AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre féminine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/12/2016
♛ Messages : 515
♛ Crédits : Zuz'
♛ Personnages principaux :
Agnès Douglas - Fille aînée de Laird - Jacobite - Catholique - ex-fiancée d'Alistair MacKintosh (toujours amoureuse) - Présentation


Fiona Farquharson - Matriarche du clan Farquharson - tartans déchirés - Catholique - Présentation


MessageSujet: Rencontre féminine   Ven 27 Oct - 17:55

Agnès Douglas était sortie de prison depuis quelques mois. Son retour sur les terres Douglas avait été quelques peu chaotique.  La jeune femme ne s’était pas attendue à pareil accueil. Son père, désormais Laird du clan douglas ne s’était pas montré très accueillant. Agnès le soupçonnait et sûrement à juste titre de lui en vouloir pour ce séjour dans les geôles de Fort Williams. Jamais une Douglas y était allée et Agnès avait par son acte quelque peu entaché le nom des Douglas. Elle savait que désormais, certains dans le clan Douglas ne l’aimaient pas. Mais qu’importe, James, lui, était resté proche d’elle. Et alors que les tensions au sein même du clan grandissaient, Agnès avait donné le coup de grâce en annulant ses fiançailles pourtant prometteuses avec Alistair MacKintosh. Une nouvelle qui s’était rapidement répandue dans toute l’Ecosse. Les MacKintosh étaient furieux qu’un tel engagement soit ainsi rompu. Mais la belle Agnès en avait cure. Elle avait pris sa décision en prison. Jamais elle ne laisserait Alistair sombrer avec elle. Elle marchait maintenant dans les pas de son ancien fiancé disparu. Un fantôme qui ne l’avait jamais quitté. Un fantôme d’ailleurs peut-être encore trop présent pour lui tourner le dos. Elle n’avait jamais été une femme raisonnable. Il lui avait demandé de poursuivre ses rêves, il n’avait simplement pas prévu que ses rêves ressemblent autant aux siens.

Vêtue d’une longue cape à capuche, la fille aînée du Laird douglas marchait dans les sous-bois. Elle avait quitté les sentiers battus et s’était enfoncé dans le couvert. Sentant l’air lécher sa peau d’albâtre, Agnès respirait lentement comme pour s’unir à la lente respiration des arbres qui l’entouraient, imperceptible et pourtant bien réel. Elle avait senti son cœur s’emballer dans les bras de Alistair et un déchirement s’en était suivit lorsqu’elle avait dû le quitter. Elle avait officiellement annulé ses fiançailles, mais depuis sa libération, depuis maintenant un peu plus d’un mois, elle partait parfois des terres Douglas, seule. Elle remontait l’Ecosse pour rejoindre l’homme qu’elle aimait toujours. Là-bas, dans les Highlands, elle touchait à sa liberté, sa vraie liberté. Parce qu’officieusement, en secret, Agnès voyait toujours Alistair MacKintosh. Il avait accepté la réalité, ou bien était-ce Agnès qui ne lui avait pas laissé le choix. Elle ressemblait beaucoup à Robert Bruce sur ce point. Sans prévenir, elle avait mis officiellement un terme à leur histoire, tout comme Robert était parti sans même lui dire quoi que ce soit. Par amour, pour le protéger lui, de ce qu’elle ne pouvait se protéger elle, les tuniques rouges et leur sentence de mort.

Agnès Douglas fit quelques pas avant de s’arrêter. Il y avait du bruit non loin d’elle. Sans même s’en rendre compte, elle avait quitté les terres du clan MacKintsh et était remontée encore un peu vers celles du clan MacKenzie. Le clan MacKenzie, il n’était pas réputé pour être pro-jacobite. D’après ce qu’elle savait sur son Laird, il était un ami de son cousin John Leslie. Alors forcément, ce n’était pas étonnant qu’il soit proche des anglais lui aussi. Mais sa sœur, sa jeune sœur, elle avait été présente lors de la réunion qu’elle avait organisée. Frances avait vu le résultat de cette petite réunion. Agnès secoua la tête et reprit doucement son chemin jusqu’à tomber nez à nez avec une silhouette plutôt fine, sûrement une femme. « Pardonnez-moi, nous sommes où exactement ici ? » demanda Agnès. Elle se doutait bien avoir pénétrer la lisière du clan MacKenzie mais elle préférait en être certaine pour pouvoir faire demi-tour d’un pas décidé si nécessaire.

_________________

Récompense:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessageSujet: Re: Rencontre féminine   Mer 8 Nov - 9:46



Rencontre féminine




Frances avait toujours du mal à y croire, à l’accepter. Pourtant il allait bien falloir se faire une raison lorsque les fiançailles seraient officielles, car elle non plus ne voyait pas comment dire non à un prince sans déshonorer toute sa famille. Frances n’avait pas encore rencontré William de Cumberland, mais ce jour ne saurait tarder selon les dires de son frère Kenneth, qui lui avait assuré que le prince tenait à qu’ils se rencontrent et discutent ensemble. Qu’il accepterait un non s'il ne lui plaisait pas. Bien entendu, Kenneth lui avait bien fait comprendre qu’un non serait impensable et elle-même le savait. Alors pourquoi il écrivait comme s’il lui donnait le choix? Ils ne s’étaient jamais adressés la parole ! Leur regard c’était à peine croisé ce soir-là et elle était aux bras d’Alexander Fraser en plus. Sans parler du fait qu'elle était une pro-écossaise! Il voulait tout simplement renforcer d'avantage les liens entre Ecosse et Angleterre, c'était la seule explication logique même s'il n'en disait mot. Frances ne comprenait pas et cette piqûre de curiosité était la seule raison pour laquelle Frances avait réellement accepté qu’ils se rencontrent. Si arrogant aussi... Il avait l’air si sûr de lui, si persuadé ! Elle aimerait tant se faire une joie de redescendre cette assurance lorsqu’ils se verront, mais la réalité la rattraperait. Comme elle le faisait cette nuit.

Vagabondant sans but sur ses terres, Frances Mackenzie se promenait pour réfléchir. Même si ça faisait déjà quelques jours que Kenneth lui avait apprit la nouvelle, plus le jour fatidique approchait, plus Frances avait le besoin pressant de prendre l’air comme si un étau l’étouffait un peu plus chaque jour. C’était ridicule. Ce n’était pas comme si elle était enfermée ou emprisonnée, ce n’était que son subconscient et elle-même qui s’infligeait cela, car elle redoutait ce qui allait arriver. Abandonnée ses proches, tout ce qu’elle avait toujours connu, tout ce en quoi elle avait toujours cru et être avec et aux côtés de l’ennemi… Comment Kenneth pouvait-il croire qu’elle serait en sécurité dans la gueule du loup ?! Affligée, Frances poussa un long soupir et allait s’asseoir sur un tronc d’arbre mort étendu sur le chemin, lorsqu’un bruit attira son attention et qu’elle remarqua qu’elle n’était point seule. Frances s’abstint de sortir son petit poignard dissimulée sous ses jupons en entendant la voix d’une femme. Une voix familière, mais d’où la connaissait-elle ?

« Sur les terres Mackenzie. Au sud-est pour être exacte. Et vous êtes ? »

Tout en prononçant sa question, Frances s’avança prudemment de quelques pas pour mieux voir son interlocutrice sous les rayons de lune, mais cette dernière était encapuchonnée, elle ne pouvait déceler ce visage caché Néanmoins, la demoiselle était richement vêtue, ce qui finit d’ôter toute suspicion et crainte de se faire agresser, voler ou kidnapper par des bandits. Ça avait faillit être plusieurs fois le cas pour Frances qui a la manie de sortir du château seule, à la forte désapprobation de ses frères. Elle ne risquerait aucune remontrance de leur part, se rassura-t-elle, ignorant encore à qui elle avait affaire.

« Veuillez pardonner ma rudesse. On n’est jamais trop prudent lorsque la nuit tombe par ici. Je suis Frances Mackenzie. Si vous êtes perdue, je peux vous guider sans peine en un lieu sûr où vous pourrez vous reposer jusqu’au levé du jour avant de reprendre la route. »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 28/12/2016
♛ Messages : 515
♛ Crédits : Zuz'
♛ Personnages principaux :
Agnès Douglas - Fille aînée de Laird - Jacobite - Catholique - ex-fiancée d'Alistair MacKintosh (toujours amoureuse) - Présentation


Fiona Farquharson - Matriarche du clan Farquharson - tartans déchirés - Catholique - Présentation


MessageSujet: Re: Rencontre féminine   Sam 11 Nov - 23:14

Une voix féminine répondit à la question de lady Douglas. Cette vox lui confirma ce qu’elle soupçonnait déjà, c’était bien une jeune femme qui lui faisait désormais face. Et elle fut d’autant plus certaine que cette dernière se rapprocha d’elle. Agnès se trouvait bien sur les terres MacKenzie, la jeune femme venait de lui confirmer sa position. Elle était même au Sud-est. Manifestement, elle ne s’était pas trop avancée dans les terres du clan highlander. Agnès n’avait pas encore répondu à la question de la demoiselle. Elle ne s’était toujours pas présentée et préférait attendre un peu sentant que la jeune femme allait poursuivre. La bouche de Lady Douglas s’ouvrit et finit par se refermer. Lady Frances Mackenzie en personne. Evidemment qu’il n’était pas toujours très prudent de se retrouver seule par ici la nuit tombée. Agnès Douglas s’approcha alors de Frances Mackenzie et retira sa capuche lentement d’un geste élégant des mains. « Lady Agnès Douglas, fille du laird John Douglas. » répondit la brune des Lowlands. John Douglas était devenu laird du clan il y a quelques mois de cela. Son cousin Archibald était mort et il avait pris sa succession. Mais cette décision avait engendré des désaccord au sein même du clan Douglas.

Elle sourit à la jeune sœur du Laird Kenneth MacKenzie. « Cela faisait bien longtemps que nous nous étions vues lady Frances MacKenzie. J’espère que je ne vous ai point fait peur. » ajouta la jeune femme. Elle n’avait jamais voulu faire peur à la demoiselle et si tel était le cas elle s’en voudrait pendant longtemps. Mais elle était aussi contente d’être tombée sur elle et non sur son frère bien trop proche de ces maudits anglais. « Nous pourrions aller parler quelque part, non ? » demanda Agnès Douglas un peu pressée de quitter ces lieux un peu trop empreints de la présence d’alliés de la couronne britannique. « Je ne suis pas certaine d’être la bienvenue sur vos terres Lady MacKenzie. Votre frère n’adhère pas à la cause que je défends. Mais je suis heureuse de voir que vous n’avez point été inquiétée la dernière fois. » ajouta Agnès d’un ton sincère. Oui elle était véritablement heureuse de la voir en liberté. Ce qu’elle avait vécu à Fort-Williams elle ne le souhaitait à personne. Et la rumeur disait que la fille de son parrain, Georgina Fraser avait été arrêtée pour meurtre. La Douglas se demandait bien ce qui avait pu lui passer par la tête. Elle savait Georgina intelligente mais visiblement l’acte qu’elle avait fait n’était pas la marque d’une intelligence. Ah moins qu’elle ne soit pas au courant de tout ce qui était aussi fort probable. Elle fixa Frances MacKenzie en attendant qu’elle lui propose un chemin sûr. « Si cela peut vous rassurez, je suis moi-même armée d’un petit poignard. » Poignard qu’elle dissimulait soigneusement sous un pan de sa robe. Agnès n’avait jamais eu l’intention de voyager sans défense. Surtout qu’elle était partie des Lowlands pour aller rejoindre son presque amant couverte par la douce lueur d’un coucher de soleil. Un peu avant la nuit tombée, elle avait retrouvé Alistair MaKintosh son ancien fiancé. Malgré tout ce qu’elle avait pu lui dire en public, malgré son affirmation de rompre ses fiançailles, Agnès l’aimait toujours.

_________________

Récompense:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rencontre féminine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre féminine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a-t-il une écriture féminine?
» Projet Statue Manga féminine/A l'aide!!
» La WWE renfloue la division féminine.
» Posture féminine
» Compétition féminine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Les Highlands :: The North :: ♛ Les Clans du Nord-
Sauter vers: