AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F) CARICE VON HOUTEN — la fille baisée par le feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: (F) CARICE VON HOUTEN — la fille baisée par le feu   Dim 22 Oct - 22:45



Josephine Lacroix



en bref
ÂGE ♛ Trente-deux ans
DATE DE NAISSANCE ♛ 1410
ORIGINE ♛ Française
METIER ♛ Elle est prostituée à Edinburgh et protégée du Laird MacKenzie
SITUATION FAMILIALE ♛ Elle est une éternelle célibataire elle vit de l'amour de tout Edinburgh.
OPINION POLITIQUE  ♛ La jeune femme est jacobite, même si on ne lui pose jamais la question vu sa condition et son sexe, mais elle a un avis très tranché sur la question. Elle espère d'ailleurs que le roi de France soutiendra la révolte.
RELIGION  ♛ Elle est catholique mais pas spécialement pratiquante.
GROUPE  ♛ Les chardons ardents.
AVATAR ♛ Carice Von Houten.
CRÉDITS  ♛ Coatlicue + Tumblr


L'histoire d'une vie


Josephine Cosette Lacroix à vu le jour dans la capitale française un jour de juillet 1710. Sa mère, malheureusement je survécu que le temps de lui donner son nom et de supplier son époux, un imprimeur réputer de ne pas blâmer l'enfant pour ce qui semblait être une fatalité,
mais de l'aimer encore davantage qu'il ne l'avait aimé elle. La promesse fut dur à prononcé pour l'homme fou de chagrin, mais il la prononça et dès lors aima sa petite Josephine d'un amour sans borne et sans barrière, elle était sans nulle doute une des enfants les plus aimée de toute la ville, voir trop aimée. Son père l'aimait comme il avait aimé son épouse et ne faisait pas la distinction. Josephine trouvait même cela normal. Cependant, elle rêvait d'aventure. Elle était la plupart du temps confinée dans sa chambre à l'abri du danger, mais en regardant par la fenêtre la jeune fille alors âgée de quinze ans rêvait de découvrir le monde. Il faut croire que le destin était à l'écoute se jour-là.

Elle rencontra un soldat anglais, Jeremy Foster alors qu'elle faisait le marché le lendemain-même. Elle ne comprenait pas ce qu'il disait mais ce n'est pas bien grave, il était grand beau et il pourrait sans doute la protéger.

A la fin de la mission du jeune soldat, Foster lui demanda de le rejoindre en Angleterre il ne pouvais la prendre avec lui mais lui avait acheter un biller pour le prochain bateau au départ du Havres. Elle en avait toujours rêvé.
Oh oui toujours, cependant à cet instant elle repensa à son père, il mourrait de chagrin si son trésor l'abandonnait. Il n'était peut être pas correcte avec elle mais tout ce qu'il lui avait fait était par amour elle le savait. Elle a donc refusé l'offre de son premier amour qui reparti seul sur l'île britannique.

Son père mouru quinze ans plus tard laissant la pauvre fille seul au monde avec une imprimerie. Il était donc désormais temps qu'elle vive pour elle. Elle n'hésita pas un instant à vendre tous ses biens, pris le premier bateau pour l'Angleterre, espérant retrouver son Jeremy qu'elle n'avait jamais oublié. Mais il y eu un malheureux incident, la jeune femme se retrouva à Edinburgh au lieu de Londres la pauvre s'était trompé d'embarquement.

Seule sans le sous dans une ville qu'elle ne connaissait pas, Josephine finis par se tourner vers le plus vieux métier du monde. C'est en 1742, en mars qu'elle rencontra Kenneth MacKenzie, qui eu pitié d'elle et lui trouva une place dans un bordel réputer plutôt que dans la rue. Il viens la voir très souvent  et depuis octobre 1742, la femme aux cheveux de feu est enceinte


Amour et Trahison



Jeremy Foster
Le premier amour
La fille de l'imprimeur !
Quel était le pourcentage de chance pour qu'il recroise la belle à Edinburgh et dans un bordel en plus voilà quelque chose qui le mis fortement mal à l'aise. Pourtant la jeune femme ne semblait pas s'en plaindre, mais pourquoi était-elle tombé si bas ? Pourquoi avait-elle refuser de l'accompagné. Il avait d'abord pensé que la jeune fille avait peur de prendre la mer, manifestement non puisqu'elle est ici désormais. Tant de question et si peu de réponses, mais don tout les cas son coeur s'affole rien qu'à l'idée de la revoir.

Frances MacKenzie
Elle sait tout
Josephine fut vue en compagnie de Kenneth par Frances en été 1742, la jeune femme voulant que son mari reste fidèle à  Mary alla voir Josephine afin de mettre les choses à place,
mais en discutant toutes deux se rendirent compte qu'elle avaient de nombreux point communs et principalement la politique. Josephine se proposa de tenter de faire changer d'avis Kenneth à la condition que Frances  ne se mêle plus de leur affaires. Frances, qui croyait trouver en Josephine une rivale à sa belle-soeur à finalement découvert une amie,
ce qui complique davantage encore la situation de la famille MacKenzie.
Kenneth MacKenzie
L'amour ou la chair ?
Kenneth et Josephine ont une relation charnelle intense depuis bientôt une année, elle est plus âgée donc plus expérimentée et le jeune laird apprécie cela. Elle apprécie quant à elle la fougue du highlander. Kenneth est très possessif avec elle il a même demandé à la maquerelle du bordel qu'elle lui soit exclusivement réservée  si bien qu'il n'y a aucun doute sur l'identité du père de l'enfant qui grandit en elle.

« Codage Serindë, L'idée original de ce PV vient de Serindë, aucun plagiat toléré »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch
 
(F) CARICE VON HOUTEN — la fille baisée par le feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Black Book" et autres films de Paul Verhoeven
» Link version fille
» [Musso, Guillaume] La Fille de Papier
» Jeune fille cheveux bleus
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Verses moi du Whisky ! :: ♛ Version 1.0 :: ♛ Personnages :: ♛ Scénarii-
Sauter vers: