pas réussi dans cette entreprise. Alors soit. Je suis très adaptable. Si je ne pouvais pas avoir la fille, j'allais prendre la mère. Une prise bien plus facile et à ma portée (elle, on ne l'avait pas protégée). Cela m'a certes valu un certain nombre d'enquiquinements, mais croyez-moi, cela en valait la peine.

Mes enfants, quand je parle d'enquiquinements, je parle de levée d'armée, je parle de longue attente, d'éternelles réflexions sur les bonnes stratégies à adopter, de nombreux déplacements, notamment  pour aller s'avilir devant le monarque anglais, et d'un certain nombre d'années en exil... Une chose jouait en ma faveur : ma force de chef militaire. Une grande partie des membres du clan et des clans alentours m'avaient choisi plutôt que les Murray et autres hyènes, ils me respectaient et avaient foi en mes capacités à les mener à la victoire. J'avais démontré à plusieurs reprises qu'en moi coulait bel et bien le sang des guerriers Highlanders. Et cette force provoquait un déséquilibre terriblement gênant au sein de l'Ecosse devenue anglaise : le roi anglais ne voyait pas d'un bon œil tout ce grabuge dans ces terres lointaines alors même qu'il devait mener une guerre en Flandres... Et c'était tant mieux pour moi : obtenir la grâce royale ne fut pas compliqué et je me voyais officiellement investi du titre de chef du clan Fraser de Lovat. Mon père décéda au milieu de toutes ces tribulations, mais je suis fier de dire que j'ai fervemment défendu son héritage jusqu'au bout.

Bon, j'avais certes obtenu légalement le titre, cela ne réglait pas le problème du mariage forcé avec cette vieille idiote qui n'avait pas su reconnaître sa chance. Les Murray et leurs alliés (notamment les MacKenzie) continuaient de me poursuivre, de m'assigner en justice... Et comme, par malchance, tous les juges étaient à leur botte, il était même inutile que j'essaie de me défendre. Alors je ne me rendais pas aux procès. Simple non ? Oui et non... Pendant que j'avais le dos tourné (me rendant auprès de la nouvelle reine pour qu'elle tranche une nouvelle fois), la fille de feu Hugh Fraser épousa un MacKenzie. Selon le contrat de mariage de Hugh, le fils né de cette union deviendrait alors le seul et unique héritier du titre. Voilà qui me mettait profondément dans l'embarras et que je n'avais pas anticipé. Au fond, j'aurais peut-être dû supprimer la fille au lieu de vouloir l'épouser ? Il est trop tard aujourd'hui pour regretter, ce qui est fait est fait. Ces deux nouveaux tourtereaux étaient même venus s'installer sur MON domaine, quel affront. Sur les conseils sages de mon grand ami et soutien le duc d'Argyll, je fis voile vers Saint Germain en Laye, pour me rendre à la court de notre bon roi en exil : James Stuart. Lui saurait me procurer une solution, qu'il le veuille ou non.

En France, ce ne fut pas si simple, au sein même du mouvement jacobite gravitant autour du roi cohabitait deux types de pensée : une méthode douce qui préconisait d'attendre patiemment que la reine Anne meurt, et une méthode forte et impatiente qui enjoignait de se rebeller et de reprendre le pouvoir par la force, avec l'aide notamment de la France. Evidemment, j'étais plus enclin à la deuxième vision, je suis un homme d'action et j'avais surtout besoin de prouver à James Stuart que je lui étais indispensable et que je gagnerais cette guerre pour lui. Mon plan était bien entendu qu'il me soit reconnaissant, me permettant de recouvrir mon titre et mes terres et d'enfin me débarrasser de tous ces rats qui n'ont eu de cesse de vouloir me voler ce qui m'est dû. Et ce de façon radicale et définitive. J'étais alors plus motivé que jamais, et le roi fut convaincu d'adopter cette deuxième stratégie. Pour apporter ma pierre indispensable à l'édifice, j'ajoutais en sus de l'aide française l'aide systématique des clans écossais à mesure que notre armée jacobite avançait. Tout était en place, mais avant de se lancer dans une telle aventure, Middleton, proche conseiller du roi, voulut s'assurer de la réalité de mes projets. On m'ordonna donc de retourner en Ecosse pour obtenir des preuves écrites par les différents clans qu'ils aideraient bel et bien l'armée française et James Stuart à reprendre le pouvoir. Je repartis donc...


 
Tout vient à point à qui sait attendre


Que ne faut-il pas faire pour obtenir ce qui m'appartient de droit... A mon retour discret en Ecosse, j'allais de déconfiture en déconfiture... Premièrement, l'idée d'une rébellion jacobite eut moins de succès que je ne l'espérais parmi les chefs de clans. Ils ne démontraient guère d'enthousiasme réel, même si j'obtins quelques signatures... Et deuxièmement, la guigne fit que parmi les seuls enthousiastes à la rébellion se trouvaient mes pires ennemis : les Murray et les MacKenzie. C'était ennuyeux, mais je restais confiant à l'idée que mon rôle primordial dans la mise en place de la rébellion me ferait gagner malgré tout. Cela dit, je commençais à entrevoir les possibles difficultés : les chefs de clans n'interviendraient peut-être pas, et cela mettait en péril la réussite du plan ou alors Murray étant finalement un jacobite convaincu viendrait me mettre de nouveau des bâtons dans les roues et j'aurai fait tous ces efforts pour rien... C'est alors que je décidai de couvrir mes arrières. Vous pourrez dire tout ce que vous voulez, mais je n'avais qu'une seule idée en tête : être rétabli dans mes titres et mes droits. Le reste n'était qu'accessoire pour le moment, alors il fallait que je m'assure de réussir quoi qu'il arrive. Je suis donc allé rencontrer un proche conseiller de la reine Anne pour lui exposer les plans de la rébellion Jacobite. Ainsi, quoi qu'il se passe, je pourrais me trouver du bon côté. Gagnant sur tous les plans : soit la rébellion réussissait et Stuart m'était redevable, soit la rébellion échouait et la reine d'Angleterre m'était reconnaissante de l'avoir avertie de ce qui se préparait. Brillant non ? Moi je trouve mais je ne suis pas objectif.

Je dus retourner en France évidemment, pour maintenir les apparences et ne pas dévoiler mon double jeu. Tout se passa bien au début... et je ne sais pas de quelle manière la vérité sur mes agissements en Angleterre parvint aux oreilles des Stuart et de louis XIV... Quoi qu'il en soit, une nouvelle fournée d'ennuis débuta. Exil de la court de France, puis emprisonnement à Angoulême pendant trois ans (apparemment mes libéralités lors de mon exil à Bourges n'ont pas beaucoup plu au roi de France). On m'envoya ensuite à Saumur, avec interdiction de retourner en Ecosse ou à Paris. Je fus écarté de tous les plans de rébellion et de toutes notions de pouvoir... Oui, le double-jeu peut coûter cher. Mais il peut aussi rapporter beaucoup, et c'est cela qu'il faut garder à l'esprit mes enfants. Parce que malgré mes actions et le long temps d'exil en France, les nombreux membres du clan Fraser refusaient toujours l'idée d'avoir un MacKenzie à la tête du clan et ne rêvaient que de me voir revenir. Ne négligez jamais la loyauté des vôtres, cela peut tout faire basculer alors même que vous croyiez que tout était perdu. C'est ainsi que James Fraser de Castle Leathers vint me sortir de mon coin perdu de France pour me ramener au pays.

La reine Anne mourut subitement pendant mon voyage de retour, sans descendance, laissant monter sur le trône George de Hanovre. Ceci précipita la rébellion jacobite qui éclata en septembre 1715 sous l'impulsion du comte de Mar. Vous vous doutez bien que j'y ai vu là une opportunité à ne pas laisser passer : je demandai donc au tout nouveau roi d'Angleterre l'autorisation d'aller en Ecosse, pour rallier le clan Fraser à la couronne. Ce fut chose aisée : le clan se rallia à moi et accepta par là même de me suivre quoi qu'il arrive. Les MacKenzie s'étant déjà officiellement déclaré contre la couronne et pour James Stuart, leur sort était scellé. La force de mon clan se retourna contre eux. Et je pus envoyer la reddition d'Inverness et sa région au gouvernement anglais. C'était fini. Et le roi George me rétablit dans tous mes titres, me rendit mes terres, envoya en prison le MacKenzie qui avait voulu voler ma place et m'octroya le pardon total. Tout vient à point à qui sait attendre. La lutte pour la gestion totale et tranquille de mes terres fut encore semée de quelques embûches, mais pour l'essentiel, tout était enfin rentré dans l'ordre. Force, patience et subterfuge sans scrupule... Voilà les armes indispensables qu'il vous faut avoir si vous voulez être chef de clan et surtout le rester.

 
La ruse supplée à la force :

si on n'est pas lion, on se fait renard

 
Il ne faut pas croire qu'une fois ma place gagnée, tout allait de soit, sans encombre. Non, le pouvoir, le respect des autres, la force qui se dégage de notre être, sont des choses jamais acquises et qu'il faut préserver avec grand soin, avec intelligence et ruse. Je n'ai jamais baissé ma garde et ne compte jamais le faire. Cela étant dit, j'ai eu droit à une vie plus douce et très heureuse après tant d'années de combat. En 1717, j'ai rencontré la femme de ma vie et je l'ai épousé sans jamais le regretter ni même réfléchir. Je vous rappelle que j'étais censé être déjà marié... Mais qui s'en souvient ? Cela remontait à presque une vingtaine d'année et les Murray n'ont cessé d'essayer de prouver que ce mariage était nul et non avenu. Alors pourquoi s'enquiquiner avec des démarches supplémentaires, inutiles et qui n'auraient fait que raviver les mémoires sur une sombre période... Margaret Grant, cette femme si extraordinaire, si forte et si douce à la fois, ne méritait pas qu'on vienne remuer le passé. Et j'étais prêt à lui offrir la plus belle des vies. Elle me donna cinq beaux enfants... Certes, l'idée que mon aîné était une fille ne me plut pas beaucoup... au début. Georgina s'est révélée être la fille la plus parfaite que je pouvais espérer avoir, meilleure que n'importe quel fils, et surtout très différente de ses deux autres petites sœurs, Janet et Sybil. Elle a toujours eu, dès le plus jeune, ce je ne sais quoi d'impertinent et d'incroyablement fort dans son regard, et ses attitudes et façons de parler me faisaient et me font toujours sourire avec fierté. Maggie ne cessait de râler gentiment en disant que notre aînée était mon portrait craché. Et je la remerciais toujours du compliment, un éclat espiègle étincelant dans mes yeux. Elle est ma fierté et ressemble en tout point à ce que j'attendais d'un héritier... Hélas elle n'est pas un homme... Un jour viendra malheureusement où je devrais la laisser à un autre, et ce jour, je ne sais pas ce que je deviendrais, ni même ce qu'il adviendra du clan après ma mort. Celui qui porte le titre d'héritier légitime n'en a guère la carrure, qu'elle soit physique ou mentale... Voilà bien longtemps que j'ai cessé de placer un quelconque espoir en Simon jr., c'est peine perdue d'essayer d'en faire quelque chose, et même en le secouant énergiquement, il se contente de me regarder avec un air hébété et me déçoit constamment.  Comment voulez-vous que je conserve mon calme avec un être dénué de toute intelligence ? Je préfère toujours discuter des problèmes du clan avec Georgina, bien plus apte à comprendre et à apporter quelque chose de judicieux à ma réflexion. Simon... Je ne fais que le croiser et évite de lui confier une quelconque responsabilité... Je suis vieux mais je ne suis pas encore totalement gâteux...

Mon deuxième fils... Seigneur. Je ne sais pas si je peux appeler fils celui qui m'a enlevé à jamais l'amour de ma vie et ma raison de vivre. Margaret est morte en le mettant au monde, m'abandonnant avec cinq enfants, dont un minuscule bébé qui venait pourtant d'accomplir le plus grand de tous les crimes... La simple vision d'Alexander me hérisse le poil et fait bouillir mon sang dans mes veines. Une bonne journée est une journée où je n'en entends pas parler. Mes filles me reprochent mon comportement, mais elles ne savent pas à quel point pourtant je refrène mes ardeurs. Janet notamment me gratifie souvent de regards noirs alors que je la vois prendre sous son aile protectrice ces deux petits êtres qu'elle ose encore appeler frères. Ma cadette me donne du fil à retordre en ce moment, m'en voulant pour un mariage programmé qui me paraissait le plus sensé possible. Oui il était vieux. Et alors ? S'assurer son appui, sa fortune et son influence était tout ce qui comptait. Être fille de laird est difficile et oblige à quelques sacrifices. Mais je ne sais pas pourquoi elle continue de m'en vouloir au final : le prétendant a été tué au cours d'un duel et voilà qu'elle s'est enfuie avec lui et l'a même épousé sans même demander mon autorisation. Quel affront. Mais passons... La plaie béante qu'avait causé la perte de ma bien aimée femme m'avait fait me sentir terriblement seul, et j'ai cru que le remariage m'aiderait. Primrose Campbell était jolie et intelligente... mais incroyablement insupportable. Elle me donna un fils, Archibald.... et me le laissa généreusement lorsqu'elle décida de me quitter cinq ans plus tard. Ce petit là est amusant et a au moins la bonne intelligence de placer ses pas dans celui de sa grande sœur Georgina. Il a au moins un bon modèle. Et je dois avouer qu'il apporte un peu de gaieté et d'innocence dans le quotidien.

Aujourd'hui les tensions montent, le problème éternel entre l'Ecosse et l'Angleterre sont plus que jamais d'actualité et je m'efforce de naviguer en eaux troubles sans jamais me mouiller. La seule chose qui compte pour moi est la préservation de mon clan, et je refuse de faire un choix impulsif et passionnel. Je ne l'ai jamais fait, ce n'est pas maintenant que je vais commencer. Et regardez : c'est cette ruse fourbe et aux contours flous qui m'a sauvé, et mon clan avec, lors de la première rébellion. Alors je ménage la chèvre et le chou, ou plutôt la rose et le chardon devrais-je dire. Je fais les yeux doux à la couronne, et je reste imperturbable et aimable face aux jacobites. Prendre partie serait la chose la plus malavisée, quoi qu'en dise ma propre famille et je me contrefiche bien de ce que le monde murmure à mon sujet. A la fin, je serai gagnant. Ne l'ai-je pas toujours été ?  



 
« FAILURE IS NOT AN OPTION »



 


Dernière édition par Simon Fraser le Ven 7 Juil - 23:44, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 16:44

Bonjour bonjour C'est re-moi... J'avais tenté de faire ma fiche lorsque mon irl s'est soudain emballée et ça a été vraiment la galère... Je suis désolée, vous avez été très patients et je vous en remercie, et maintenant que je suis en vacances et que ma vie s'est largement calmée, j'aimerais tenter à nouveau ce merveilleux personnage Si vous êtes d'accord et que vous voulez bien me laisser une autre chance
Cette fois, promis, je finis ma fiche très vite (d'autant que j'ai vu qu'il y avait une animation cluedo à laquelle il fallait s'inscrire avant le 10 juillet... croyez -moi, c'est une motivation en soi pour terminer trèèèèès vite ma fiche )

Je suis encore désolée et j'espère que vous n'êtes pas fâchés de me voir revenir tenter l'aventure avec vous

_________________
the old fox

   beware of him.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 12/09/2016
♛ Messages : 628
♛ Chardons en poche : 685
♛ Mon allégeance va à : Au Clan Fraser et à mon père Simon Fraser de Lovat ensuite à mon fiancé Ranald MacDonald, fils du Laird MacDonald


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 17:17

PAPAAAAAAA

Je suis vraiment heureuse de te revoir parmi nous ! Et bien entendu on te laisse toutes tes chances ;) Si tu as une questions ou autre n'hésite pas
J'ai hâte de pouvoir jouer avec toi !!

_________________


Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 30/10/2016
♛ Messages : 514
♛ Chardons en poche : 819
♛ Mon allégeance va à : Aux Stuart et au Clan Mackenzie, même si elle n'est pas toujours d'accord avec son Laird et frère Kenneth.


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 17:41

Super bonne nouvelle! Bon retour

_________________
My heart lies in the land of my ancestors. Where the thistle grows on the heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 18:02

re-bienvenue :p

Revenir en haut Aller en bas
Invité






MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 18:12

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 20:21

Merci à toutes c'est gentil Je m'y mets dès que j'ai dîner

_________________
the old fox

   beware of him.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 325
♛ Chardons en poche : 711
♛ Mon allégeance va à : Fergus Abercromby, mon laird et époux, dont je porte l'enfant.


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 21:06

Je suis super contente de voir que tu es revenue ! Hâte de lire ta fiche ! :)

_________________
« She's a strong lady »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 03/05/2017
♛ Messages : 196
♛ Chardons en poche : 315
♛ Mon allégeance va à : A Dieu. La politique a brisé les miens. Quant à mon fiancé, s'il veut ma loyauté, il va devoir la mériter...


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 22:13

Bienvenue Père ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 196
♛ Chardons en poche : 405
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 22:41

Re-bienvenue cher Simon !!! Hâte de lire ta fiche finie et hâte de rp avec toi. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Jeu 6 Juil - 22:59

Merci merci merci, vous êtes trop gentilles

Je suis pressée aussi de pouvoir jouer avec vous !! Je continue d'avancer, et je pense qu'à ce rythme là j'aurais fini demain

_________________
the old fox

   beware of him.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 196
♛ Chardons en poche : 405
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Ven 7 Juil - 0:13

Trop biennn :)
On compte sur toi pour la soirée CB alors ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Ven 7 Juil - 16:06

Yeaaah il ne me manque qu'un petit bout Je dois partir travailler un petit peu, mais je termine dès que je reviens

Et j'espère bien pouvoir être avec vous ce soir

_________________
the old fox

   beware of him.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 03/05/2017
♛ Messages : 196
♛ Chardons en poche : 315
♛ Mon allégeance va à : A Dieu. La politique a brisé les miens. Quant à mon fiancé, s'il veut ma loyauté, il va devoir la mériter...


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Ven 7 Juil - 18:01

@Simon Fraser a écrit:
Yeaaah il ne me manque qu'un petit bout Je dois partir travailler un petit peu, mais je termine dès que je reviens

Et j'espère bien pouvoir être avec vous ce soir

Owiiii, tu auras fini pour mon mini-évent d'anniversaire. Chic, chic, chic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Ven 7 Juil - 22:43

@Sybil Fraser de Lovat a écrit:
Owiiii, tu auras fini pour mon mini-évent d'anniversaire. Chic, chic, chic !

Han y a un mini event pour ça ? C'est chouette Bon je suis rentrée plus tard que prévu, mais je m'attèle de suite à la fin de ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 196
♛ Chardons en poche : 405
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Sam 8 Juil - 11:13

Pour moi tout est bon  :) j'adore ton style en plus
J'attends juste l'aval de Georgina et je te valide  :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 12/09/2016
♛ Messages : 628
♛ Chardons en poche : 685
♛ Mon allégeance va à : Au Clan Fraser et à mon père Simon Fraser de Lovat ensuite à mon fiancé Ranald MacDonald, fils du Laird MacDonald


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Sam 8 Juil - 12:42



Bienvenue!!


M'en veux pas Fio Fio Ta fiche est parfaite papounet d'amouuur

Tu es validé! Félicitation!

Tu vas pouvoir fêter ton arrivée parmi nous! Mais d'abord un peu de travail ! Tout d'abord il faut que tu ailles faire ta fiche de lien et de rps pour savoir sur qui tu vas taper et qui tu vas aider. Ainsi on pourras se ruer sur ta fiche pour te demander les liens plus étranges les uns que les autres.

Sur Flower of Scotland, nous avons un système de point qui permet à ton personnage de pouvoir dépenser des chardons en allant se faire une maison, ou obtenir des terres, ce système peut donner des avantages à ton personnage, il faut donc que tu te renseignes sur notre système de point.

Tu veux que tes vaillants compagnons te rejoignent ? N'hésites pas à aller faire ton scénario. C'est bon ? Génial ! Maintenant tu peux commencer à faire tes sujets ! N'oublie pas de t'amuser dans le FLOOD avec nous pour une meilleure intégration ! On t'attend !

« Il est des nôtres, il a bu son verre comme les autres! »




_________________


Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 10/03/2017
♛ Messages : 196
♛ Chardons en poche : 405
♛ Mon allégeance va à : mes enfants et au clan Farquharson


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Sam 8 Juil - 19:06

Mais non mais non je viendrais juste envahir les terres des Fraser :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 06/07/2017
♛ Messages : 67
♛ Chardons en poche : 188
♛ Mon allégeance va à : A mon clan... mais avant tout à moi-même


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Dim 9 Juil - 16:35

Merci beaucoup Je suis contente d'enfin vous rejoindre !!


_________________
the old fox

   beware of him.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 09/06/2017
♛ Messages : 81
♛ Chardons en poche : 206
♛ Mon allégeance va à : Je suis le vent, j'obéis à son gré.


MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   Lun 17 Juil - 19:11

Bienvenue en retard à toi et à ce somptueux personnage ! Hâte de pouvoir en lire plus, héhé.

_________________
Sing me a song of a lass that is gone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simon Fraser ¤ Never trust a fox. Looks like a dog, behaves like a cat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SIMON FRASER
» SIMON FRASER AU 1/48
» Brise-glace
» suite Châteaurenard
» Expo à La Seyne sur Mer 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Craigh na dun :: Le rassemblement :: ♛ Bienvenue dans les Highlands-
Sauter vers: