AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You'll always be my little sister - avec Sybil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 325
♛ Crédits : Lady du clan Abercromby et fille du Laird Simon Fraser.
♛ Personnages principaux : « Lady Abercromby is not only the Laird's wife. She's not just there as a decoration, to carry his futures sons and be beautiful. She's the Lady of the clan. She rules with him. »



MessageSujet: You'll always be my little sister - avec Sybil   Lun 4 Sep - 16:17

you'll always be my little sister


Novembre 1742
La nouvelle du mariage de Sybil avait complètement ébranlé Janet. Alors que ses deux autres filles étaient ou s’apprêtaient à épouser un jacobite, Simon Fraser avait promis sa dernière fille à un anglais. Janet ne préférait pas penser à ce qui se passerait le jour où une rébellion éclaterait, ce qui arriverait sans aucun doute. Elle ne préférait pas imaginer son mari se battre contre celui de Sybil ou ses enfants affrontaient leurs cousins anglais. Bien sûr, elle comprenait la démarche de son plan. Simon Fraser avait toujours aimé avoir des pions dans toutes les cases pour bénéficier du maximum de choix possibles en toutes circonstances. Quoiqu’il en soit, Sybil restait sa petite sœur. Et peut importe l’homme qu’elle était amenée à épouser, Janet serait toujours la pour elle.

Janet avait également eu échos de ce qui s’était passé lors de la petite fête organisée par Ranald MacDonald. Georgina, arrêtée pour meurtre. Avait-elle vraiment ôté la vie d’une pauvre servante ? Si Janet n’était pas en bons termes avec sa sœur, elle n’était quand même pas enchantée de savoir sa sœur enfermée dans une cellule. Elle ne doutait pas que leur père s’arrangerait rapidement pour la faire sortir de là. Après tout, elle n’était pas la fille de n’importe qui.

Pour l’heure, Janet, enceinte de 7 mois, s’inquiétait cependant surtout pour Sybil. Elle connaissait assez Lord Ramson pour avoir cerné le genre d’homme qu’il était. Janet percevait Sybil comme une jeune fille innocente qu’Algernon ferait sans doute souffrir. Algernon Ramson était plutôt attiré par des femmes comme celle que Janet était devenue, elle le savait bien. A chaque fois qu’elle avait eu à le recevoir, Janet avait fait l’objet des paroles dragueuses du lord anglais. La deuxième fille de Simon Fraser savait y répondre sans être déstabilisée, en se lançant dans des joutes verbales qui renforçaient ses charismes et sa dignité en la rendant plus séduisante encore pour Ramson. Sans nul doute, la Janet Fraser d’aujourd’hui aurait pu mieux y faire si elle avait eu à épouser Ramson. Mais c’était Sybil qui lui était promise. Il allait donc falloir que sa sœur s’endurcisse et apprenne à être une épouse…

Janet attendait la visite de Sybil, qui revenait d’un séjour chez son fiancé. Occupée à tisser les initiales de son futur enfant sur un délicat mouchoir, accompagné du fier blason du clan Abercromby, la lady du clan fut prévenue par un serviteur du fait que sa sœur venait de franchir les portes de la demeure. Janet remercia son serviteur et se leva pour aller l’accueillir dans la salle de banquet, qui servait souvent à recevoir les invités, où les serviteurs l’avaient guidée.

Alors que Janet franchissait la porte, un garde s’empressa de l’annoncer, ce qui n’était pas nécessaire.

« Lady Janet du clan Abercromby, épouse du…. »

Janet l’arrêta. « Merci, Devon. Mais il s’agit de ma sœur. Tout cela est inutile. », dit-elle. Elle sourit à Sybil et s’avança vers elle pour aller la serrer dans ses bras, même si son ventre, qui prenait maintenant beaucoup plus de places, rendait la chose plus compliquée. « Ma petite sœur… », dit-elle en l’étreignant avant de se détacher finalement d’elle pour la regarder.

_________________
« She's a strong lady »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 03/05/2017
♛ Messages : 203
♛ Crédits : Echo des plaines
♛ Personnages principaux :
Sybil Fraser de Lovat - Neutre - Catholique - Fiancée au Comte d'Ellesmere | Présentation


Moira Farquharson - Jacobite - Catholique - Fiancée à Simon Jr Fraser de Lovat | Présentation



MessageSujet: Re: You'll always be my little sister - avec Sybil   Jeu 7 Sep - 18:14

You'll Always be my sister
Cela aurait pu être une journée comme une autre mais j'en avais décidé autrement. La période était déjà difficile pour moi. J'étais désormais seule à vivre à Beaufort Castle avec Père et mes frères. J'avais pensé à prendre Archi mais je ne l'avais pas trouvé ce matin en me levant alors j'ai dû me résoudre à partir sans lui. Depuis que Georgina a été enfermée, je devais me résoudre à m'occuper du petit bonhomme et je pense que j'en ferais la demande auprès de mon fiancé le moment venu. Désormais, je ne suis plus maître de ma vie. Avant que la catastrophe n'arrive, j'avais eu le temps de réfléchir à ma nouvelle « condition » de fiancée et on m'avait convaincu de faire connaissance avec ce Lord anglais. Seulement, la nouvelle avait encore du mal à passer malgré qu'un long mois se soit déjà écoulé. Autant dire que ce dernier mois a été relativement dur pour moi... Mais je devais m'endurcir. Du moins, c'est que me disent Simon, Alexander et même mon ami, Kenneth. Et le pire dans tout ça, c'est que je savais qu'ils ont raison. Je n'avais plus qu'à prendre les mains qu'on me tendait pour avancer et je devais me faire à l'idée que j'allais devenir une Comtesse Anglaise. Dans le fond, cela peut être une bonne nouvelle vu que je risque d'être plus élevé socialement que mes autres sœurs mais ce n'est pas vraiment ce que j'aurais aimé. Un simple écossais m'aurait suffit...

J'avais eu l'impression de recevoir un coup de couteau dans le dos et j'avais aussi l'impression de trahir ma propre éducation sans oublier la cause jacobite, une cause que j'avais embrassé grâce à ma sœur aînée, la seule qui compte véritablement à mes yeux. En parlant d'elle, je me rendais au sein du domaine des Abercromby afin de lui rendre visite. Elle est maintenant mariée et elle attend un enfant de son époux. Bien que nous soyons éloignés, elle a toujours une place importante dans mon cœur et elle l'aura toujours. Elle est et elle restera ma sœur, celle avec qui j'ai toujours tout partagé, celle avec qui je n'ai pas besoin de cacher quoi que ce soit. Lorsqu'elle vivait encore à Beaufort Castle, sa présence m'a toujours apaisée et calmée lorsque j'étais en colère. Et aujourd'hui, j'avais aussi besoin de sa lumière, de sa sagesse et de son ton réconfortant. Tout ça m'avait manqué. Et puis, être loin des colères de Père apaisera aussi mes pensées et m'aidera peut-être à avoir les idées claires. Du moins, plus clair qu'elles ne le sont déjà. La calèche avançait dans les méandres de la région de Lowlands tandis que j'avais quitté Beaufort Castle de très bonne heure. Sur le chemin, je m'attendais à croiser des vauriens mais finalement, le voyage s'est bien passé.

Mais un sourire finit par apparaître sur le visage au fur et à mesure que j'approchais de la demeure de la famille Abercromby. Sourire qui avait en quelque sorte disparu ses derniers temps. Pourtant, je devais m'arranger pour faire comme si cela ne m'atteint pas. Chose presque impossible avec moi qui suis toujours un peu expressive. Bien malgré moi bien souvent. Comme cela a été le cas lors de la soirée de Samhuinn, la même soirée où sa sœur à été arrêtée et emmenée à Fort-Williams. Et je ne parle même pas de la réaction de Père qui s'est montré loyale envers Georgina. A croire que c'est elle qui le mène par le bout du nez. Allez, la délivrer par moi-même ? J'y est vraiment pensée mais je ne tiens pas à mettre tout ça en l'air pour la folie d'une sœur et d'un père qui m'ont oubliés depuis pas mal de temps. Hormis, bien sûr pour se servir de moi. J'avais su tenir ma langue jusqu'à maintenant mais il y a un moment où ce n'est plus possible. Heureusement pour moi, j'ai une sœur ainée et des amis avec qui je garde contact.

Arrivant à la demeure de mon ainée, je ne peux pas m'empêcher d'observer le décor. Sourire sur le visage, je ne me suis pas entichée d'un garde malgré l'insistance de Père. Et puis que je sache, il ne s'intéresse à moi que depuis la soirée de mon anniversaire soit ma soirée de fiançailles. Et je ne me suis pas empêchée de lui envoyer à la figure, chose qui a du certainement lui déplaire. Mais je ne suis plus à ça près vu que de quelques façon, je serais une parfaite inconnue dans la demeure où j'ai grandi donc autant me faire détester. Aller le voir après mon mariage, je crois pas non et le jour où il viendrait par malheur rendre visite, je ferais en sorte d'être absente. Il n'a jamais été présent pour moi alors autant faire comme s'il n'était rien... Il n'est déjà pas grand chose pour moi et même s'il va probablement se vanter que je suis lui dois tout, je ne lui dois en réalité rien du tout. Faire la paix avec lui ? Même sur son lit de mort, il pourra me supplier que cela n'arrivera jamais. Et je doute même qu'il le fasse un jour même s'il s'apprête à mourir. J'en viens même à me demander si je ne souhaite pas sa mort...

Ce genre de pensée est inquiétante tout de même et je la chasse en me secouant la tête un peu. Habillée avec toute l’élégance de la famille, je finis par descendre de la calèche avec le même sourire qui s'était montré sur mon visage. J'allais la revoir et prendre de ces nouvelles et c'est tout de même mieux que par missive et messager. Rien de tel que d'avoir la personne en face d'elle. Accueillie par un serviteur du clan, il m'indique la salle de banquet et je me mets en marche en le remerciant. Inclinant ma tête, je marche vers la salle où j'attends quelques secondes avant d'entendre une voix s’élever. Me tournant vers la voix, je montre un plus grand sourire lorsque ma sœur le coupe et je lui adresse une brève révérence. Je suis polie et celle-ci m'a bien éduqué. Puis Janet s'approche de moi pour le serrer dans ses bras. Son ventre a pris de la place et je me penche donc pour la serrer aussi dans mes bras. Je faisais attention à ne pas la blesser, ce serait dommage qu'elle perde son bébé alors qu'elle ne devrait plus tarder à le voir naître. Ce serait une bonne nouvelle que de savoir que je suis désormais Tante.

« - Janet ! Quel plaisir de te revoir, ma chère sœur ! »

Je la garde un petit moment dans mes bras avant qu'elle ne se détache. Je la regarde en souriant avant de baisser les yeux sur le ventre de celle-ci. Peut-être que je serais aussi mère un jour et je pourrais transmettre à celui ou celle-ci tout ce que la personne qui se trouve devant m'a appris. Car même si je vais épouser un Anglais, je resterais une écossaise. Même si je ne le dirais jamais ouvertement. L'écosse est mon unique patrie. Seulement, je vais devoir jouer fin jeu si je veux pouvoir me mêler à la noblesse anglaise.

« - Comment te sens-tu ? »

Je tenais ses mains et je garde le sourire. L'avoir à mes côtés m'apaise de mes derniers tourments. Loin de Beaufort Castle, je me sens plus libre et surtout, j'ai l'impression de respirer un air plus sain que celui qui plane dans la demeure où j'ai grandi. Dommage qu'elle ne puisse guère durer.
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Sybil Fraser de Lovat le Ven 15 Sep - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 05/10/2016
♛ Messages : 325
♛ Crédits : Lady du clan Abercromby et fille du Laird Simon Fraser.
♛ Personnages principaux : « Lady Abercromby is not only the Laird's wife. She's not just there as a decoration, to carry his futures sons and be beautiful. She's the Lady of the clan. She rules with him. »



MessageSujet: Re: You'll always be my little sister - avec Sybil   Mar 12 Sep - 16:57

you'll always be my little sister




« Janet ! Quel plaisir de te revoir, ma chère sœur ! »

L’étreinte dura un instant, puis la plus jeune des sœurs se renseigna auprès de son aînée sur son état, en observant son ventre arrondi.

« Comment te sens-tu ? »

« Très bien. », répondit Janet. Sa grossesse ne connaissait en effet aucune complication. Après une chute de cheval,  un choc psychologique terrible et l’ergotisme qui avait atteint sa mère en début de grossesse, nul doute que cet enfant était fort et désireux de vivre pour être toujours logé dans le ventre de Janet aujourd’hui. L’épouse du Laird Abercromby avait d’ailleurs désiré que sa sœur soit la marraine du garçon qu’elle était certaine de porter, mais son choix était maintenant compromis en raison du futur mariage de Sybil.

En plus de détester les anglais, Fergus nourrissait également une aversion toute particulière pour Algernon Ramson. Les deux hommes jouaient dans des camps diamétralement opposés. Et étant donné que le rôle d’une marraine, pouvait être, en cas de décès des parents de l’enfant, de l’élever à leur place,  Fergus ne pouvait concevoir de choisir Sybil pour ce rôle, alors qu’elle allait devenir Madame Ramson. Janet comprenait sa réticence. Cela l’attristait d’ailleurs beaucoup que sa jeune sœur doive épouser un anglais. Alors que le choix du parrain s’était arrêté sur Simon Jr, Janet et Fergus discutaient toujours de l’identité de la future marraine. Cependant, une chose était certaine ; quoi qu’il arrive, quoi qu’Algernon fasse à l’avenir, Sybil serait toujours la bienvenue en ces murs. Avant d’être l’épouse de qui que ce soit, elle serait toujours sa petite sœur.

« J’ai hâte de ne plus être aussi grosse, mais du reste, tout se passe bien », sourit Janet. La lady interpella une servante, l'informa qu'elle allait recevoir sa soeur dans le bureau et lui demanda de leur apporter du thé et de quoi grignoter à cet endroit. Une fois cela fait, elle guida sa sœur jusqu’au dit bureau du Laird, auquel elle avait accès en son absence au cas où elle devrait recevoir une personne importante. Faisant signe à sa sœur de faire de même, elle s’assit dans le petit espace salon, devant le bureau, où elles seraient toute les deux à l’aise pour parler.

« Alors, comment s’est passé ton séjour chez Lord Ramson ? S’est il bien comporté à ton égard ? », demanda Janet.

_________________
« She's a strong lady »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 03/05/2017
♛ Messages : 203
♛ Crédits : Echo des plaines
♛ Personnages principaux :
Sybil Fraser de Lovat - Neutre - Catholique - Fiancée au Comte d'Ellesmere | Présentation


Moira Farquharson - Jacobite - Catholique - Fiancée à Simon Jr Fraser de Lovat | Présentation



MessageSujet: Re: You'll always be my little sister - avec Sybil   Jeu 21 Sep - 16:02

Serrer ma sœur dans mes bras semble apaiser ce qui me tiraille le cœur depuis quelques semaines. Entre l'annonce de mes fiançailles et l'arrestation de Georgina, je ne savais plus quoi penser de mon propre clan. Mais je n'étais pas là pour parler de tout ça même si je sais que ce sont des sujets qui finiront par apparaître à un moment donné. Je tais donc pour le moment mon ressenti face à tout ça et je me concentre sur ma sœur. Je crois qu'en réalité, je la considère comme mon unique sœur... Je ne sais pas vraiment si je peux considéré Georgina comme telle... Je ne l'ai jamais su pour être honnête et pourtant, on porte le même nom. Cela peut paraître étrange de voir sa famille ainsi mais tout le monde sait que mon clan se disloque et semble vouer à disparaître. Pourquoi ? La folie d'un père qui ne pense qu'à lui... Malheureusement, je subis les frais de sa folie. Par ailleurs, il est devenu plutôt exécrable depuis que Georgina était enfermé. Mais je me doute qu'il finirait par trouver une solution. Après tout, il a un argument de poids face à mes fiançailles avec le Général de la garnison de Fort William si ce n'est pas plus... Tout était clairement calculé. A croire qu'il avait prévu de faire assassiné la servante de son fiancé... Cela en est réellement flippant si c'est le cas.

Je préfère oublier ce qui vient de me passer par la tête car cela ne serait réellement pas bon pour le clan. Il est vrai que prochainement ce clan ne sera plus qu'un lointain souvenir mais tant que je porte le nom de mon père, je dois faire en sorte de ne pas salir ce nom même si Georgina l'a déjà fait. Malheur de malheur. Je pense pas qu'on avait besoin de ça et cela ne me plait pas vraiment de la savoir enfermée. Je lève alors ensuite les yeux vers Janet après qu'elle m'a répondu. Elle a vraiment l'air en forme et l'arrivée du bébé sera pour bientôt. Une bonne nouvelle serait bienvenue surtout en ce moment. C'est alors que Janet précise qu'elle a hâte de ne plus être aussi grosse et je souris chaleureusement à mon aînée. Je ne peux pas lui en vouloir de penser ça. Neuf mois, cela peut être long... Très long. Puis Janet interpelle quelqu'un que je salue d'un hochement de tête. Puis je suis Janet en silence n'ayant jamais réellement eu le temps de visiter les lieux. Honnêtement, je me vois mal demander à ma sœur dans son état. Je pense qu'elle doit prendre soin d'elle avant tout même si elle paraît être en super forme. Arrivant dans le dit bureau, j'observe le bureau tranquillement avant de voir le geste de mon ainée. Je prends place à ces côtés du coup et je retire mon chapeau ainsi que ma cape afin de poser le tout sur le dossier où je compte m’asseoir. Une fois assise, je garde le sourire même si cela ne va pas forcement bien. Cependant, la question sur le comportement de mon fiancé tombe et c'est une question dont je me doutais qu'elle allait arriver rapidement sur le tapis. La regardant droit dans les yeux, je lui réponds en toute franchise.

« - Mon séjour s'est très bien passé et il s'est bien comporté. Pour un Anglais du moins... »

J'ai eu quelques surprises lors de mon séjour mais j'avais fait l'effort de venir le voir pour faire plus amples connaissances. Cela m'a permis de m'échapper un peu de Beaufort Castle. Plus le temps passe et moins j'apprécie cet endroit. Pourtant, j'y suis née et j'y ai grandie... peut-être que cela changera à la mort de notre renard de Père. Allez savoir. Je finis par lâcher un soupire avant d'avouer à ma sœur le fond de ma pensée.  

« - Mais je ne te caches pas que devenir une Lady Anglaise ne faisait pas réellement partie de l'éducation que tu m'as donné avec Mère. J'appréhende le mariage comme ma vie à ces côtés. Et surtout que j'ignore comment vivre avec une tuniques rouges...  »

Je venais de lui donner une partie de ma pensée mais il y avait encore autre chose mais je suis certaine que Janet comprendra. Comment restez une Jacobite alors qu'on me donne en peinture à un Anglais. C'est quelque chose que j'ai dû mal à me mettre en tête. Je lâche un autre soupire avant de lui révéler autre chose. Elle devait déjà le savoir mais autant le lui dire directement. Il n'y a qu'avec elle que je peux parler avec autant de franchise et d'honnêteté.

« - J'en veux énormément à Père mais je sais qu'il place ses pièces sur son échiquier. Je n'ai plus adresser la parole ni à Georgina ou à Père et j'en suis même venu à jalouser Georgina pour ses fiançailles avec l'ainé MacDonald...  »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: You'll always be my little sister - avec Sybil   

Revenir en haut Aller en bas
 
You'll always be my little sister - avec Sybil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI
» [TUTO] Comment flasher son desire avec une rom custom ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Lowlands :: The North :: ♛ Les Clans du Nord :: ♛ Terres Abercomby-
Sauter vers: