AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



♛ Arrivé(e) en Ecosse le : 16/08/2016
♛ Messages : 388
♛ Crédits : Maître des esprits celtiques


MessageSujet: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   Sam 21 Jan - 20:17


Etre ou ne pas être


Londres mai 1742 Personne, je dis bien personne ne peu refuser l'invitation personnel d'un prince, pas même Caoimhe Abercromby et Moira MacKintosh aussi jacobites soient-elles. Les deux femmes avaient, par un concours de circonstances rencontré le prince anglais et héritier de la couronne d'Angleterre Frédéric de Galles, celui-ci, étant tombé sous le charme des deux demoiselles mais n'ayant pus les retrouver après le chaos du bal à Edinburgh donné en son honneur à lui et à son frère. De retour à Londres le jeune homme pris la décision d'inviter les deux jeunes femmes à la rejoindre à Londres pour une pièce de théâtre de Shakespear présentée au palais royal.

Les deux femmes sont donc les invitée personnelle du jeune prince et son en train de terminer de se préparer pour cette grande soirée théâtrale

Info ♛ Voici donc votre base de rp vous pouvez répondre le nombre de fois que vous désirez je passerais peut être ici et là pour pimenter le jeu

« Loterie des RPs : Etre ou ne pas être »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flowerofscotland.forumgratuit.ch
Invité






MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   Sam 21 Jan - 21:53


   

     

   

Animation N°2
« Etre ou ne pas être »


— Lady Moira & Lady Caoihme & Prince Frédéric
"Pardon?" S'était-elle exclamée. Puis, réalisant que son ton n'était pas appropriée à une femme de son rang - pas qu'elle s'en souciait réellement - elle se racla la gorge et reformula: Père, pourriez-vous, s'il vous plait, répéter ce que vous venez de dire? dit-elle en finissant par un petit sourire.
Duncan MacKintosh, chef de la branche secondaire de la famille, soupira comme si il lui coûtait d'adhérer à la demande de sa fille et dit: J'ai dit, ma chère fille, que lors du bal d'Edinburh, tu as attiré l'oeil du prince Frédéric de Galles, héritier de la couronne anglaise, et que, par conséquent, il vous a invitée, avec Lady Abercromby, au palais royal.
D'ac-cord! Se dit-elle. Bon, Dieu merci, ses oreilles allaient bien! Pendant un instant, elle s'était demandée si elle avait bien entendu. Donc, si elle avait bien tout compris, elle et Caoihme avaient tapé dans l'oeil de l'héritier de la Couronne d'Angleterre. De deux femmes jacobites! Moira préféra ne pas penser ce qui était passé dans la tête du prince quand il avait écrit sa lettre d'invitation...Après tout, les hommes et leur logique! Pesant le pour et le contre, elle s'exclama: Très bien! J'irais en Angleterre!
Après tout, en tant que digne voyageuse on ne se refusait pas à un tel périple! Et puis, elle avait envie de ressentir l'Angleterre. De plus, le fait qu'elle n'irait pas seule mais avec une certaine rouquine pour qui elle éprouvait une grande amitié, la réconfortait. Elle savait qu'elle aurait, au moins, une alliée sur place. Et puis, c'était qu'une invitation - convocation serait le terme exact, en fait! - elle n'allait pas devoir restée en Angleterre à vie...Du moins, elle ne le pensait pas.


C'est ainsi que, quelques jours plus tard, Londres accueillait les deux écossaises. Et avec tout les égards d'invitées personnelles de la famille royale! Moira fut installée dans de confortables appartements qui sentaient bon les fleurs et une faible effluve de nourritures lui fit deviner qu'on lui avait installé un petit repas pour se remettre de son voyage. Il marquait des points ce prince anglais! C'était tout à son honneur... Elle fut ravie d'apprendre que les appartements de Caoihme n'étaient point éloignés des siens. Les deux jeunes femmes allaient pouvoir se retrouver.  Son séjour commençait bien en tout cas, se dit-elle. Elle pouffa en pensant à son frère qui avait du resté sur place... Il voulait venir. Ce à quoi on lui répondrait que le prince héritier le prendrait mal car cela pouvait signifier qu'il ne faisait pas confiance à l'Angleterre pour protéger leurs invités. La, seulement il avait consenti à laisser sa cadette partir seule avec Caoihme - toutes deux accompagnées d'une ribambelle de servants, bien entendu - car dit accident diplomatique dit possibilité d'une guerre...Et adieu à ses chers bouquins pour sa chère et détestable épée!


Elle passa quelques jours tranquilles jusqu'au fameux soir qui avait attiré toute son attention. La pièce de théâtre de ce fabuleux Shakespeare! Elle en était une admiratrice...Alistair y était pour beaucoup. C'est lui qui avait commencé à lui faire la lecture et, après la première, elle attendait toutes leurs après-midis entre frère et sœur avec impatience pour qu'il lui refasse la lecture de ce dramaturge.
Ce soir-là, Moira laissa sa servante lasser son corset puis lui passer une magnifique robe dans les tons rouges et dorés offerte par le prince lui-même. Rien qu'en touchant l'étole, elle devina le dur travail d'artisanat et cette robe devait plus s'apparenter à une oeuvre d'art qu'à une tenue de soirée. Il s'était certainement dit que ça la toucherait. Moira soupira quand elle réalisa que le prince n'avait pas deviné son état. D'un autre côté, comment l'aurait-il pu? Ils s'étaient entraperçu qu'à la fin de la soirée, après l'attentat, et elle était partie avec Caoihme. Après avoir passé la robe, elle laissa ses servantes faire de petites tresses dans ses cheveux ainsi que des boucles dans lesquelles elles passaient des petits joyaux et de petits travaux en forme de fleurs tous en perles. Une fois habillée et coiffée, elle fut maquillée et parfumée.

Elle tendu la main pour récupérer sa canne qu'elle avait posé contre sa coiffeuse et pu sortir à la rencontre de Caoihme qu'elle entendu arriver à la sortie de ses appartements. Caoihme! Comment vas-tu ce soir? Elle ajouta, à voix basse: Quelle histoire n'est ce pas? Je t'avoue que je suis légèrement tendue...Je crois que le prince ne s'est pas rendu compte de mon état! Je prie pour ne pas lui donner un malencontreux coup de canne! Cela pouvait être pire qu'un accident diplomatique parce qu'Alistair avait décidé de s'inviter de lui-même! Mais bon, si elle disait qu'elle n'avait pas fait exprès puisqu'elle ne voit pas...On pourrait toujours réparer les dégâts! Toujours à voix basse, elle dit: Crois-tu qu'il nous a invité uniquement pour voir du théâtre? Ou... elle ajouta Compte t'il faire de nous des favorites royales? d'un air taquin.
 MAY


     

Coiffure & robe + détails:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité






MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   Mar 14 Fév - 20:37


Caoihme

ft. Moria

chapitre 1
Le jour tant attendu est enfin là. En effet, ce soir, Moria et moi, nous allons assister à une représentation théâtrale d'un éminent auteur anglais. C'est la première fois que je suis en dehors de mes terres et de mon bien-aimé pays. Est-ce que je regrette de venir ? Non. En étant en Angleterre, je peux jouer ma mission.
Je me prépare dans mes appartements en compagnie de mes servantes. Je réfléchis à une robe que je pouvais mettre après que mes domestiques m'ont proposées plusieurs robes. Parmi ces dernières, la robe bleu retient mon attention. Je demande alors à mes fidèles servantes de m'aider à la mettre. Je m'éclipse alors derrière le paravent. Une de mes domestiques m’ôte ma robe de jour et elle m'aide à revêtir l'autre robe. Après que je sois habillée, il est temps qu'on me coiffe puis qu'on me maquille et qu'on me pare de bijoux.
Quand tout cela est fini, je me regarde dans un miroir. Je me trouve plutôt jolie. J'espère que je pourrais glaner quelques informations et que je pourrais les transmettre à Ranald. Si je deviens proche du prince, je pourrais facilement aider ma cause. Est-ce risquée ? Un peu trop. Il aura des dommages collatéraux. Quoi donc ? Je l'ignore. Je ne prédis pas l'avenir. Je me contente de suivre mon destin, de survivre les fils de ma destinée. Cruelle destinée. Les fées, mes précieuses amies m'ont offert des dons, une belle vie mais des esprits démoniaques ont tout fait pour que ma vie de conte de fée deviennent un véritable cauchemar. J'aurais dû être heureuse mais le destin a voulu autrement.
Oui. J'aurais dû me marier avec l'amour de ma vie, Tavish. Mais les anglais, ces cruels personnages, assoiffés de colère l'ont tué. La mort de Tavish a laissé sa mère et moi dans une profonde tristesse. Après cet événement amer, il y a eu ce terrible jour. Ce jour où j'ai perdu ma douceur et mon innocence. Mais également le jour où mes biens-aimés frères ont été arrêté. Mais, il est temps pour moi de me venger.
Je sors enfin dans mes appartements puis je m'approche de ceux de mon amie. Par chance, ils sont à côtés. Je vois mon amie. Elle est magnifique.

Moria -  Caoihme! Comment vas-tu ce soir?  Puis tout bas. Quelle histoire n'est ce pas? Je t'avoue que je suis légèrement tendue...Je crois que le prince ne s'est pas rendu compte de mon état! Je prie pour ne pas lui donner un malencontreux coup de canne!  Elle rajoute toujours d'une voix basse. Crois-tu qu'il nous a invité uniquement pour voir du théâtre? Ou..  Ensuite, elle continue avec cette phrase. Compte t'il faire de nous des favorites royales?

Je ne lui réponds pas toute de suite. Je me contente de la regarder, je respire doucement puis je souris.
Caoihme – Je me porte comme un charme et toi ? Ta robe est magnifique dis-je avec un sourire. Je murmure. Je suis d'accord avec toi ! Concernant à être la favorite du prince, je me sentirais honorée dans d'autres circonstances mais je me refuserais. Puis tout haut, mais allons ma chère, allons voir cette pièce de théâtre. Veux-tu prendre mon bras ma chère amie ? J'en suis sûre que nous allons nous amuser ce soir ! Dis-je avec un petit rire. Tu as une idée de la représentation théâtrale de ce soir ? Je mise bien sur quelque chose sur le roi Lear, Hamlet ou encore Roméo et Juliette et toi ?


caoihmeêtre ou ne ps être
(c) black.pineapple


HJ : robe
Revenir en haut Aller en bas
Invité






MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   Mar 28 Fév - 18:07


   

     

   

Animation N°2
« Etre ou ne pas être »


— Lady Moira & Lady Caoihme & Prince Frédéric
Aussitôt Caoihme l'eut rejoint, Moira la salua. Les deux jeunes femmes étaient proches et elles l'auraient été d'avantage sans un coup du destin...

Moira lui demanda ce qu'elle pensait de cette soudaine invitation faite par l'héritier anglais. Il faut dire que la présence de deux femmes écossaises, dont le côté jacobite était plus qu'évident - ne faisaient-elles pas parties des très écossais clans MacKintosh et Abercromby? - , sur les terres de la rose avait de quoi faire jaser! Après quelques secondes de flottement, Caoihme lui répondit.
Je me porte comme un charme et toi ? Ta robe est magnifique. Je suis d'accord avec toi ! Concernant à être la favorite du prince, je me sentirais honorée dans d'autres circonstances mais je me refuserais.
La mine de Moira s'assombrit. Tavis. Son petit cousin. Fauché dans la fleur de l'âge. Il n'était plus un garçon...Mais pas complètement un homme, non plus. Il était le futur Laird du clan MacKintosh et le futur mari de Caoihme Abercromby. Et les anglais avaient empêché le jeune homme d'accomplir son destin...Ils l'avaient envoyé rejoindre leurs ancêtres. Je suis désolée... Ne t'inquiète pas...Ils paieront un jour ou l'autre! murmura t'elle. De Tavis, elle n'avait pas été particulièrement proche. Mais elle l'était de la mère et de la sœur de ce dernier. Entendre leur douleur...La douleur de tout un clan...Non! De deux clans, les Abercromby avaient aussi pleuré l'assassinat de Tavis. Entendre cette souffrance avait laissé chez Moira une blessure qui ne guérirait jamais complètement. Après tout, que ressentons-nous quand un fils, un frère, un cousin, un beau-fils...Un futur Laird...? Rien d'autres que de la douleur.
Agnès était inquiète pour nous...Mais je l'ai rassurée. Tout ira bien.

Puis, en quelques minutes, alors qu'elle entendait les pas de serviteurs - anglais - arriver jusqu'à elles, cette ambiance macabre fut un lointain souvenir. mais allons ma chère, allons voir cette pièce de théâtre. Veux-tu prendre mon bras ma chère amie ? J'en suis sûre que nous allons nous amuser ce soir ! Tu as une idée de la représentation théâtrale de ce soir ? Je mise bien sur quelque chose sur le roi Lear, Hamlet ou encore Roméo et Juliette et toi ? Moira sourit et répondit: Je ne doute pas que tu dois être resplendissante également! Quelle robe as-tu mise? Celle en de soie et de dentelles? ça serait une idée mais je miserais plus sur "Le Songe d'Une Nuit d'Eté"! Si seulement, ils pouvaient faire plusieurs pièces! T'ai je dit que mon frère m'avait lu toute l'oeuvre de Shakespeare? Les pas des serviteurs s'arrêtèrent juste devant elles. Miladies! Vous êtes resplendissantes! Sa Majesté, le Prince Frédéric, n'attends plus que vous! Si vous voulez bien nous suivre?
 MAY


     

Coiffure & robe + détails:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité






MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   Mar 21 Mar - 20:39


Caoihme

ft. Moria

chapitre 2
J'arrive près de mon amie, je la salue et nous commençons à parler. Par la suite, quand elle m'aborde la question d'être la favorite du Prince de Galles … Je lui dis que je ne peux pas le devenir. La seule raison est que les anglais ont assassiné l'amour de ma vie. Ils m'ont pris un être que je chérissais, un homme qui devait devenir mon époux. Pourrais-je vouloir devenir la maîtresse d'un anglais ? Non c'est impossible. Et si on me le demandait pour le bien de la mission … Je ne saurais quoi dire. Ces différentes idées véhiculent dans mon esprit pendant que je vois que le visage de mon amie s’assombrir. La raison de cet assombrissement peut-être dû à une allusion à mon amour perdu. En effet, cet homme idéal, ce preux chevalier n'est autre qu'un membre de la parentèle de Moira. Je souris à cette dernière.

Moira - Je suis désolée... Ne t'inquiète pas...Ils paieront un jour ou l'autre!   Dit-elle en murmurant. Par la suite, elle rajoute Agnès était inquiète pour nous...Mais je l'ai rassurée. Tout ira bien..

Caoihle – Oui … Tu as bien raison de la rassurer … Nous devrions lui envoyer un pli pour lui assurer que nous allons bien, qu'en penses-tu ? Dis-je d'un murmure à peine audible seulement pour elle. Je souris. Tu sais, toi, Frances et Agnès, vous comptez pour moi. Je me tais. Et … Je ne pense pas retomber amoureuse … Tu sais … J'admire Magnus mais je ne suis pas amoureuse de lui dis-je en la regardant.

Par la suite, je lui parle des pièces. Je me demande bien quelle pièce nous allons voir. Après ma réflexion sur la pièce, mon amie propose les idées. Qui allait gagner ? La douce blonde ou la sauvage rousse ? Ensuite, les serviteurs arrivent et nous les suivons, je donne mon bras à Moira pour l'aider à traverser


Je regarde avec attention les différents couloirs. C'est magnifique, oui, pour cela les anglais sont … très fort. Un simple compliment mais  je n'irais pas leur dire, après tout, je ne veux pas que ces maudits anglais aient la grosse tête. Nous arrivons enfin à la loge du prince. Ce dernier se lève. Nous faisons une révérence.

Frédéric – Mesdames, bienvenue en Angleterre, prenez place je vous prie, le spectacle peut enfin commencer grâce à votre présence.

Je lui remercie puis nous prenons place. J'aide ma précieuse amie à s’asseoir. Ensuite, je m'assois à mon tour. Je vois les rideaux se lever. Nous entendons la musique puis il y a un choeur qui s'avancent.

Choeur  - CHŒUR
Deux familles, égales en noblesse,
Dans la belle Vérone, où nous plaçons notre scène,
Sont entraînées par d’anciennes rancunes à des rixes nouvelles
Où le sang des citoyens souille les mains des citoyens.
Des entrailles prédestinées de ces deux ennemies
A pris naissance, sous des étoiles contraires, un couple d’amoureux
Dont la ruine néfaste et lamentable
Doit ensevelir dans leur tombe l’animosité de leurs parents.
Les terribles péripéties de leur fatal amour
Et les effets de la rage obstinée de ces familles,
Que peut seule apaiser la mort de leurs enfants,
Vont en deux heures être exposés sur notre scène.
Si vous daignez nous écouter patiemment,
Notre zèle s’efforcera de corriger notre insuffisance.

La pièce est Roméo et Juliette. J'écoute sans rien dire la pièce. Je ferme les yeux et je repense à mon amour maudit. Tavish … Pauvre Tavish. Pourrais-je aimer de nouveau un homme ? Cet homme sera-t-il aussi noble et pieux que Tavish ? J'ai peur d'aimer à nouveau et de reprendre cet homme … Magnus bien que je l'admire ne pourra jamais être  à la hauteur de Tavish, de même si j'envisage de l'épouser, mon cher et tendre frère serait contre ce mariage. Pire même … Il voudra m'exiler dans une terre lointaine. Pourrais-je supporter que mon frère m'ordonne d'épouser un homme que je n'aime pas ? Je ne pense pas … Je pourrais le convaincre de me laisser le choix d'épouser un homme. Mais qui voudra épouser une femme impure ? Une femme qui a perdu sa virginité ? Personne ne voudra de moi. De plus, suis-je assez dotale pour qu'un homme puisse m'épouser ? Je ne sais pas … Un jour, je devrais discuter avec mon frère concernant cette épine maritale.  Ensuite, la pièce se termine. Nous applaudissions les personnages. Le prince se lève, il nous sourit.

Frédéric – Mesdemoiselles, voulez-vous nous rejoindre pour le bal ? Promis, je tâcherais que nul ne puisse vous faire du mal. Je me porte garant de votre sécurité.

Je regarde Moira. Je ne savais quoi dire. J'avoue que j'aurais préféré discuter seule avec Moira mais nous ne pouvons pas désobéir à un prince. Non … Je devais rester polie et sage pour éviter que ce dernier lance des représailles sur ma lignée.



caoihmeêtre ou ne ps être
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Invité






MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   Lun 17 Avr - 21:15


   

     

   

Animation N°2
« Etre ou ne pas être »


— Lady Moira & Lady Caoihme & Prince Frédéric
En attendant qu'on vienne les chercher, les deux amies écossaises discutaient calmement dans les couloirs de l'immense demeure des rois d'Angleterre. Oui … Tu as bien raison de la rassurer … Nous devrions lui envoyer un pli pour lui assurer que nous allons bien, qu'en penses-tu ? Lui répondit Caoihme après qu'elle aie, involontairement, faire resurgir le souvenir de Tavis MacKintosh,
le petit cousin de Moira et futur mari de Caoihme fauché par la mort. Mais, très vite, leur amie - Agnès Douglas - s'imposa à elle. Moira se rappelait très bien de ce jour, pendant les feux de Bealltainn, où elle avait annoncé à sa meilleure amie que le Prince Frédéric l'avait convoquée, avec Caoihme, à Londres. Agnès avait aussitôt paniqué... Malheureusement, Moira n'eu pas réellement le temps - même si elle avait dit des paroles se voulant rassurante à la Douglas - de rassurer son amie. Excellente idée, Caoihme! Que dirais-tu de le faire demain, après le petit déjeuner? La missive partira vers notre chère Ecosse le plus vite possible! Caoihme lui dit: Tu sais, toi, Frances et Agnès, vous comptez pour moi. Moira sourit et, sentant que Caoihme n'avait pas fini, elle la laissa poursuivre: Et … Je ne pense pas retomber amoureuse … Tu sais … J'admire Magnus mais je ne suis pas amoureuse de lui Son sourire s'agrandit: Tu sais,
je ne connais pas vraiment Frances mais toi et Agnès êtes mes amies les plus chères... Vous avez été les premières, en dehors de ma famille, à ne pas m'avoir mises de côté, à ne pas vous êtes moquées de moi quand vous vous êtes rendues compte que j'étais aveugle. Au contraire, vous vous êtes mises à ma place!
Elle fit une pause: Je comprends mieux la réaction de ton frère aux feux, alors! dit-elle en se souvenant de l'attitude plus que glaciale de Fergus envers Magnus Farquharson. Dans un sens, même si elle était consciente que Magnus n'y était pour rien, elle comprenait que Fergus n'avait pas envie de voir sa précieuse cadette s'enticher d'un simple bâtard. Cependant, elle dit à son amie: je sais à quel point Tavis et toi étiez attachés l'un à l'autre. Je ne voyais pas votre amour mais je pouvais le sentir...Il y avait de quoi être jalouse! Mais c'est pour ça que je suis certaine qu'il ne t'en voudra absolument pas si tu tombais amoureuse à nouveau...Parce que ça voudra dire que tu es heureuse! elle prit une pause: tu es belle,
intelligente et jeune...Ne laisse pas ce feu te détruire. Ne laisse pas ce drame décider de ta vie!


Alors qu'elle terminait sa phrase, un serviteur du prince vint les trouver et les deux jeunes femmes le suivirent. Moira passa sa main sous le bras de Caoihme pour que son amie la guide à travers le dédale de cet immense palais. Elles arrivèrent dans la loge et, se guidant par les réactions de Caoihme, fit une révérence au Prince Frédéric. Mesdames, bienvenue en Angleterre, prenez place je vous prie, le spectacle peut enfin commencer grâce à votre présence. Caoihme le remercia et elle fit de même. Son amie l'aida à s'asseoir et, bientôt, elle entendit:

Choeur  - CHŒUR
Deux familles, égales en noblesse,
Dans la belle Vérone, où nous plaçons notre scène,
Sont entraînées par d’anciennes rancunes à des rixes nouvelles
Où le sang des citoyens souille les mains des citoyens.
Des entrailles prédestinées de ces deux ennemies
A pris naissance, sous des étoiles contraires, un couple d’amoureux
Dont la ruine néfaste et lamentable
Doit ensevelir dans leur tombe l’animosité de leurs parents.
Les terribles péripéties de leur fatal amour
Et les effets de la rage obstinée de ces familles,
Que peut seule apaiser la mort de leurs enfants,
Vont en deux heures être exposés sur notre scène.
Si vous daignez nous écouter patiemment,
Notre zèle s’efforcera de corriger notre insuffisance.


Ha! Raté! C'était Roméo et Juliette! Mais ce n'était pas pour lui déplaire. En entendant le commencement, elle pensa à Alistair...Était-il avec Agnès en ce moment? A la fois plongée dans ses pensées et écoutant attentivement la pièce, Moira senti Caoihme se crisper. Des mauvais souvenirs revenaient-ils à la surface...Doucement, sa main quitta ses genoux et alla serrer celle de son amie; tandis qu'elle écoutait:

J'ai le manteaux de la nuit pour me dérober à leurs yeux, mais si tu ne m'aime pas laisse les me trouver ici. Mieux vaut perdre la vie par leur haine que d'attendre la mort sans être aimé de toi.

La pièce se poursuivit:

Ainsi... Sur un baiser... Je meurs...


Au loin, elle entendait les légers pleurs des spectateurs. Roméo s'était suicidé par amour pour sa bien aimé. Mais elle n'était pas morte...Elle avait simulé son propre décès et voyait, l'âme en peine, sa raison de vivre allonger à ses pieds. Décédé. Parti. Par un baiser, elle essaya de récupérer un peu de poison...Ce fut vain. Alors, plutôt que de vivre dans un monde où celui qu'elle aimait n'existait plus, elle préférait se suicider.
Un poignard en plein cœur. Peut-être un mal pour un bien...Car ces morts furent une prise de conscience. Les deux familles firent enfin la paix.

Mais ce n'était qu'une histoire, un Conte, une pièce de théâtre. Cela ne se passait pas ainsi dans la vraie vie. Dans la vraie vie, l'Ecosse et l'Angleterre ne feraient jamais la paix.

  Mesdemoiselles, voulez-vous nous rejoindre pour le bal ? Promis, je tâcherais que nul ne puisse vous faire du mal. Je me porte garant de votre sécurité. Caoihme ne répondit pas et Moira comprit vite que c'était à elle de décider. Elle soupira silencieusement et dit,
avec un sourire: je n'ai pas encore fait honneur à ma nouvelle robe!...Pourquoi ne pas passer ma chère? Pour ma part, j'accepte avec plaisir, votre Majesté Par la suite, Moira - toujours agrippée à sa canne - voulu sortir mais trébucha sur un valet du prince qui la rattrapa avant qu'elle aille embrasser le sol. Un ami du prince lui dit: et bien ma Lady? Vous ne tenez déjà plus debout? Elle soupira et dit: Veuillez m’excuser, je n'ai point fait attention mais vous a t'on dit que j'étais non-voyante? devant le silence d'un dimanche de Messe, elle poursuivit: aveugle?

 MAY


   

Coiffure & robe + détails:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »   

Revenir en haut Aller en bas
 
ANIMATION N°2 « Etre ou ne pas être »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Image par seconde sur une video "Stop Animation Catch"
» Animation FIAT Sobredia à Rennes
» [animation] adaptation de Gaston Lagaffe
» Etre accomplie...
» Pixar : Votre film d'animation favori ? (Liste à jour )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLOWER OF SCOTLAND ♔ :: Hey étranger ! :: L'Angleterre :: ♛ Londres-
Sauter vers: