AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES ANGLAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:06


la Rose anglaise

desciption

Ils sont noble ou simple roturier, ils sont riche ou pauvre, ils sont hommes ou femmes, ils sont royaliste ou jacobites, voici les anglais lié à l'Ecosse d'une façon ou d'une autre.

Membres du clan

William Augustus de Cumberland — Toby Ragbo  ❖ LIBRE
Minerva Dunsany — Lily James  ❖ LIBRE
Algernon Ransom — Tom Mison  ❖ PRIS
Mary Howard — Gracee O'Brian  ❖ LIBRE
William Stafford de Melton — David Berry  ❖ LIBRE
Eugenia Murray — Laura Donelly  ❖ LIBRE
Jeremy Foster — Toby Stephen  ❖ LIBRE

« Topic fait par le staff de Flower of Scotland »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:21



William de Cumberland



en bref
ÂGE ♛ vingt-et-un ans
DATE DE NAISSANCE ♛ 26 avril 1721 à Leicester Square.
ORIGINE ♛ anglo-allemande.
METIER ♛ Altesse Royale le prince William Augustus de Galles et duc de Cumberland, second héritier au trône. William est également Général de l’armée britannique.
SITUATION FAMILIALE ♛ Le prince William est membre de la famille royale britannique. Il est le 6ème enfant et le 3ème fils du Roi George II de Grande-Bretagne et de la marquise Caroline d’Ansbach. Sa famille appartient à la dynastie royale allemande de la maison de Hanovre. Célibataire, plus pour longtemps ; bien décidé à se fiancer et à se marier avec la femme qu’il a choisit.
OPINION POLITIQUE  ♛ Il soutient bien évidemment son père le roi d'Angleterre, cela va de soit.
RELIGION  ♛ Portestant.
GROUPE  ♛ La rose anglaise
AVATAR ♛ Toby Regbo
CRÉDITS  ♛ Mari-Jane + Tumblr + behindfairytale + Fassophy


L'histoire d'une vie


William Augustus de Cumberland vint au monde en avril 1721. Il est le sixième enfant et le troisième fils du roi George II de la maison de Hanovre et de son épouse, la marquise Caroline d'Ansbach. Il a cinq soeurs, Caroline, Anne, Amélie et Louise. Deux grands frères, Frédéric et Jean Louis, bien que Jean Louis ne soit que son demi frère. En effet il s'agit du fruit de l'amour entre le roi et sa maitresse, Amalie von Wallmoden. William est donc le second sur la liste de succession au trône d'Angleterre après son frère Frédéric.

Le jeune William est impétueux et obstiné, trait caractéristique de la jeunesse, peu sage il parle parfois sans réfléchir ce qui l'amène parfois à subir des moments délicats à la cour. Fougueux et courageux c'est un soldat émérite qui serait prêt à donner sa vie pour ce nouveau pays qui est le sien.C'est un bon stratège et n'a aucune pitié pour ces ennemis, si bien qui sera plus tard surnommé le Boucher de Cumberland.

Dès son plus jeune âge William montra un intérêt tout particulier au maniement des armes et à l'équitation. Etant le second fils, son avenir se trouvait dans l'armée mais cela n'était guère un problème pour lui car finalement c'est bien les bataillons habillés de rouge qui le faisait rêvé étant petit. Il était donc tout naturel qui l'en face partie et n'a d'ailleurs plus grand chose à prouvé depuis la guerre de succession en Autriche où il s'illustra de façon remarquable.

William n'apprécie pas particulièrement l'Ecosse et encore moins les écossais, si bien qu'il se montra fort peu enthousiaste, lorsqu'en mars 1742,
il lui fallut, avec son frère, organisé un bal afin de rencontrer les lairds écossais et leurs familles. La bal d'ailleurs finis bien mal suite à une attaque de jacobites, fort heureusement il ne fut pas blessé, en revanche il se rappellera toujours de cette soirée comme celle ou il fit la connaissance de Frances MacKenzie, petite soeur du jeune Laird Kenneth MacKenzie, un soutien notoire à la couronne en Ecosse.

Cela pris beaucoup de temps, un temps considérable mais William est ainsi pour de telles proposition il doit prendre son temps car ce n'est que durant l'hiver 1742 qu'il envoya une missive au Laird MacKenzie, demandant la main de sa soeur Frances et ce le plus rapidement possible, après tout il avait passé bien assez de temps à réfléchir et donc à attendre. Il est impossible que le laird puisse lui refuser une telle offre car sa soeur deviendrait alors princesse royale !

Amour et Trahison



Frances MacKenzie
l'objet de toutes les passions
Frances ignore encore que l’un des hommes les plus importants d’Angleterre vient de demander sa main à son Laird et frère, Kenneth Mackenzie. Comment pourrait-elle y songer alors qu’elle est une écossaise pure souche et qu’elle déteste les Tuniques Rouges, alias les Anglais. William le sait, mais depuis qu’il l’a vu au Bal d’Edinburgh, il ne songe à aucune autre femme qu’elle pour devenir son épouse. Ils ne se sont jamais adressés la parole, ils n’ont ni la même culture ni la même opinion politique, mais ce n’est pas ce qui empêchera William d’obtenir ce qu’il veut. Il la veut elle et personne d’autre. Il veut la connaître d’avantage et faire en sorte qu’elle finisse par accepter elle-même les choses, éveiller sa curiosité et réduire peu à peu sa réticence. William aimerait que cela soit un choix et non une imposition, car il est convaincu qu’une bonne entente avec son épouse ne pourra t’être que bénéfique et fructueuse ; même si au fond, son désir est qu’il y ait une relation sincère et amoureuse entre eux.

Kenneth MacKenzie
un traite ou un beau frère ?
Le laird des MacKenzie n'apprécie absolument pas  William, celui-ci lui a ouvertement foré la main pour épousé sa soeur et comme tout écossais qui se respecte, courbé trop l'échine devant une prince anglais lui est difficile. Ce d'autant que Frances lui en veut énormément. Il fait tout actuellement pour repousser l'échéance,
trouvant des excuses, afin que le mariage ne puisse avoir lieu tout de suite et donner à Frances le temps de s'habituer à sa nouvelle condition de fiancée. William n'est pas dupe il voit le petit manège et ne l'apprécie pas,
Il commence même à se demander si le laird ne complote pas contre lui et donc contre l'Angleterre.
Minerva Dusnany
C'était une illusion
C'est très simple, Minnie est folle amoureuse du prince William. Elle le connais depuis sa toute jeune enfance. Etant fille d'un Duc elle a grandi à la cour en compagnie des Princes et William Augustus à toujours fait battre son coeur. Lors qu'ils étaient enfants on parlait déjà des les unir c'était le couple parfait et puis, le drame, après son retour d'Edinburgh en mars 1742, William n'était plus le même et se désintéressa totalement de la pauvre Minerva. Il lui fit même le suprême affront de demander la main d'une sauvage d'écossaise ! Son père le Duc pour ne pas perdre la face lui trouva un époux également en Ecosse, ce qui la rendis encore plus malheureuse.

William Stafford
Une amitié défiant le temps
Les deux William sont quasiment contemporain et ont grandi à la cour ensemble. Il s'apprécient énormément et sont lié par leur passion pour la guerre et le combat. Ils sont tout deux doué en escrime, pour l'avoir très souvent pratiqué ensemble. Il ne son pas non plus mauvais avec une baïonnette. Cumberland a une confiance aveugle en Stafford, peut être trop aveugle justement car il ne voit pas que son ami commence à sympathiser avec des rebelle, ce qui pourrait bien lui causer des ennuis. Que se passerait-il qui Cumberland l'apprenait ? Que ferait-il exactement ?  

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë & Lullaby, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:22



Minerva Dunsany



en bref
ÂGE ♛ Dix-huit ans.
DATE DE NAISSANCE ♛ 17 juillet 1724.
ORIGINE ♛ Anglaise.
METIER ♛ Elle n'a guère de métier à part celui d'être présentes au diverses récéptions mondaine de Londres. C'est une jeune femme très accrochée aux associations caritatives et elle est très reconnu dans les hautes sphères londonniennes.
SITUATION FAMILIALE ♛ Elle est la fille du Duc de Sandringham  un homme très fortuné et bien connu à Londres. Elle ne s'attend guère à être promise à un écossais ! Voilà bien la pire chose que son père puisse lui faire
OPINION POLITIQUE  ♛ Elle trouve la politique affreusement ennuyeuse mais elle aime son roi et ses princes. Surtout ses princes.
RELIGION  ♛ Anglicane comme il se doit.
GROUPE  ♛ La rose anglaise.
AVATAR ♛ Lily James
CRÉDITS  ♛ Mari-Jane + Tumblr + Fassophy + Behindfairytale + Coatlicue


L'histoire d'une vie


La douce et parfaite rose londonienne. Lady Minerva Dunsany est une beauté et le problème c'est qu'elle le sait. Quand une femme sait qu'elle est belle est que les hommes la regarde cela la rends imbue d'elle-même et elle s'imagine ainsi pouvoir conquérir le monde. Non Minerva n'est pas une jeune fille facile à vivre, elle est froide et cassante elle rabaisse facilement ceux qui ont un rang inférieur au sien et n'hésite pas à utiliser le chantage ou la menace pour obtenir tout ce qu'elle désire. Mais dans l'absolue cette jeune dame n'est pas mauvaise elle a même plutôt un bon fond elle ne sait juste pas ce que c'est que de vivre en dehors de sa jolie petite cage dorée qu'est la cour du roi. Elle n'a jamais rien connu d'autre que cela.

Minerva Dunsany vit le jour dans la maison écossaise de son père le duc de Sandringham, un jour de grande chaleur de l'été 1724. Ce qu'il est intéressant de savoir sur la famille Dunsany c'est que Minerva est la seule héritière de son père et que celui-ci bien qu'anglais à de fortes sympathie jacobite, considèrant qu'il valait bien mieux avoir un Stuart sur le trône qu'un allemand, celui-ci excecre la famille de Hanovre. C'est une famille extrêmement riche et influente à la cour d'Angleterre.

Minerva est donc l'un des partis les plus prisé de toutes l'Angleterre, le duc a du recevoir des centaines de proposition pour elle depuis qu'elle à une dizaine d'année, toute refusée. Minerva quant à elle ne veut point se contenter d'une marquis ou d'un comte, elle veut l'un des princes et devenir Altesse royale. Elle s'est donc employée à séduire William, le plus jeune et le plus séduisant. Lui offrant son pucelage et son honneur espérant être remerciée par un anneau à son doigt, que nenni, son père ignorant tout décida de la promettre à une écossais, héritier du clan Sinclair et son prince, la trahis en lui préférant lui aussi une bâtarde d'écossaise. Humiliée et sentant le poids de la trahison, Minerva n'a soif que de vengeance. Elle ne connais pas son futur époux mais celui-ci semble être infirme, la belle affaire !

Amour et Trahison



William de Cumberland
C'est ça l'amour
C'est très simple, Minnie est folle amoureuse du prince William. Elle le connais depuis sa toute jeune enfance. Etant fille d'un Duc elle a grandi à la cour en compagnie des Princes et William Augustus à toujours fait battre son coeur. Lors qu'ils étaient enfants on parlait déjà des les unir c'était le couple parfait et puis, le drame, après son retour d'Edinburgh en mars 1742, William n'était plus le même et se désintéressa totalement de la pauvre Minerva. Il lui fit même le suprême affront de demander la main d'une sauvage d'écossaise ! Son père le Duc pour ne pas perdre la face lui trouva un époux également en Ecosse, ce qui la rendis encore plus malheureuse.

Eugenia Murray
les roses d'Ecosse
Une nouvelle amie, c'est  ce qu'est Eugenia pour la pauvre Minerva. Elle l'a rencontré lors de sa première visite au clan Sinclair, Eugenia avait aidé une servante à accoucher. En entendant l'accent anglais Minerva s'est tout de suite sentie rassurée et se permet de demander bon nombre de conseil à la jeune sage-femme afin de savoir comme s'intégrer au mieux dans ce pays de sauvage. Elle ignore totalement le double jeu de Eugenia et la pense tout a fait sincère. le fait est que Eugenia se fiche complètement de cette idiote de petite anglaise superficielle mais elle se dit qu'avoir pour amie la fille d'un Duc plairait fortement à Algernon.
William Sinclair
un mari ignoble
William n'inspire que du dégout à Minerva. Ses jambes tordu ses yeux glacé sa voix venue des profondeur de l'enfer... Bref la jeune rose n'a jamais rien vu d'aussi laid. William n'est pas enchanté par sa futur épouse non plus Mais les deux jeunes n'ont pas les choix les papiers ont été signé Minerva deviendra Lady Sinclair que cela lui plaise ou non. Mais la blonde ne compte pas spécialement se laisser faire et pense à une façon de faire disparaitre ce mari, enfin futur mari. Elle songe au poison. Minerva ne compte pas se laisser vendre à un highlander comme si elle était une vache de traite. Elle est la fille du Du de Sandringham et c'est un prince ou personne qu'elle épousera.

Frances MacKenzie
la catin écossaise
Voici donc la pute de son prince. Minnie n'a que de la haine pour Frances MacKenzie. Celle-ci ignore jusqu'à son existance contrairement à Minerva qui voie la fille MacKenzie même dans ses rêve. Avec son mari c'est la deuxième personne qu'elle imagine assassiné afin de  libérer son beau prince des griffes de l'Ecosse. Mais avant de songer à tuer. Lady Dunsany compte s'en faire une amie, c'est toujours plus facile de tuer quelqu'un que l'on connait bien. Mais pour cela elle devra supporter son fiancé que celui-ci la présente au clan MacKenzie et ensuite, seulement ensuite, elle pourra se libérer de ses chaines.

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:23



Algernon Ransom



en bref
ÂGE ♛ Trente-cinq ans.
DATE DE NAISSANCE ♛ 18 juin 1708
ORIGINE ♛ Anglais
METIER ♛ 10ème comte d'Ellesmeere et Général de la place forte de Fort Williams en Ecosse ainsi que propriétaire terrien dans les colonies et dans le Yorkshire
SITUATION FAMILIALE ♛ Il est célibataire mais promis à Lady Sybil Fraser, plus jeune fille du Laird Simon Fraser de Lovat. Il a une soeur vivant dans les colonies avec qui il corresponds régulièrement. Il a également un valet et une femme de chambre qu'il considère faire partis de sa famille car eux seuls parviennent à la supporter.
OPINION POLITIQUE  ♛ Il soutient le roi d'Angleterre, évidemment.
RELIGION  ♛ Anglicane.
GROUPE  ♛ La rose anglaise
AVATAR ♛ Tom Mison
CRÉDITS  ♛ Fassophy + Tumblr + Coatlicue + Zuz'


L'histoire d'une vie


Algernon Ransom, né Algernon Clarance Francis Ludovic Ransom est le 10e Comte d'Ellesmere depuis la mort du neuvième, son père, il y a de cela six années.

Algernon est un homme insouciant qui n'a cure des affaire politique et militaire c'est un homme frivole qui aime le bon vin, les belle femme et la nourriture. Il trouve les conseils de guerre long et ennuyeux et la politique... que personne ne le lui en parle c'est assommant.

Né en Angleterre, il avait une dizaine d'année lorsque sa mère décida de quitter son père pour se rendre aux Amériques où sa famille avait des terres proche de Charleston. C'est donc en pleine nuit que le garçon fut emmené avec sa petite soeur et sa nourrice vers un tout autre monde.

La vie a Charleston était agréable le jeune homme passait son temps entre cotillons, réception, apéritifs, il adorait les mondanités et il était le seul de sa famille que l'ont connaissait (pour le voir à peu prêt partout, un verre de rouge à la main)

Il fut forcé de rentré en Angleterre en 1736, lorsqu'il apprit la mort de son géniteur et que du coup, il lui fallait assumer l'héritage de son père, devenant ainsi le 10e comte d'Ellesmere. Après plusieurs années ou l'homme vécu dans la plus grande opulence, il fut appeler à servir son pays et quel service, son supérieur et ancien ami de son père décida de l'envoyer commander la garnison de Fort William dans les Highlands d'Ecosse, en voilà un poste des plus ennuyeux.
UC

Amour et Trahison



James Scott
Un serviteur loyal
James est un esclave né sur la propriété américaine du grand-père d'Algernon. Dès l'âge de huit ans il fut mis au service du petit comte. Depuis lors une étrange amitié rattache les deux hommes. Algernon toujours si frivole aimant rire et l'amusement et le contraire de James qui ne rit et ne souris jamais. Toujours des plus sérieux James et parfois exaspéré par son maitre et n'hésite pas à le lui dire Alors qu'Algernon lui ne souhaite qu'une chose déridé son esclave. James a un poste très important et que beaucoup de serviteur aspirerais à avoir. Il connais la correspondance de son maitre et connait tout ce qui se trame autours de lui. Cela fait forcément des envieux et sa couleur de peau de l'aide pas.

Eugenia Murray
une espionne et une amante
Eugenia et Algernon se connaissent depuis plusieurs années et se ressemblent beaucoup. Lorsque Algernon fut muté en Ecosse, il proposa à Eugenia de l'accompagner pour devenir son espionne. En effet la jeune femme avait un métier des plus utile étant sage-femme elle pouvait se déplacer dans tout le pays sans que cela ne paraisse bizarre à personne. Eugenia lui est très dévouée. Algernon a d'ailleurs été plus loin en ayant des relations charnelle avec elle juste après avoir appris son mariage imminent qui d'ailleurs ne l'enchante guère mais on ne refuse jamais la proposition d'un homme comme Simon Fraser.
Simon Fraser
Un parti à ne pas contrarier
Simon se trouve être le futur beau-père d'Algernon. En effet il a décidé d'unir sa fille cadette à un anglais, un choix des plus controversé c'est vrai surtout au vu des differnces de religions, cependant, Il a offert son ainée bien malgré lui aux Highlands, sa seconde, tout autant malgré lui aux Lowlands, il décida donc de donner en toute connaissance de cause sa dernière fille à l'Angleterre, pour s'assurer des alliés dans sur chaque terre qui l'entoure. Algernon n'avait guère intérêt à refuser une telle union car le vieux renard se trouve être un allié de poids pour le commandant de garnison.

Sybil Fraser
Une épouse
Voilà donc la pauvre brebis qui s'est vu offerte à Algernon, Sybil Fraser. Les noces n'aurons lieu qu'en 1743,
l'année ayant déjà été éprouvante pour tout le monde et en toute franchise Algernon n'est pas pressé, il n'est guère homme à se laisser entraver par un mariage. Il la trouve profondément ennuyeuse et inintéressante. Il ne s'est jamais montré discourtois pour autant Sybil quand a elle le trouve bien trop frivole et pas assez sérieux, surtout sur les questions religieuses. Ce mariage est arrangé sans qu'aucun des deux partis n'y consente réellement.

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:24



Mary Howard



en bref
ÂGE ♛ vingt-trois ans
DATE DE NAISSANCE ♛ 30 décembre 1719
ORIGINE ♛ Anglaise
METIER ♛ religieuse, elle est appelée : sœur Mary
SITUATION FAMILIALE ♛ Célibataire, elle a fait vœux de chasteté. Elle vit dans un couvant dans les Highlands écossaise depuis qu'elle s'est convertie au catholicisme. Elle est la troisième fille de Lord et Lady Howard. Elle a deux grandes sœurs, Jeanne et Hannah. Elle est la sœur jumelle de Katherine Howard et l'aînée du jeune Thomas Howard.
OPINION POLITIQUE  ♛ C'est une jacobite, depuis qu'elle vit dans un couvent des Highlands, Soeur Mary é beaucoup de tendresse pour les écossais et leur cause.
RELIGION  ♛ Elle s'est convertie au catholicisme au grand damn de toute sa famille purement anglicane.
GROUPE  ♛ La Rose anglaise
AVATAR ♛ Hera Hilmar
CRÉDITS  ♛ Coatlicue + Tumblr


L'histoire d'une vie


Mary Howard, voilà un nom des plus prestigieux. Issue de la très grande famille Howard, Mary a toujours essayé d'être digne de son patronyme. Enfant c'était une fille intelligente et très douée pour les arts.
Musique, broderie, chant, un vrai rossignol. Ces parents se sont rapidement dit qu'il lui serait aisé de lui trouvé un mari convenable. Cependant tout ne se déroula pas exactement comme prévu.

En effet Mary tomba amoureuse d'un homme un peu plus vieux qu'elle mais pas trop, il lui chantait la sérénade au-dessus de son balcon lui faisait imaginer mont et merveille. Jeune est naïve Mary le cru, lui offrit son pucelage qu'elle souhaitait pourtant préservé jusqu'au mariage et après cela le garçon disparu. Mary se retrouva alors seule, déshonorée et pire que tout, enceinte. Pas crainte d'humilier le si grand nom des Howard la pauvre petite de 14 ans fit appelle à une faiseuse d'ange que sa soeur ainée Hannah connaissait. L'avortement ne se passa pas comme prévu et Mary failli en mourir. Mais dans ces hallucinations due à la fièvre elle vit Dieu,il lui parlait en latin et l'incitait à la rejoindre pour se laver de tout pêché. En revenant à la vie, Mary avait pris sa décision, elle prendrait le voile et le voile catholique. Dieu ne s'était pas exprimé à elle en anglais mais bien en latin et pour elle c'était très important.

Elle quitta sa famille ses amis sa ville qu'elle aimait tant pour se rendre en Ecosse où elle pu entrer dans un couvant et prononcer ses voeux, désormais elle servirait Dieu... et la cause jacobite.

Amour et Trahison



Hannah Howard
le même sang
Hannah et Mary son proches, vraiment très proche surtout depuis que celle-ci l'a aidée à avorter de son bébé. Elle deux et la faiseuse d'ange sont les trois seules personnes sur cette planète à connaitre l'existence de cette enfant qui n'a point vécu. Cela les a évidemment grandement rapprochée et Mary, dans les moment de doutes et de faiblesse se confie à son ainée. Hannah est aussi la seule qui ne lui a pas tourné le dos lorsque celle-ci c'est convertie au contraire même elle viens souvent la voir des les Highlands et c'est toujours un plaisir incommensurable.

Alexander Mackenzie
Pauvre diable
La rencontre entre Mary Howard et Alexander MacKenzie, surnommé le vieux cerf fut des plus étonnante, en effet elle le pris la main dans le sac de vol. Le vieux bougre rentrais chez lui après plusieurs années d'exil et avais faim. Elle l'a invité à manger et boire c'est ce que Dieu lui a enseigné au final. L'homme n'avait guère l'habitude de parler a des religieuses, mais la présence de Mary l'apaisait grandement. IL évoqua la cause à laquelle il ne croyait plus. Mary ne su que répondre sur le moment car elle restait malgré tout anglaise et sa loyauté allait à Londres, après Dieu bien entendu, mais en tant que catholique elle se devais de soutenir un roi catholique ! Cela la plongea dans la plus profonde des perplexité. La nonne et le bandit se retrouvent très souvent pour parler simplement et aussi s'entre-aidé, elle sais que le vieux cerf n'est pas spécialement croyant mais cela lui est égal, sa compagnie lui est agréable
Frances Wemyss
une âme à guider
Soeur Mary, Frances n'aurait jamais pu la rencontrer si elle n'avait pas été un jour fiancée à Francis Farquharson. La jeune Wemyss a rencontré la religieuse en se rendant dans les Highlands, ou plus exactement lorsqu'elle retournait chez elle sur les terres de son père le Laird Wemyss. Frances rencontra Mary par hasard alors que cette dernière rendait visite à de pauvres gens. Curieuse,
l'adolescente lui a adressé la parole. L’écossaise n'oubliera jamais cette femme et sa douceur, une femme a qui elle voudrait ressembler plus tard. Frances aimerait revoir la religieuse. elle aimerait poursuivre leur conversation parce que le sens, Soeur Mary n'est pas comme les autres.

Archibald Campbell
L'incompréhension mutuelle
Archibald Campbell a rencontré par hasard sœur Mary. Il a un peu discuté avec la religieuse et lorsqu'il appris qu'elle venait d'Angleterre, une certaine incompréhension naquit en lui. Comment une anglaise avait pu à ce point changer de religion et de loyauté. C'était ce qui taraudait le plus le Campbell. Quant à sœur Mary, elle ne comprenait pas plus ce qui semblait poser problème à l'homme qu'elle avait rencontré. Archibald et Sœur Mary ne se sont pas revus mais l’Écossais proche de de la Couronne aimerait revoir cette religieuse étrange.

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:28



William Stafford



en bref
ÂGE ♛ vingt-cinq ans
DATE DE NAISSANCE ♛ 3 janvier 1717
ORIGINE ♛ Anglaise.
METIER ♛ Comte de Melton et colonel dans l'armée britannique de sa Majesté.
SITUATION FAMILIALE ♛ Il est le fils ainé d'une famille de quatre enfants, il est aussi le seul fils et a trois petite soeurs qu'il aime de tout son coeur. Il est promis à une enfant, Susanna Stewart, une écossaise de treize ans à peine. Cela ne l'enchante guère ce d'autant qu'il n'a jamais vraiment trouvé les femmes à son goût malgré tous ses efforts pour cela rien n'y a jamais fait par contre ce grand écossais au cheveux roux, qu'il a rencontré il y a quelques semaine ne le laisse pas indifférent.
OPINION POLITIQUE  ♛ Il soutient bien entendu son roi mais contairement à beaucoup d'anglaise, William est sensible à la cause jacobite et comprend ce désir de rébellion.
RELIGION  ♛ Anglican comme tous les anglais qui se respectent.
GROUPE  ♛ La rose anglaise.
AVATAR ♛ David Berry
CRÉDITS  ♛ Serindë + Tumblr


L'histoire d'une vie


C'est une histoire banale que celle de William Alexander James Stafford. Né dans le Yorkshire au tout début de l'année 1717. Il fut le premier enfant de ses parents et le bonheur absolue de son père puisqu'il était né homme et non femme. Ainsi le  vieux comte Melton avait un héritier, tout allait bien se passé désormais.

Suite à sa naissance naquis successivement Margaret, Mary et Mildred.
Ayant deux, cinq et six ans d'écart avec le futur comte. Il n'y eu pas de cinquième enfant simplement car le vieux comte mourut l'hiver de la naissance de Mildred. William avait alors presque sept ans mais pas encore l'âge de prendre ses responsabilités. C'est sa mère qui pris cette charge afin que son fils puisse encore vivre son enfance.

A seize ans le jeune homme entra dans l'armée britannique, étant de noble naissance, obéissant aux ordres et toujours prêt à s'engager pour quelques mission que ce soit, il gravit les échelon de la hiérarchie militaire pour finalement devenir colonel pas plus tard qu'en 1740, alors qu'il était âgé de 23 ans.

Entre temps il pris la tête de ses terres dans le Yorkshire. Il du trouver des époux à ses soeurs Margaret est partie à Londres épouser un riche avocat.
Mary est restée dans le Yorkshire pour y épouser un noble de la région et Mildred, pour le moment veille sur sa mère.

William est très souvent amener à parlementé avec les laird des clans écossais. Il est par ailleurs un grand ami du Laird Alexander Stewart et cette amitié l'amena à accepter une demande d'union entre lui-même et la fille cadette du laird, la toute jeune Susanna. Par l'honneur, William est obligé d'accepter mais très sincèrement il aurait souhaité ne jamais épouser quiconque il n'a pas grand intérêt pour la gente féminine.

Amour et Trahison



Susanna Stewart
Une promesse
Susanna n'est pas sotte, loin de là, la petite vois bien que le jeune Comte est très présent dans sa vie et celle de son père. Personne ne lui a encore rien dit, surement que sa mère essaye de ralentir les choses, mais elle s'y attends. Ce duc anglais risque bien de devenir son époux. Elle ne sait pas trop quoi en penser encore. Elle aurait préféré épousé un écossais et pourquoi pas un Highlander, juste pour se rapprocher un peu de Mary. Si elle s'en va vivre en Angleterre elle craint de ne jamais revoir sa bien aimée soeur. Mais en même temps la demoiselle, si souriante soit elle connait ces devoirs et si son père lui ordonne d'épouser le Comte William Stafford elle le fera sans rechigner car  son éducation l'y obligeait.

Fergus Abercomby
une simple partie de carte
C'est grâce au laird jacobite des lowlands que le comte de Melton trouva la cause jacobite "acceptable". Il rencontra le grand rouquin dans une taverne proche d'Edinburgh, sans son uniforme rouge il put sans peine discuter avec lui et même jouer aux cartes. En apprenant quelques mois et un centaine de parties de cartes plus tard que William était un colonel de l'armée britannique Fergus se senti d'abord trahis, il avait finis par le trouver plutôt sympathique, anglais peut-être, mais sympathique. Il fallu au Comte plusieurs semaine pour obtenir de Fergus une entrevue. Les deux hommes sont attiré l'un par l'autre mais Fergus ne peut oublié ce que l'armée britannique à fait à sa famille, ainsi que la promesse faite à sa femme. Stafford lui est conscient des risques de sympathiser avec un rebelle, mais il trouve la cause juste bien plus juste que l'avénement du Roi Georges. est-il jacobite pour autant, difficile à dire.
Janet Chartéris
La Rose nous rapproche
William Stafford, le colonel William Stafford, Janet le connait bien. Ou plus exactement, elle connaissait son père. En tant que fille de colonel, Janet Chartéris a vu du beau monde et l'ancien  comte de Melton en faisait parti. Elle apprécie le colonel qui pourrait être son fils. Elle le voit lorsqu'il est obligé de parlementer avec les Laird écossais. Elle a récemment appris sa future union avec la très jeune Susanna Stewart. Et s l'alliance avec les Stewart ne déplaît pas à l'anglaise, l'âge de la futur épouse lui semble bien jeune. Enfin ceci ne sont point ses affaires après tout. Mais Janet aimerait trouver l'occasion d'en toucher deux ou trois mots au principal concerné.

Jeremy Foster
Une dette payée
William est l'homme qui s'est battu pour sauvé la vie de Foster. Il remboursait là une dette de très longue date. En effet, Jeremy lui a sauvé la vie alors qu'il venait tout juste d'entrer dans l'armée. Ce genre de chose ne s'oublie pas et il s'est donc battu pour obtenir le pardon royal qui assurait Jeremy d'éviter la corde.
Foster lui en est reconnaissant bien entendu mais sa nouvelle vie l'ennuie et il se dit parfois que mourir comme un pirate aurait été plus glorieux,
il a été lâche.

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:43



Eugenia Murray



en bref
ÂGE ♛ trente ans
DATE DE NAISSANCE ♛ 3 mars 1712
ORIGINE ♛ Anglo-écossaise.
METIER ♛ Elle a été formée en tant que sage-femme itinérante en Angleterre mais actuellement elle travaille en Ecosse. Son métier lui permet d'espionner pour le Comte d'Ellesmere, le commandant de la garnison de Fort William.
SITUATION FAMILIALE ♛ Réellement, elle est célibataire et n'a jamais été mariée elle a tout donné dans son métier. En revanche, elle a débuté une relation avec l'homme qu'elle sert, Algernon.
OPINION POLITIQUE  ♛ Elle est royaliste et soutien le roi George II. Les jacobites sont des traitre à la nation.
RELIGION  ♛ Anglicane.
GROUPE  ♛ La rose anglaise.
AVATAR ♛ Laura Donnelly.
CRÉDITS  ♛ Coatlicue + Tumblr


L'histoire d'une vie


Eugenia Murray, de son vrai nom Eugenia Gladys Andrews est née en Angleterre d'un père anglais un médecin renommé et une mère écossaise, née Murray. Eugenia n'a jamais, malheureusement plu aux homme, on disait souvent d'elle qu'elle avais un physique bien ingrat et qu'il lui serais difficile de trouver un époux, surtout en comparaison avec sa petite soeur, une vrai beauté que Eugenia a toujours détesté.

La jeune fille a très vite décidé de ne pas attendre stupidement que l'on décide de son avenir et a décidé de suivre les traces de son père en devenant sage-femme, le seul métier "médical" que les femmes sont autorisées à exercer.

C'est en Angleterre qu'elle rencontra son maitre, Algernon. Il était présent à un réception ou elle fut forcée de se rendre afin d'aider la maitresse de maison à accoucher plus tôt que prévu. Après l'éprouvant travail le Comte lui proposa un verre, il était en effet à la recherche de quelqu'un qui pourrait l'informer de ce qui se passait lorsqu'il s'en irait s'enterrer en Ecosse. Cet homme qu'elle ne connaissait pas lui proposais de voir du pays tout en exerçant son métier à la condition qu'elle pose des questions. Enfin un peu d'aventure dans la vie si triste de la pauvre Eugenia.

C'est donc ainsi qu'en 1741 elle arriva en écosse sous le nom d'Eugenia Murray. Un nom écossais l'aiderait à se faire mieux voir malgré son accent britannique. Elle se montre aimable, son travail est bien fait elle bois comme un écossais cela lui a permis de délié pas mal de langue depuis son arrivée ce qui contante fortement le Comte.

Amour et Trahison



Algernon Ransom
le double jeu
Eugenia et Algernon se connaissent depuis plusieurs années et se ressemblent beaucoup. Lorsque Algernon fut muté en Ecosse, il proposa à Eugenia de l'accompagner pour devenir son espionne. En effet la jeune femme avait un métier des plus utile étant sage-femme elle pouvait se déplacer dans tout le pays sans que cela ne paraisse bizarre à personne. Eugenia lui est très dévouée. Algernon a d'ailleurs été plus loin en ayant des relations charnelle avec elle juste après avoir appris son mariage imminent qui d'ailleurs ne l'enchante guère mais on ne refuse jamais la proposition d'un homme comme Simon Fraser.

Minerva Dunsany
La bonne poire
Une nouvelle amie, c'est ce qu'est Eugenia pour la pauvre Minerva. Elle l'a rencontré lors de sa première visite au clan Sinclair, Eugenia avait aidé une servante à accoucher. En entendant l'accent anglais Minerva s'est tout de suite sentie rassurée et se permet de demander bon nombre de conseil à la jeune sage-femme afin de savoir comme s'intégrer au mieux dans ce pays de sauvage. Elle ignore totalement le double jeu de Eugenia et la pense tout a fait sincère. le fait est que Eugenia se fiche complètement de cette idiote de petite anglaise superficielle mais elle se dit qu'avoir pour amie la fille d'un Duc plairait fortement à Algernon.
Jeremy Foster
un frère de coeur
Eugenia est originaire du même village que Jeremy, ils se connaissent donc depuis l'enfance. Son père était médecin c'est d'ailleurs lui qui a constaté le décès du vieux Foster. Quelle ne fut pas la surprise de Jeremy de voir sa gentille Eugenia ici en Ecosse. Il savait que la mère de celle-ci était originaire du clan Murray mais pourquoi ? Eugenia lui répond sans vraiment lui répondre ce qui l'incite d'autant plus à fouiller dans la passé de cette amie qu'il ne reconnais plus vraiment. Eugenia quant a elle se bat pour ne pas avouer la vérité à Jeremy, il est le premier ami qu'elle croise depuis bien des années et elle ne souhaiterait qu'une chose, se confier.

Janet Fraser
une futur mère
Algernon lui a un jour dit le nom de sa futur belle-soeur, Janet Fraser Abercromby, enceinte et qui devrait accoucher au mois de février 1743. Lui lui a aussi indiqué que son mari le laird Abercomby était présumé comme rebelle jacobite et que si elle pouvait lui en apporter la preuve il pourrait arrêter se traitre et le faire pendre.
Eugenia s'est donc rendue dans les Lowlands afin de se présenter à la future mère, lui proposant ses services pour l'accouchement, premierement mais également pour l'aider à s'y préparer. Janet apprécie cette femme,
serviable gentille et prévenante, elle ne se doute pas du tout qu'elle collecte des informations pour son beau-frère, Algernon

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   Dim 22 Oct - 19:43



Jeremy Foster



en bref
ÂGE ♛ Quarante-deux ans
DATE DE NAISSANCE ♛ 16 octobre 1700
ORIGINE ♛ c'est un anglais qui pourtant aime énormément l'Ecosse et ses paysage.
METIER ♛ Corsaire au service du Roi George II
SITUATION FAMILIALE ♛ Il est marié à son navire et à l'océan. Il a eu une femme il y a longtemps mais cette histoire est bien lointaine à présent.
OPINION POLITIQUE  ♛ C'est compliqué il doit la vie au Roi, il en est conscient mais il ne peut s'empêcher de trouver la cause jacobite légitime.
RELIGION  ♛ il ne crois plus en Dieu depuis bien longtemps.
GROUPE  ♛ La rose anglaise
AVATAR ♛Toby Stephens
CRÉDITS  ♛ Fassylover + Tumblr.


L'histoire d'une vie


Jeremy Foster vit le jour dans un petit village proche de Londres, un jour d'octobre de l'année 1700. Ces parents n'avaient rien d'exceptionnels,  dire vrai ils étaient de simple fermiers. Cela n'empêcha pas Jeremy d'avoir une enfance heureuse. Il avait sept frères et soeurs.
et Jeremy était le quatrième enfant et troisième fils.

Lorsque Jeremy eut seize ans, son père mouru dans un accident d'équitation. Il semblerait que le vieux Foster se soit rompu le coup en tombant de cheval. Cette nouvelle dévasta la famille, bien entendu. Mais maintenant, en plus d'avoir perdu un mari et un père ils n'avaient plus de revenus. Le frère ainé de Jeremy, pris la tête de de la ferme aidé de deux de ses frères, Ses soeurs prirent les devants pour se trouver des maris le plus tôt possible et Jeremy ? Et bien lui, décida de quitter la "famille du bonheur" pour entrer dans l'armée. Le jeune garçon avait soif d'aventure,
rester pour toujours à labourer des champs n'était pas du tout ce qu'il rêvait de faire.

Un simple soldat qu'il était lorsque, à vingt-cinq ans parti en mission en France et tomba fou amoureux de la fille d'un imprimeur, Joséphine Lévis. Leur romance dura le temps de sa mission, mais il lui proposa de la rejoindre à Londres. Elle refusa. Non pas qu'elle ne l'aimait pas, simplement qu'elle n'osait point quitter la France.

Souffrant de ce rejet, Jeremy n'avait plus goût à ce qu'il faisait. il rêvait d'aventure, il pensait que l'armée lui offrirait cela, mais non. C'est pourquoi une nuit, il quitta son poste de garde et  s'en alla sur un bateau en partance pour les Caraïbes. A tente ans le gentil fils de fermier était devenu un pirate reconnu.

Evidemment, il finit par se faire arrêté en 1740. L'officier lui présenta alors un pardon royal stipulant qu'il devenait désormais un corsaire aux service de l'Angleterre. S'il le refusait c'était la corde assurée. Il l'accepta. Il écume désormais les flot sur un bateau sans pavillon. Il mouille très souvent en Ecosse, il apprécie ce pays et ses gens. Il fait aussi souvent des traversée de l'atlantique pour ceux qui voudraient voir le Nouveau-Monder

Amour et Trahison



Eugenia Murray
une quatrième soeur
Eugenia est originaire du même village que Jeremy, ils se connaissent donc depuis l'enfance. Son père était médecin c'est d'ailleurs lui qui a constaté le décès du vieux Foster. Quelle ne fut pas la surprise de Jeremy de voir sa gentille Eugenia ici en Ecosse. Il savait que la mère de celle-ci était originaire du clan Murray mais pourquoi ? Eugenia lui répond sans vraiment lui répondre ce qui l'incite d'autant plus à fouiller dans la passé de cette amie qu'il ne reconnais plus vraiment. Eugenia quant a elle se bat pour ne pas avouer la vérité à Jeremy, il est le premier ami qu'elle croise depuis bien des années et elle ne souhaiterait qu'une chose, se confier.

William Stafford
Une vie pour une vie
William est l'homme qui s'est battu pour sauvé la vie de Foster. Il remboursait là une dette de très longue date. En effet, Jeremy lui a sauvé la vie alors qu'il venait tout juste d'entrer dans l'armée. Ce genre de chose ne s'oublie pas et il s'est donc battu pour obtenir le pardon royal qui assurait Jeremy d'éviter la corde.
Foster lui en est reconnaissant bien entendu mais sa nouvelle vie l'ennuie et il se dit parfois que mourir comme un pirate aurait été plus glorieux,
il a été lâche.
Ranald MacDonald
Guerrier au coeur pur
Ranald est l'homme qui le sensibilise à la cause jacobite, depuis quelque temps déjà les deux hommes se voient et discutent, simplement. Mais ils parlent de politique et la politique est toujours un sujet qui fâche, sauf là.  Jeremy comprends aisément la cause. d'ailleurs Ranald lui demande souvent comment il peut servir un homme qui l'a privé de sa liberté. Foster ne pense pas vraiment être prisonnier, quoique, cela chemine dans sa tête. Peut être que c'est l'écossais qui a raison au final.

Joséphine Lévis
Un fantôme du passé
La fille de l'imprimeur !
Quel était le pourcentage de chance pour qu'il recroise la belle à Edinburgh et dans un bordel en plus voilà quelque chose qui le mis fortement mal à l'aise. Pourtant la jeune femme ne semblait pas s'en plaindre, mais pourquoi était-elle tombé si bas ? Pourquoi avait-elle refuser de l'accompagné. Il avait d'abord pensé que la jeune fille avait peur de prendre la mer, manifestement non puisqu'elle est ici désormais. Tant de question et si peu de réponses, mais don tout les cas son coeur s'affole rien qu'à l'idée de la revoir.

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: LES ANGLAIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ANGLAIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre Top 10 des Gentlemen anglais de Period Dramas!
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test (en anglais) : Quel personnage de HP êtes-vous?
» traduction anglais pour cuttlebug
» [APPLI] Dictionnaire Anglais-Français ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Craigh na dun :: L'appel des clans :: ♛ Personnages vacants :: ♛ L'Angleterre-
Sauter vers: